Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

Tarbes-Tyrosse, samedi 26 janvier à 18h00 à Trélut

jeudi 24 janvier 2019 par Rédaction

Faire bloc avant tout

Le mot d’ordre de cette rencontre contre Tyrosse pourrait être faire bloc, pour les joueurs sur le terrain mais aussi pour les supporters dans les tribunes de Trélut. Faire bloc devant l’adversité, (les blessures, les décisions fédérales à venir...), pour retrouver le chemin d’un rugby conquérant contre Tyrosse. Des Tyrossais qui n’ont pas digéré leur courte défaite du match Aller, après avoir longtemps mené au score et l’UST, sans la faillite de ses buteurs, l’aurait emporté. Des Tyrossais qui, au contraire des Tarbais, semblent plus à l’aise hors de leur base qu’à domicile, avec trois victoires en déplacement et deux défaites et deux matchs nuls au Stade de la Fougère. Méfiance donc face à des Tyrossais, (batailleurs et joueurs comme tout bon Landais) qui viennent sans pression mais avec un esprit de revanche. D’autant que les Tarbais seront privés de Vial, qui a pris cinq matchs de suspension, de Loustaunau et de Bonnecarrère qui reprendra, en lever de rideau à 16 h, avec les Espoirs contre Lannemezan. Par contre Percival et Pees devraient revenir dans le groupe.

Tyrosse mieux à l’extérieur

Tyrosse occupe la sixième place avec 35 points (Six victoires, six défaites, deux nuls, trois bonus défensifs). Sur ses six victoires, L’UST en a remporté trois en déplacement, à Lavaur (27-31), à Oloron (26-29), à Bagnères (15-22) et trois à domicile, contre Marmande (12-10), Valence d’Agen (21-8) et Lavaur (26-23). Dans leur antre, les Landais sont plutôt friables avec deux défaites contre Saint-Jean-de-Luz (10-27), Tarbes (13-14) et deux matchs nuls contre Lannemezan (29-29) et Anglet (34-34). Leurs quatre autres défaites ont été concédées à Nafarroa (16-15), à Albi (31-12), à Saint-Jean-de-Luz (23-9) et à Marmande (18-12). Contrairement à d’autres clubs, Tyrosse n’a pas été trop handicapé par les blessures et les Landais viendront à Trélut au complet, avec notamment leur buteur Guillaune Descazeaux (157 points).

François Gelez et Frédéric Garcia aux commandes

Tyrosse, qui a un passé historique au haut niveau, avant le passage au professionnalisme, a également joué plusieurs saisons en Pro D2. Tyrosse, qui nourrit toujours des ambitions, s’est doté d’un duo d’entraîneurs reconnus, François Gelez et Frédéric Garcia, qui font leur retour aux sources. Deux entraîneurs, anciens joueurs et entraineurs de clubs réputés en Top 14 et en Pro D2. Frédéric Garcia, qui a entraîné le TPR lors de ses dernières saisons en Pro D2, va venir à Trélut avec un petit pincement au coeur mais avec l’envie de réaliser un exploit. D’autant que les Landais ont des arguments, avec un bon cinq expérimenté, des grands en seconde et en troisième ligne, une charnière expérimentée, un buteur hors-pair et une ligne de trois-quarts rapide. Le tout avec les valeurs landaises de combat et de jeu, puisque la majorité des joueurs ont été formés à Tyrosse ou dans les clubs voisins.

Tyrosse, une place forte du rugby landais

Tyrosse, c’est une des places fortes du rugby landais derrière Mont-de-Marsan et Dax. L’UST a fait partie de l’élite du rugby jusqu’à la fin des années 80. Champion de France du Groupe B en 1981, les Tyrossais ont connu la Pro D2, avant d’être relégués en Fédérale 1 en 2006. Par deux fois, Béziers en 2011 et Massy en 2014, ont écarté Tyrosse de la remontée en Pro D2, dans conditions litigieuses. En 2014, les Tyrossais ont réussi l’exploit d’éliminer en quart de finale l’ogre Nevers. Tyrosse a formé de nombreux internationaux, dont les frères Lilian et Guy Cambérabéro, Guy Accoceberry, François Gelez, Jean-Pierre Lux et Jean-Joseph Ruppert. Plus de la moitié des joueurs de l’effectif sortent des rangs de l’Ecole de Rugby du club. C’est dire la richesse de la formation chalossaise.

L’Effectif 2018-2019

Piliers

Benat Auzqui : 35 ans, 1,80 m, 115 kg, international espagnol,ex-Grenoble, UBB, (13 matchs, 10 titulaires, 2 essais)

Mathieu Belestin : 29 ans, 1,87 m, 126 kg (11 matchs, 2 titulaires)

Victor Hontebeyrie : 24 ans, 1,86 m, 119 kg (14 matchs, 5 titulaires, 1 essai)

Jean-Baptiste Lagain : 26 ans, 1,86 m, 130 kg, (14 matchs, 11 titulaires)

 

Talonneurs

Théo Azpiroz : 26 ans, 1,70 m, 95 kg, ex-Lannemezan (13 matchs, 5 titulaires)

Arnaud Brissot  : 27 ans, 1,85 m, 98 kg, ex-Capbreton, (14 matchs, 9 titulaires, 2 essais)

 

Deuxième ligne

Mathieu Fabre : 31 ans, 1, 96 m, 118 kg, ex Saint-Jean-de-Luz et Bayonne, (11 matchs, 7 titulaires, 1 essai)

Kevin Kahn : 31 ans, 1,94 m, 110 kg, (13 matchs, 11 titulaires, 1 essai)

Maxime Samson : 34 ans, 1,98 m, 98 kg, Pro D2 en 2006, international espagnol, (12 matchs, 4 titulaires)

Thomas Vervoort : 31 ans, 2,04 m, 125 kg, international belge, ex-Dax, Bourgoin, Albi et Toulon 2005-2009, (13 matchs, 9 titulaires, 2 essais)

 

Troisième ligne

 

Ronan Kahn : 28 ans, 1,89 m, 88 kg, (5 matchs, 1 titulaire)

Lorin Lafitte : 31 ans, 1,90 m, 100 kg, (11 matchs, 9 titulaires)

Luiz Gustavo Lemes Vieira : 24 ans, 1,95 m, 110 kg, international brésilien, ex-Espoirs Oyonnax, (7 matchs, 3 titulaires, 1 essai)

Jean-Baptiste Lesbats : 28 ans, 1,82 m, 95 kg, Morlaas, ex-Espoirs Bayonne, (12 matchs, 12 titulaires)

Jérémy Montois  : 28 ans, 1,85 m, 95 kg, ex-Mauléon, (9 matchs, 9 titulaires)

Léo Weltzer  : 25 ans, 1,86 m, 91 kg, (1 titularisation)

Bastien Sainte-Croix : 36 ans, 1,89 m, 103 kg, ex-Nice, Orthez, (6 matchs, 5 titulaires)

 

Charnière

Thomas Barbe (m) : 22 ans, 1,65 m, 65 kg (11 matchs, 4 titulaires)

Paul Dubert (m) : 33 ans, 1,74 m, 74 kg (13 matchs, 10 titulaires, 1 essai)

Arnaud Dhuin (o) : 24 ans, 1,80 m, 89 kg, ex-Chalon (14 matchs, 10 titulaires, 1 essai)

Iban Hourcade (o) : 24 ans, 1,79 m, 81 kg, ex-Espoirs Bayonne, (13 matchs, 13 titulaires, 2 essais)

Clément Rama (m) : 19 ans, 1,69 m, 65 kg, (2 feuilles de matchs)

 

Trois quarts

Thomas Chasseur : 25 ans, 1,84 m, 80 kg (10 matchs, 7 titulaires, 1 essais)

Guillaume Descazeaux  : 29 ans, 1,82 m, 84 kg (14 matchs, 14 titulaires)

Pierre-Hugo Ducom : 24 ans, 1,82 m, 84 kg, ex-Gabarret, (10 matchs, 10 titulaires, 4 essais)

Yohan Durquet : 30 ans, 1,92 m, 100 kg, ex-Mont-de-Marsan 2007-2014, (10 matchs, 6 titulaires, 1 essai)

Simon Sarthou  : 32 ans, 1,87 m, 87 kg,Valence d’Agen, ex-Espoirs Grenoble, (13 matchs, 13 titulaires)

Jean-Baptiste Villetorte : 28 ans, 1,96 m, 100 kg, Castanet, ex-Espoirs Colomiers, (10 matchs, 8 titulaires)

Clément Benoni : 23 ans, 1,87 m, 88 kg (3 matchs, 3 titulaires, 1 essai)

Jean-Jacques Lasserre