Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

Le TGB assure l’essentiel dans la douleur

dimanche 20 janvier 2019 par Rédaction

Tarbes-Landerneau : 67-63 (M-T 38-35) (22-16, 16-19, 15-11, 14-17)

Pour Tarbes : 27 paniers réussis sur 63 tentés (42%), dont 20/42 (47%) à 2 points, 7/21 à 3 points (33%), et 6/10 lancers-francs (60%), 39 rebonds dont 16 offensifs, 16 passes décisives, 14 ballons perdus, 7 interceptions, 4 contres, 20 fautes

Gaye 8 points (22’39’’, 3/10 à 2 points, 2/2 lancers-francs, 5 rebonds, 1 passe décisive, 0 ballon perdu), Pouye 14 points (28’47’’, 3/6 à 2 points, 2/3 à 3 points, 2/2 lancers-francs, 7 rebonds, 3 passes décisives, 1 ballon perdu, 1 interception, 2 contres), Bravard 9 points (17’21’’, 3/5 à 2 points, 1/2 à 3 points, 5 rebonds, 1 passe décisive, 3 ballons perdus), Cornelie-Sigmundova 1 point (11’37’’, 1/2 lancers-francs, 2 rebonds, 1 passe décisive, 0 ballon perdu), Prince 17 points (38’14’’, 7/13 à 2 points, 1/3 à 3 points, 0/2 lancers-francs, 7 rebonds, 2 passes décisives, 0 ballon perdu, 2 interceptions), Galliou-Loko 8 points (28’23’’, 3/10 à 2 points, 2/7 à 3 points, 2 rebonds, 3 passes décisives, 0 ballon perdu, 1 interception, 2 contres), Fauthoux 3 points (26’10’’, 0/3 à 2 points, 1/3 à 3 points, 7 rebonds, 2 passes décisives, 6 ballons perdus, 1 interception), Moss 7 points (26’49’’, 3/3 à 2 points, 0/3 à 3 points, 1/2 lancers-francs, 3 rebonds, 3 passes décisives, 2 ballons perdus, 2 interceptions)

Pour Landerneau : 21 paniers réussis sur 55 tentés (38%), dont 17/39 (43%) à 2 points et 4/16 à 3 points (25%) et 17-26 lancers-francs (65%), 35 rebonds, dont 5 offensifs, 14 passes décisives, 14 ballons perdus, 7 interceptions, 2 contres, 13 fautes

Cousseins-Smith : 11 points (29’00’’, 0/3 à 2 points, 2/4 à 3 points, 5/8 lancers-francs, 6 rebonds, 3 passes décisives, 1 ballon perdu), 2 interceptions), Stepanova : 5 points (29’35’’, 2/3 à 2 points, 1/2 lancers-francs, 6 rebonds, 1 passe décisive, 1 ballon perdu), Diaby : 12 points (34’38’’, 4/10 à 2 points, 4/6 lancers-francs, 6 rebonds, 1 passe décisive, 3 ballons perdus, 1 interception, 2 contres), Lucas 2 points (22’16’’, 0/8 à 2 points, 0/4 à 3 points, 2/2 lancers-francs, 4 rebonds, 3 passes décisives, 0 ballon perdu), Holmes : 11 points (33’56’’, 3/4 à 2 points, 1/4 à 3 points, 2/2 lancers-francs, 4 rebonds, 3 passes décisives, 2 ballons perdus, 2 interceptions), Majekodumni : 0 point (0’12’’), Lithard 5 points (10’48’’, 1/2 à 2 points, 1/3 à 3 points 1 ballon perdu), Butard 5 points (23’48’’, 2/5 à 2 points, 0/1 à 3 points, 1/2 lancers-francs, 3 rebonds, 3 passes décisives, 1 ballon perdu, 1 interception), Naigre : 12 points (15’48’’, 5/8 à 2 points, 2/4 lancers-francs, 3 rebonds, 4 ballons perdus, 1 interception)

*****

Le TGB, dans la douleur, a réussi l’essentiel en s’imposant, car la victoire était impérative face à un adversaire direct pour le classement. Mais les Tarbaises n’ont réussi que la moitié de leur mission puisque Landerneau garde le goal-average particulier. Les Filles de François Gomez peuvent avoir des regrets car elles ont pris le match par le bon bout 4-0 (1ère), 10-3 (4ème), 19-12 (9ème), 28-16 (12ème) et 34-18 (13ème), 36-22 (15ème) mais jamais les promues n’ont lâché. Elles ont comblé patiemment chaque écart et après deux temps-morts consécutifs de Stéphane Leite, elles sont revenues à 35-38 à la mi-temps, avec un 2-13 dans les quatre dernières minutes. Les Bretonnes, plus agressives, ont fait déjouer les Bigourdanes et se sont nourries des ballons perdus sous la pression défensive. Les Tarbaises ont su réagir, haussant à leur tour la défense pour se redonner des aises avec un 11-0 en quatre minutes et 53-46 (30ème). Avec 7 points d’avance à l’entame du dernier quart-temps, l’espoir de reprendre le goal-average particulier était permis. Le TGB maintenait l’écart 55-48 (31ème), 58-51 (33ème), puis le creusait 63-53 (35ème). Mais Holmes, à 3 points, 63-56 (36ème) douchait l’enthousiasme. Tarbes se relançait 67-56 (37ème) et revenait à un point du bonheur mais les arbitres, copieusement hués, gâchaient la fin, en sifflant six lancers-francs qui permettaient à Landerneau de réduire l’écart lors des deux dernières minutes 67-63. Un écart qui s’est joué aux lancers-francs, puisque Landerneau a bénéficié de 26 lancers, dont 17 réussis et Tarbes de 10 lancers-francs dont 6 réussis ! L’ex-tarbaise, Joyce Cousseins-Smith, a pesé en défense sur Fauthoux et a réussi à provoquer six fautes et à obtenir huit lancers-francs. C’est elle qui a mené la révolte bretonne avec notamment deux paniers à 3 points, à des moments clés. Si Tarbes a gagné la bataille des rebonds, 39 à 35, il a perdu celle des points 22 à 28 points, même si Diaby a bien été contrôlée. Du côté des satisfactions, Prince (17 points) a pesé sur la marque, tout comme Pouye (14 points et meilleure évaluation) qui a réussi une belle prestation sur deux postes, malgré les fautes qui l’ont handicapé très tôt. Moss, s’installe peu à peu en patronne, en haranguant ses partenaires et le public.

Inquiétude pour Bravard

 Cierra Bravard s’est de nouveau blessée et il faudra attendre les examens médicaux de lundi pour savoir s’il s’agit d’une récidive. Si c’était le cas Tarbes se mettrait à la recherche d’un joker médical pour pallier à l’absence de l’intérieure américaine qui a déjà manqué le début de saison.

Premier quart-temps

Les Tarbaises sont bien rentrées dans la partie 8-2 (4ème) avec un doublé de Pouye et deux paniers de Prince et de Gaye. Après un nouveau tir de Pouye, Landerneau limite l’écart par un lancer-franc de Stépanova et un tir à 3 points de Lucas 10-6 (6ème). Les deux équipes se rendent panier pour panier par Pouye et Prince d’un côté et Diaby et Naigre de l’autre : 14-12 (8ème). Bravard, coup sur coup, dont un tir à 3 points, recreuse l’écart 19-12 (9ème), Naigre et Lucas, le réduisent 19-16 mais Prince à 3 points, redonne de l’air : 22-16 (10ème)

Deuxième quart-temps

Galliou-Loko, à 3 points, puis Moss recreusent le score 28-16 (12ème) et Pouye, d’un doublé à 3 points, semble tuer le match 34-18 (13ème). Un premier temps-mort de Stéphane Leite stoppe l’hémorragie 34-22 (15ème). Bravard marque mais le TGB n’arrive pas à se dépêtrer de l’agressivité défensive des Bretonnes et concède un 0-10, dont 6 points de Holmes sur trois ballons perdus : 36-32 (18ème). Bravard marque mais Landerneau revient aux lancers-francs 38-35.

Troisième quart-temps

Naigre tire la première 38-37, Prince réplique 40-37 et Cousseins-Smith, à 3 points, égalise 40-40 (22ème). Naigre et Diaby font trembler le Quai 40-45 (23ème). Prince prend ses responsabilités avec un doublé, avec Gaye et Moss qui double, le tout agrémenté d’un lancer-franc de Cornélie-Sigmundova, qui redonnent espoir au Quai : 51-45 (29ème). Cornélie-Sigmundova réplique au lancer-franc de Butard et porte l’écart à 7 points : 53-46

Quatrième quart-temps

Avec 7 points d’avance, le TGB a son destin entre ses mains. Holmes marque la première, Prince rate ses deux lancers-francs mais marque sur le rebond offensif : 55-48 (31ème). Cousseins-Smith frappe à 3 points mais Galiou-Loko réplique aussitôt : 58-51 (33ème). Diaby réduit l’écart 58-53 mais Gaye, puis Fauthoux à 3 points, réchauffent le Quai : 63-53 (36ème). Holmes, à 3 points, fait tomber la fièvre 63-56 (35ème). Galiou-Loko puis Gaye, aux lancers-francs, redonnent de l’air et de l’espoir 67-56 (37ème). Un espoir vite douché par Naigre 67-58 (38ème) puis par des décisions arbitrales qui provoquent la colère du Quai et permettent à Landerneau de réduire la marque avec cinq réussites sur les six lancers-francs accordés : 67-63.

J-J L.