Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Vœux du Parti Socialiste : “2019 sera l’année de la renaissance”

lundi 14 janvier 2019 par Rédaction

Autour de Christophe Cavaillès, premier secrétaire fédéral du PS 65, on notait pour la présentation des vœux 2019 la présence de représentants de divers partis de Gauche comme Ecologie les Verts, le Parti Communiste mais aussi Viviane Artigalas, sénatrice et François Tabel, suppléant de la députée Jeanine Dubié.

 

Avant de partager la traditionnelle galette, François Tabel a formulé le vœu que le Parti Socialiste soit plus audible. Il a souligné que les idées portées actuellement par le PS sont intéressantes et sages. « Nous négocierons pour que le PS compte encore demain et qu’il soit plus entendu. »

 

Pour Viviane Artigalas, le PS doit effectivement être plus audible, soulignant que depuis qu’elle est élue sénatrice beaucoup de choses vont dans le sens de la justice sociale. « Je me suis battue dans la loi logement pour le maintien de l’AL, le maintien de l’APL accession. Nous voyons bien que ça donne une baisse des logements sociaux, des difficultés pour les citoyens les plus modestes pour accéder au logement en tant que propriétaires. Nous nous battons au Sénat pour que ces mesures sociales mises en place lors des différents gouvernements perdurent. »

 

Pour Christophe Cavaillès, premier secrétaire fédéral qui clôt les allocutions, il est un exercice difficile de présenter ses vœux en ce début d’année 2019 et d’évoquer la situation politique. « Pour ma part, jamais je n’ai connu de tels troubles sociaux en France, je suis gêné par rapport à ce qui est en train de se passer, d’un côté ce qui est exprimé c’est une manifestation de l’injustice et ce qui est demandé ce sont des avancées sociales et de l’autre coté il y a des dérapages, il y a des manipulations autour de ce mouvement social, des formes de violences qui sont absolument inacceptables. Aujourd’hui ce gouvernement est dans l’incapacité d’une part de rétablir l’ordre et d’autre part de tendre véritablement la main alors qu’un grand débat doit s’ouvrir dans quelques jours. Y aura-t-il une issue à ce débat, cela va-t-il mettre fin à cette violence ? Je ne crois pas car le gouvernement au lieu de tendre la main il tend le bâton. »

 

Le premier secrétaire a évoqué l’avenir du parti Socialiste : « le PS a été dans une situation très compliquée, avoir perdu les élections présidentielles et les élections législatives a été une catastrophe, il a fallu nous reconstruire.

2018 a été l’année de la réflexion, nous avons travaillé, réfléchi sur l’organisation, travailler aussi sur le bilan du quinquennat. Nous ne sommes pas encore tout à fait audibles.

2019 va être l’année de la renaissance, ce sera le Parti Socialiste du 21 ème siècle avec la social-démocratie, avec les exigences de justice sociale et la compréhension de la problématique écologique. »

 

Nicole Lafourcade

Diaporama