Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Opération d’Amélioration de l’Habitat – Rénovation Urbaine

mardi 11 décembre 2018 par Rédaction

Gérard Trémège, maire de Tarbes, était entouré d’Anne-Marie Argounès, adjointe en charge du patrimoine, d’Irène Castets, responsable du service urbanisme, des partenaires de l’agence Soliha pour présenter les résultats des opérations engagées sur la ville depuis de nombreuses années et qui vont se poursuivre.

 

« Au moment où est mis en évidence le problème d’habitat insalubre dans certaines villes, il est important de dire ce que la ville de Tarbes fait depuis de nombreuses années. Nous avons réussi à résorber pas mal de bâtiments qui ne remplissaient pas les conditions idéales pour se loger. Ces opérations ont un impact important en matière de travaux, un impact pour la collectivité de son engagement pour soutenir les propriétaires qui s’engagent dans des opérations de rénovation d’habitat en mauvais état avec le concours de l’ANAH », a précisé le maire.

 

Anne-Marie Argounès a ensuite donné le bilan de 2001 à 2018 : 23 904 000 € de travaux ont été engagés pour 915 logements dont 452 logements locatifs et 463 pour les propriétaires occupants (sorti de vacances, sorti d’insalubrité, adaptation du logement pour les personnes âgées ou handicapées).

Le montant des subventions s’élève à 11 300 000 € ( subventions de l’ANAH : 9 millions, ville de Tarbes : 955 000 € , éco-chèque : 404 000 €, conseil départemental :1 048 000 €).

 

La nouvelle OPAH qui a débuté le 15 novembre dernier pour une durée de 5 ans c’est :

la lutte contre la précarité énergétique, contre l’habitat indigne et dégradé, l’adaptation du logement au handicap et à la vieillesse, une requalification de l’habitat très dégradé à l’échelle de certains ilots et un traitement des copropriétés en particulier sur le quartier Bel Air pour accompagner le projet NPRU porté par l’agglo.

Gérard Trémège indique que ces opérations s’inscrivent également dans le programme de l’Action Cœur de ville.

 

Sur le périmètre du cœur de ville :

-Accompagnement des propriétaires et des investisseurs, réalisation d’études de faisabilité sur des bâtiments ciblés ou des îlots, renforcement de l’action de la ville concernant l’habitat indigne, visites et conseils personnalisés à domicile, montage des dossiers de demandes de subventions et accompagnement des publics fragiles dans les démarches.

 

Sur les ilots de renouvellement urbain :

-Etudes de programmation et préparation de projets d’aménagements intégrant rénovation, démolition et reconstruction (Foix-Lescun, Lassalle, Breyer et Pasteur).

-Mobilisation des opérateurs privés et publics.

-Mobilisation des financements Action cœur de ville (ANAH, Action logement et Caisse des dépôts et consignations).

 

Accompagnement des copropriétés :

-Intervention auprès des petites copropriétés du centre ville, accompagnement du projet de renouvellement urbain de la cité Bel Air.

 

Les primes de la ville additionnelles ou complémentaires aux aides de l’ANAH :

-Encouragement pour l’occupation des logements vacants rénovés : 3 000 €, (pour les logements situés en centre ville selon le périmètre définis dans la convention).

-Encouragement à l’accession sociale à la propriété :3 000 € (pour les primo-accédants qui achètent un logement de plus de 15 ans devenant leur résidence principale dans le périmètre du centre ville.)

-Encouragement aux conversions d’usage : 3 000€, (pour l’achat d’un commerce vacant et désaffecté destiné à devenir une résidence principale dans le périmètre définis dans la convention : Rue du Régiment de Bigorre, Rue Georges Lassalle, Rue Victor Hugo, Rue Carnot jusqu’à Foix-Lescun et une partie de la rue des Cultivateurs.

-Encourager le maintien à domicile : 300 € (pour les dossiers ANAH autonomie de toute la commune de Tarbes.) 220 interventions pour 363 000€.

 

Le public intéressé peut se rendre aux permanences d’informations le mardi de 9 à 12 h au bâtiment Pyrène et le jeudi de 14 à 16 h sur rendez-vous au 29 rue Georges Clémenceau : 05.62.44.38.21.

 

L’opération façade de la ville de Tarbes :

 

Depuis 2001, près de 400 façades ont été rénovées et plus d’un million d’euros a été versé en subventions.

 

En 2017, 7 façades ont été rénovées pour 118 600 € pour 28 300 € de subventions.

 

En 2018, 14 façades ont été rénovées pour 107 400 € pour 24 750 € de subventions.

 

Nicole Lafourcade