Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Campus des métiers et des qualifications aux métiers du tourisme pyrénéen

vendredi 16 novembre 2018 par Rédaction

Mercredi matin, Cyrille Courade, proviseur du lycée Lautréamont, a accueilli dans son établissement l’assemblée générale du campus des métiers et des qualifications du tourisme pyrénéen de la région Occitanie. Étaient donc présents les acteurs des Hautes-Pyrénées, de l’Ariège et de la Haute-Garonne.

 

En amont de cette assemblée générale et autour du proviseur du lycée Lautréamont, Olivier Curnelle, secrétaire général de l’académie de Toulouse, Marc Carballido le président et Pierre Torrente, le directeur du campus, se sont adressés à la presse. Ce dernier a rappelé que sous l‘impulsion de la rectrice de l’académie de Toulouse et de la présidente du conseil régional Carole Delga, la région Occitanie s’est dotée d’un campus des métiers et des qualifications aux métiers du tourisme, un véritable pôle d’excellence dans les formations des secteurs d’activités liés au tourisme et à l’hôtellerie-restauration du massif pyrénéen.

 

Le projet :

 

L’économie pyrénéenne se distingue par une interdépendance forte et subtile entre tous les secteurs économiques. Au-delà des problématiques qui leur sont propres, tous les secteurs connaissent des défis et enjeux communs, liés à la spécificité des territoires de montagne. Le tourisme reste un vivier d’emplois, notamment pour les jeunes en montagne. Malgré la diversification des activités qui offre une alternative au secteur du tourisme, le chômage des jeunes actifs reste à un niveau préoccupant. Même dans les secteurs « historiques » de l’économie pyrénéenne, les jeunes sont peu nombreux. Les 15-24 ans représentent seulement 5 % des actifs du secteur agricole et 8 % dans l’industrie.

 

On constate également que les conditions d’emploi des jeunes actifs sont beaucoup plus précaires que pour leurs ainés : le taux de chômage moyen pour les 15-24 ans du massif pyrénéen est de 26,9 % (contre 12,1 % pour l’ensemble des classes d’âge). Le massif pâtit d’une image d’espace de loisirs où il est difficile de trouver un emploi. Pourtant, l’offre existe et se diversifie. La difficulté est davantage de trouver où faire venir des profils qualifiés et adaptés aux besoins. Les jeunes qui aiment les sports de montagne peuvent être attirés par le cadre de vie, à condition de mettre en avant les possibilités de carrières professionnelles qu’offrent les Pyrénées. L’idée étant que les jeunes montagnards puissent aussi avoir envie d’aller voir ailleurs, même s’ils veulent rester en montagne. Plusieurs formations intègrent désormais la bi-qualification. En effet, la saisonnalité est une composante incontournable de l’activité économique en montagne.

 

La pluriactivité est une des solutions apportées pour répondre aux besoins successifs. Cependant, la pluri-compétence est également appréciée dans de nombreux autres domaines, et les qualifications permettent d’accéder plus facilement à des emplois pérennes et mieux rétribués. Afin de mieux faire correspondre les besoins des entreprises avec les potentiels actifs qualifiés, il semble nécessaire de mettre en place des réseaux pour agir à l’échelle du massif.

LIRE


titre documents joints

16 novembre 2018
info document : PDF
301.9 ko