Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

La dictée 2018 de la DLF : un bon cru

mardi 13 novembre 2018 par Rédaction

 C’est avec le sourire, et sans doute une petite appréhension( ?), que les candidats à la dictée annuelle de l’Association de Défense de la Langue Française se sont installés sur les bancs de l’amphi de l’IRTH de l’avenue d’ Azereix.

Accueillis par le président André Jacob, ils ont été salués par Céline Roulet, maire-adjoint à la Culture et aux musées de la Ville qui les a félicités de leur participation en ces termes : « La langue française est présente partout dans le monde. Elle est même une référence dans certains milieux culturels … Elle permet une expression riche en sentiments, en émotions, en partage ! C’est donc une grande chance que de pouvoir l’apprendre, l’écrire, la ressentir. Elle vous permettra toutes les libertés à travers les années … Vous allez pouvoir tout vous permettre avec. D’ailleurs Sacha Guitry, l’un de nos plus grands hommes de théâtre aimait dire « J’aime tellement la langue française que je considère un peu comme une trahison le fait d’apprendre une langue étrangère … » Alors engagez-vous sur la voie de Sacha Guitry, et prenez soin de notre langue. Cette dictée c’est juste la continuité de cet apprentissage … Les Sacha Guitry de demain c’est vous ! Molière, Hugo, Zola, Sagan, Tournier … Tous les grands ont démarré par la dictée. Et n’oubliez jamais que la défense de notre langue est une œuvre collective. Nous pouvons être fiers de cette culture commune. De cette maison commune. Notre langue nous relie. Elle est notre force. Bonne dictée à vous tous ! »

Etaient également présents Laurence Ancien, conseillère départementale du canton ainsi que son co-conseiller David Larrazabal, venus tous deux apporter leur soutien aux candidats et participer avec plaisir comme l’an passé à cette épreuve.

Le texte qui fut dicté par Jean Marc Morgado était un extrait d’Aurélien d ’Aragon.

Les copies ramassées, les correctrices et correcteurs se mirent au travail en respectant le barème très précis préparé en amont. Une seule faute fut trouvée dans une copie !

C’est autour d’un buffet préparé et offert par les stagiaires de l’IRTH que les candidats attendirent avec impatience l’heure des résultats et de la remise des copies

 Le gagnant de l’épreuve fut Fréderic Daydé (une faute), suivi de Jean François Roméro et Marie Alcovéro. Ils furent récompensés de coupes et de livres ainsi que les 12 autres candidats suivants.

Josiane Perez