Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Fédérale 1, 8ème journée : Tarbes avec le bonus

dimanche 4 novembre 2018 par Rédaction

Tarbes-Oloron  : 31-16 (M-T : 19 -16)

Temps froid, pelouse excellente, bonne chambrée, arbitrage Benoît Albert (Occitanie)

Pour Tarbes : Cinq essais, Frisch (16ème, 66ème), Paulet (30ème), Berbizier (40+1), Duny (45ème), trois transformations, Claverie (16ème, 30ème), Frisch (45ème)

Pour Oloron : Un essai Lacassy (38ème), trois pénalités (2ème, 11ème, 19ème), une transformation Clouté. Carton jaune : Sestriaa (6ème)

Tarbes a pris le bonus face à une valeureuse équipe d’Oloron qui n’a rien lâché contrairement à ses dernières sorties à Lavaur et même à Albi. Comme à Valence d’Agen, les Tarbais ont subi en début de rencontre et se sont retrouvés menés au score 0-3 (2ème) et 0-6 (11ème) par des Béarnais sans complexe. C’est par un essai de filou ou casquette, selon le camp où on se place, que Frisch a réduit le score en faisant le tour des poteaux pour plonger sur un ballon qui traînait dans l’en-but à la sortie d’un ruck sur la ligne. Tarbes reprenait le score 7-6 (16ème) mais sur le renvoi, la relance tarbaise se faisait pénaliser au sol et Clouté passait la pénalité depuis la ligne des 50 m 7-9 (19ème). Les chants béarnais des supporters oloronais se faisaient entendre et réveillaient les Bigourdans. Les Tarbais enchaînaient alors les temps de jeu face à une grosse défense. Après un essai refusé à Masson, le TPR trouvait la faille sur une longue sautée de Frisch pour Paulet 14-9 (30ème). Mais cette fois encore les Béarnais ne lâchaient rien et sur un ballon récupéré dans le camp tarbais, Oloron démontrait qu’il savait jouer au rugby en marquant, par Lacassy, un magnifique essai sur une passe chistera à pleine vitesse 14-16 (38ème). Les Tarbais repartaient à l’assaut de la ligne d’Oloron qui s’arcboutait en défense mais Estéves, arrêté par trois défenseurs, arrivait à donner à Berbizier 19-16.

A la mi-temps, Claverie et Lacroix, touchés à l’épaule et au genou, étaient remplacés par Bréthous et Méron et Duny relevait Haurie en première ligne. Frisch montait à l’ouverture et Bréthous le suppléait au centre. Devant, Armary montait en deuxième ligne, Méron rentrait en huit et Masson glissait à l’aile. Tarbes démarrait en trombe et se voyait deux fois pénalisé au sol, à un mètre puis à cinq mètres, après une percée de Masson. Sur une pénaltouche à cinq mètres, les Tarbais étaient stoppés à un mètre mais Duny, poussé par Escur et tout son pack, marquait 26-16 (45ème). Au lieu d’enfoncer le clou, les Bigourdans préféraient jouer l’occupation au pied et Oloron se rassurait en relançant et en mettant les Tarbais à la faute. Les Béarnais se montraient à leur tour dangereux sur une pénaltouche mais l’action échouait à 5 m pour un en-avant (55ème). Après dix minutes de domination béarnaise, les Tarbais reprenaient le contrôle du ballon et du match. Après plusieurs mêlées et pénaltouches à 5 mètres, la défense craquait face à la puissance de Frisch lancé petit côté 31-16 (66ème). Sur une pénalité rapidement jouée à la main, l’ailier Adrien Arroyo était repris à 5 m (70ème). De nouveau en confiance, les Béarnais n’allaient plus céder de terrain et terminaient même plus fort avec plusieurs pénaltouches à 5 mètres et des ballons portés. Cette fois, c’était à la défense tarbaise de se mettre en évidence en gardant sa ligne inviolée, malgré les multiples assauts béarnais sur la ligne. Une fois encore l’alignement et la mêlée du TPR, sont les gros points de satisfaction de la rencontre face à une équipe oloronaise très rugueuse dans les rucks et en défense. Une équipe, joueuse aussi, qui a permis à la défense tarbaise de se mettre en évidence dans les dix dernières minutes.

Jean-Jacques Lasserre

Le reportage photos d’Yves Bergantin (sportyves.fr)