Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Le Méga CGR du quartier de l’Arsenal officiellement inauguré

mercredi 5 mai 2010 par Rédaction

Ce sont près de 450 invités qui se sont pressés mardi soir dans le vaste hall du tout nouveau complexe cinématographique installé avenue des Forges, accueillis par toute l’équipe de ce Méga CGR flambant neuf.

Après un sympathique cocktail au cours duquel ils ont pu côtoyer Dark Vador, Shreck, Marylin, Charlot et d’autres…, ils se sont dirigés vers la plus grande des onze salles d’une capacité de 561 places au premier rang desquelles se sont assis le préfet René Bidal, Gérard Trémège, Claude Miqueu, représentant la présidente du Conseil général Jean Claude Roch, président de la CCI, aux côtés de personnalités civiles et militaires.

Jocelyn Bouyssy, directeur général du groupe CGR, a pris la parole en premier, rappelant les trente années de passion cinématographiques qui lient les tarbais et le CGR à travers feu les cinémas le Paris, le Rex et l’Ariel…. soulignant son plaisir de « poursuivre cette histoire cinéphilique avec ce premier multiplexe en France avec numérique et 3D, qui n’a nécessité que 6 mois de travaux et qui a été inauguré une semaine après son ouverture… sous la neige ! » Il a ensuite présenté Charles Raymond, l’un des deux fils du fondateur du CGR (CGR : Cinémas Georges Raymond) qui, après avoir remercié les collaborateurs du groupe ainsi que la municipalité tarbaise, a souhaité la bienvenue au public.

Ce sont le préfet Bidal et Gérard Trémège qui ont été invités à prendre la parole. Le maire de Tarbes s’est dit très heureux de présenter une réalisation « d’hommes passionnés », que ce soient ceux du CGR ou ceux de la ville qui ont relevé ensemble un challenge sur ce site emblématique : « Le groupe CGR a réalisé un investissement de près de 7M€ et nous ,nous avons investi 3,8M€…Confrontés aux péripéties industrielles, ces lieux ont été désertés et nous avons dû relever le défi majeur de les faire revivre en les achetant il y a moins de trois ans…. Ce site doit être respecté pour ce qu’il représente… Vous, le groupe CGR, l’avez respecté et valorisé… nous avions décidé d’avancer ensemble, vite et bien, votre objectif réalisé en six mois témoigne de votre professionnalisme… Nous allons poursuivre l’aménagement du site en refaisant l’avenue des Tilleuls, en créant un centre de recherche pour les matériaux composites, une maison emploi- formation… un bowling et une brasserie verront également prochainement le jour… Votre réalisation a un effet accélérateur et vous faites aussi avancer la dynamique du centre ville puisqu’en lieu et place de l’ancien CGR rue Foch s’installera bientôt un magasin H§M ».

Puis le préfet Bidal, présent à Tarbes depuis deux semaines, a pris la parole pour saluer l’initiative et l’exemplarité de la réhabilitation du site de l’Arsenal : « C’est une remarquable initiative car on ne pouvait imaginer que la ville de Tarbes laisse ici une friche urbaine et c’est respecter ainsi un site qui a marqué la sociologie et l’organisation de la ville. Contre vents et marées et une certaine frilosité, cette vision se montre exemplaire puisque vous avez su conserver à la fois une approche industrielle et concevoir un corps de ville…On a beaucoup pleuré ici avec la fin de l’activité du GIAT et aujourd’hui avec le Méga CGR on passe des pleurs aux rires… L’Etat est à vos côtés à travers divers contrats et avoir fait tout cela en trois ans est exemplaire… Je reviendrai ici à chaque inauguration car l’Etat y a une responsabilité historique et économique... »

Olivier Ture, directeur du CGR tarbais, s’est ensuite présenté avec ses deux collaborateurs et en a profité pour annoncer que le 7 mai le Méga CGR aura la chance de projeter en avant première mondiale le film Street Dance 3D, une comédie musicale : tous à vos lunettes !

Le public présent a ensuite assisté à la projection en avant- première nationale de « La tête en friche », un film de Jean Becker avec Gérard Depardieu, Morane et Gisèle Casadesus.

Josiane Perez


GALERIE PHOTOS

VIDEO BANDE ANNONCE