Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Dédoublement des CP pour mieux réussir

mercredi 5 septembre 2018 par Rédaction

Mardi après midi, à l’école Jules Verne qui bénéficie du réseau d’éducation prioritaire, Thierry Aumage, inspecteur académique, était entouré de Véronique Meissonnier, inspectrice de la circonscription Tarbes Ouest, Jean-Bernard Sempastous député des Hautes-Pyrénées, Gilles Craspay, adjoint en charge de l’éducation à la ville de Tarbes, et Andrée Doubrère, conseillère départementale.

La mesure nationale appliquée à la rentrée 2017 aux réseaux d’éducation prioritaire REP+ est étendue à cette rentrée 2018. A Tarbes, deux écoles sont concernées : Jules-Verne et Jean-Jacques Rousseau.

Pour l’inspecteur d’académie, le dédoublement des classes de CP en réseau d’éducation prioritaire afin de favoriser l’acquisition des fondamentaux est un point très important. Cela va permettre d’identifier au plus vite les élèves qui auront besoin d’aide supplémentaire. Cette mesure sera élargie aux classes de CE1 dès la rentrée 2019.

La ville de Tarbes a 5 écoles placées en réseau d’éducation prioritaire :2 écoles élémentaires (Jules-Verne et Jean Jacques Rousseau) et 3 écoles maternelles : Louise Michel, Prévert, Perrault et Mistral) ainsi que le collège Paul Eluard.

A l’école Jules Verne, 2 postes ont été affectés ce qui se traduit par 3 classes d’une dizaine d’élèves chacune et 1 poste à l’école Jean Jacques Rousseau. Cette mesure permet que les effectifs soient moins élevés que dans les autres classes.

« Ma volonté a été d’injecter des moyens nouveaux dans les deux écoles et ne pas faire remonter les autres niveaux. Si nous allégeons les classes de CP, c’est parce que les enfants sont à un moment stratégique de la scolarité dans l’apprentissage de la lecture en particulier », a précisé Thierry Aumage.

Gilles Craspay s’est réjoui que la ville de Tarbes bénéficie de cette mesure et a salué le député Sempastous pour sa présence. II a également souligné que c’est la première fois qu’un député se déplace dans les écoles tarbaises depuis bien longtemps.

Jean Bernard Sempastous poursuit : « Je suis très heureux d’avoir été invité à cette visite. Cette mesure est la consolidation des mesures prises en 2017. Au national, 60 000 élèves environ étaient concernés, cette année ce sont presque 200 000 élèves. Sur notre département, ils sont peu nombreux mais il est très important que ces élèves soient accompagnés. J’y tiens beaucoup. Il en va de l’avenir de ces enfants, le CP est très important pour le reste du cursus scolaire et pour l’avenir professionnel. Quand on rate un CP, c’est très compliqué pour la suite. Je souhaite que ces enfants aient le meilleur accompagnement possible pour pouvoir continuer à progresser pour la suite et dans leur vie future. Nous faisons de gros efforts indispensables pour notre société afin d’éviter que cette fracture continue à s’ouvrir et aller vers les fondamentaux dans tous les établissements scolaires ».

Pour conclure l’inspecteur d’académie souhaite un 100% de réussite.

Nicole Lafourcade