Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Match de préparation : Lannemezan fait de la résistance

dimanche 12 août 2018 par Rédaction

Lannemezan fait de la résistance

Lannemezan-Dax : 14-28 (Mi-temps 0-7)

Arbitre : Nicolas Datas (A-B)

Pour Lannemezan : Deux essais de Cazorla (50ème), de pénalité (80+2), une transformation N. Ducau

Pour Dax : Quatre essais de Jaubert (38ème, 47ème), de Garrouteigt (68ème), de Diaz (76ème), quatre transformations de Berchesi (38ème), et de Curutchet (47ème, 68ème, 76ème)

Diaporama

Devant une bonne chambrée, les Dacquois ont dominé de courageux lannemezannais quatre essais à deux dans un match de préparation joué en plein cagnard. D’où de nombreuses maladresses de part et d’autres, malgré de bonnes intentions de jeu. Comme il sied à ce genre de rencontres, les deux équipes ont choisi de taper des pénaltouches ou de jouer des mêlées à cinq mètres, au lieu de tenter les nombreuses pénalités. Les deux équipes ont choisi d’aligner chacune une trentaine de joueurs, et Dax s’est permis d’aligner deux quinze mixtes différents, alors que le CAL choisissait de changer tout son pack à la mi-temps. Les deux équipes étaient incomplètes, compte tenu de nombreuses blessures. Devant des dacquois surpuissants, à l’image de l’ailier Delaï ou du seconde ligne Soqeta, les Calistes ont répondu par une défense de fer. Après un quart d’heure à défendre leur ligne, les Lannemezannais faisaient le siège du camp dacquois sans réussir à franchir à leur tour la ligne d’en-but. Dax réussissait à prendre la défense en défaut à deux minutes de la pause, sur un décalage de Jaubert (0-7). L’ailier landais récidivait à la reprise sur une pénalité rapidement jouée à la main face à des lannemezannais absents et non replacés (0-14). Sur le renvoi, Cazorla réduisait le score par un essai entre les poteaux (7-14). Sur une altercation un pilier dacquois et un troisième ligne de Lannemezan écopaient d’un carton jaune (63ème). A dix minutes de la fin, le demi-de- mêlée Garrouteigt marquait un essai de filou (7-21). Diaz était à la conclusion d’une des plus belles actions du match tout en fin de rencontre (7-28). La mêlée du Plateau obtenait un essai de pénalité durant les arrêts de jeu (14-28). La mêlée Lannemezanaise a été une des satisfactions de la rencontre avec l’engagement et la défense. La touche, avec de trop nombreux ballons perdus, notamment sur des pénaltouches à 5 mètres, a été un des points noirs du match du côté caliste.

Les réactions

Du côté des entraîneurs dacquois

Frédéric Tauzin (Entraîneur principal)

« Au delà de la victoire, il y a eu des choses intéressantes. On avait beaucoup travaillé la défense et on a vu qu’on était assez présent sur ce secteur là. Offensivement, on a vu pas mal de choses. On pèche un peu dans la finition mais ça se met en place, c’était une bonne base de travail. On était 35 et forcément ça manque un peu de liant mais c’est intéressant d’avoir un groupe aussi élargi pour durer toute la saison. C’est plutôt de bon augure avec beaucoup de jeunes joueurs, ce qui nous a permis de faire un bon repérage de notre effectif. Maintenant, il va falloir qu’on travaille plus sur le collectif que sur l’individu. Lannemezan est sur une dynamique de montée et nous sur une dynamique de reconstruction. Il fallait qu’on valide notre travail de ces quatre dernières semaines et c’est fait en partie. On peut repartir sur une bonne base de travail. »

Manu Magnien (entaîneur des avants) :

« Il y a encore beaucoup de travail à faire. On n’a travaillé que la défense pendant ces quatre semaines mais on a vu de bonnes choses offensivement. On est venu à 35 joueurs, on a essayé de donner du temps de jeu à tout le monde pour essayer de voir et d’évaluer tout le monde. Il y a eu de bonnes et de moins bonnes choses et il nous reste pas mal de boulot à faire, mais les victoires font toujours plaisir. Il nous faut construire dessus pour préparer le prochain match amical contre Anglet dans quinze jours. » L’ex-talonneur s’occupait des jeunes du club, avant de prendre en charge les avants au cours d’une intersaison compliquée : « On ne savait pas à quel niveau on allait rester par rapport au Biarritz Olympique, ce qui a retardé le recrutement et la préparation. Nous avons un groupe de jeunes, d’anciens expérimentés et il faut que la mayonnaise prenne. Pour l’instant, il y a un très bon état d’esprit. Il y a un groupe à reconstruire et c’est le point de départ, pour l’US Dax, d’une division qu’on ne connait pas, avec ses forces et ses faiblesses. On a encore une dizaine de blessés, dont des joueurs très expérimentés, comme Héguy, Rameau, Kuparadze et bien d’autres. Cela nous a permis de donner du temps de jeu aux jeunes mais il y a encore du boulot. »

Du côté des entraîneurs de Lannemezan

Christophe Dulong (entraineur des avants)

« Au niveau des déceptions, il y a la touche, avec de mauvaises décisions ou imperfections sur les animations. Soit c’est mal annoncé, soit ce n’est pas bien lancé, car on n’a pas été souvent contrés, mais on perd des ballons importants sur des pénaltouches. C’est le premier match, il faut qu’on travaille. J’espérais mieux car on a beaucoup travaillé cette semaine. On va regarder le match à la vidéo et ça va nous faire extrêmement de bien, pour prendre conscience de ce qui ne va pas et trouver des solutions. Après, il y a des points positifs sur la défense et en mêlées. On se fait déborder sur des ballons de récupération mais on est encore en phase de préparation. On n’a que dix entraînements dans les pattes. Sur le comportement et l’état d’esprit c’est très bien. Nous, il faut qu’on joue au rugby si on veut s’en sortir et de par les imperfections et les mauvais choix, on n’a pas assez pu jouer assez au rugby. On va travailler toute la semaine pour faire mieux contre Tarbes, après on part en stage pour être prêt contre Oloron. On a fait une revue d’ensemble contre Dax et on essayer de resserrer et de perfectionner contre Tarbes. Il ne faut pas s’affoler, on voit qu’il y a beaucoup de travail mais on n’est pas surpris. »

Christophe Schneider (entraîneur principal)

« On prend des essais bêtes par manque d’attention. Même si on tient le choc, on défend beaucoup. On s’entraîne trois fois par semaine et Dax deux fois par jour. On savait que ça allait être dur sur le physique et sur la densité sur la longueur du match, mais on est quand même satisfait de ce premier match. On n’a pas eu trop de ballons pour pouvoir nous exprimer. On a perdu beaucoup de ballons en touche mais aussi derrière où on n’a pas assez varié. On va taper dur à la vidéo cette semaine, car il faut qu’ils se rendent compte que le mode de préparation, la mentalité et le mental qu’on doit avoir, doit changer de celui de Fédérale 2. Et là, on n’a pas passé le cap. Il y a des petits détails qui ne pardonnent pas à ce niveau et ça, ça vient du sérieux aux entraînements. » Si devant, le CAL était au complet à deux ou trois exceptions près, la ligne de trois-quarts était décimée par les absences de Dasque, Demaï-Hamecher, Vandekerkof et Durancet...

Jean-Jacques Lasserre