Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Fédérale 1 Play-down : Le FCL accentue son avance

dimanche 8 mars 2009

A Lourdes : Lourdes bat Domont 26-13 (MT 16-0)
Arbitre : M.Denniger (Côte d’Argent).

Pour Lourdes : 2 E Brua (40+3), Causade (50e), 2T, 4 P (2e, 12e, 30e, 62e ) Pouey
Pour Domont : 1 E Nemzadze (44e), 1 T, 2P (48e, 76e) Palau.

Lourdes : Caussade (Pouey 65e), D. Brua, Schneider (cap), Latapie (Ducasse 59e), soucaze ; (o) Pouey (Darbo 65e), (m) Lopez (Paulès 59e) ; Allouis (Arino 65e), Gélédan, Vimbelle (Lalubie 65e) ; Igau, Cabanne ; Larson (Da Costa 62e), Irigoyen (Hill 59e), Fiaschi (Iribarne 53e).

Domont : Maselli ; Zie, Palau, Lavergne, Lacroix (D.Nemzadze 53e) ; (o) Axisa, (m) Dillon (Lalloz 46e) ; G.Nemzadze, Meite (cap) Jan (Benhamouda 62e) ; Mtchedlishvili, Rougier ; Marcovecchio (Marguelashvili 50e), Marque (Sutton 40e), Mariscariu (Mulumba 70e).

En l’emportant sans trop trembler face à Domont, les Lourdais ont assis leur position de leader de leur poule de play-down. Avec 41 points au compteur, ils pointent en troisième position sur le plan national, ce qui pourrait leur éviter un barrage en phase finale. Avec un peu plus d’application et surtout moins de complications en attaque, ils auraient pu obtenir un bonus offensif. Il y eut pas mal d’occasions en première mi- temps, mais chaque fois un ballon tombé, un mauvais choix venaient réduire à néant le travail de déstabilisation. Caussade repris tout près de la ligne, Schneider qui ne peut aplatir, autant de situations qui auraient pu permettre de creuser l’écart. Il fallait faire appel à la botte de Pouey, qui engrangeait 3 pénalités, 9 petits points qui auraient mérité d’être plus nombreux. La dernière sanction juste avant la mi-temps, était jouée à la main tout près de la ligne. Une combinaison à laquelle les Franciliens ne comprenaient rien. Venu de son aile, David Brua se retrouvait avec les deux poteaux pour unique opposants. Vite fait, bien fait et surtout 7 points de plus au tableau d’affichage. Les citrons seraient moins amers avec un 16-0.
Excès de confiance, sentiment que tout était joué ? Toujours est-il que le démarrage de la seconde période était calamiteuse pour les Lourdais. Le ballon sortait sur le côté de la mêlée et Nemzadze le relevait pour aller derrière la ligne (44e minute). Quatre minutes plus tard, Palau convertissait une pénalité et à 16-10, le match prenait une autre tournure. Pas pour longtemps. Les "bleu et rouge" prenaient enfin l’option de jouer simple sur une attaque après mêlée. Juste ce qu’il faut pour que Caussade s’intercale et n’ait aucun mal à transpercer la défense domontoise. Essai, transformation de Pouey et le tour était joué. Une pénalité supplémentaire pour l’ouvreur lourdais peu après et cette fois, les Franciliens ne reviendraient pas. Il ne restait plus qu’à gérer la fin de match. Les Lourdais allaient finir à 14, Cabanne blessé devant sortir. Comme tous les changements avaient été effectués, il ne restait plus qu’à tenir bon. Seule une pénalité de Palau laissa l’espoir aux Domontois de récupérer un bonus défensif.
Sans faire dans le génie, Schneider et ses copains ont remporté la victoire qu’il fallait, celle qui assure le maintien en Fédérale1, même si cela semblait acquis depuis longtemps. Il faudra hausser le niveau de jeu pour aller chercher un résultat positif à Morlaas dans deux semaines. En attendant le programme d’entraînement va être quelque peu allégé cette semaine. Sait-on jamais si la saison se prolongeait encore ?
(Jacques Terrée)

Reportage photo Alain Bouchard : CLIQUEZ

[bleu]Mis en ligne dimanche 8 mars 2009[/bleu]