Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Stado-TPR : Lionel Terré succède à Antoine Nunes à la Présidence de la SASP

mercredi 18 juillet 2018 par Rédaction

Lionel Terré, comme attendu a été nommé Président de la SASP et succède à Antoine Nunes. Les onze membres du Bureau présents, ont élu en moins d’un quart d’heure le chef d’entreprise maubourguétois qui avait fait acte de candidature depuis plusieurs semaines. Le Bureau a aussi prolongé Bruno Larroux, comme Directeur Général du club. Davy Saint-Laurent, Jean-Claude Barcos et Eric Druilhet, les trois autres membres du Bureau, étaient excusés.

Les hommes du Président

Le nouveau Président est entré au Conseil d’Administration avec Franck Hueber, lors de l’Assemblée Générale du 29 juin 2018. Les deux hommes ont joué ensemble au Stado en Juniors et ont conservé de solides liens d’amitié qu’ils partagent avec Bertrand Gayri et Yannick Martin. Tous les quatre se retrouvent chaque année autour d’un bon repas depuis une quinzaine d’années et ils ont décidé de se retrousser les manches pour aider le club de leur jeunesse. Les deux premiers sont entrés à la SASP et les deux autres ont rejoint l’Association Amateur.

Les deux nouveaux hommes forts du Stado

Lionel Terré, 45 ans, possède plusieurs sociétés de travaux publics et bâtiments, dont Acchini SNAA (Société Nouvelle d’Assainissement et d’Adduction d’Eau) dont le siège est à Maubourguet mais qui est aussi implanté à Vic-Fézensac. Une société qui est partenaire de la Section Paloise et de plusieurs clubs de rugby d’Armagnac-Bigorre. Lionel Terré, après avoir joué en cadets et en juniors au Stadoceste Tarbais, a poursuivi sa carrière de joueur en Fédérale à Aire sur Adour et en région parisienne, puis d’entraîneur joueur de Riscle, dont il est resté Président pendant neuf années.

Frank Hueber, 46 ans, s’il n’a pas eu la carrière internationale de son frère ainé Aubin (23 sélections), a réalisé une belle carrière rugbystique avec une finale perdue avec Grenoble contre Castres en 1993, à cause d’une grossière erreur d’arbitrage. Lui aussi connaît bien la Fédérale pour avoir entraîné Blagnac, Montauban et Cahors. Professionnellement, après avoir débuté dans les Assurances, Frank Hueber dirige une quinzaine d’entreprises diverses et il est Président d’une Société de Travail Temporaire implantée notamment à Toulouse, Montauban et Perpignan.

Les réactions

Antoine Nunes : « Epauler et aider le nouveau Président »

« Mon souci, c’est que je n’avais pas de temps. Un club de Pro D2 ou de Fédérale 1, il faut s’en occuper en permanence. Si vous ne passez pas une douzaine d’heure par semaine au sein du club, il faut faire autre chose. Ce qui est important, c’est que le conseil s’est élargi et que de nouvelles compétences sont arrivées. J’espère que toutes les personnes qui sont venues vont épauler et aider le nouveau Président. Il faudra plein de bonne volonté et monter des réseaux, car jusqu’à présent on a dû quémander sans arrêt. Si on veut un club de Pro D2 dans ce département, il faut de l’argent et on peut raconter ce qu’on voudra, s’il n’y en a pas, il n’y aura pas de club en Pro D2. Il faut qu’il y ait une prise de conscience pour que les entreprises et les professions libérales se sentent concernées. Il faut que des fonds arrivent au club, afin qu’il y ait un totem dans notre Département et dans nos territoires. »

Lionel Terré, le nouveau Président

« On ne pouvait pas laisser tomber le club »

« Non, ça n’a pas été long, il fallait le temps qu’il fallait... » Le nouveau Président est arrivé avec un projet développé ci-dessous par Frank Hueber qu’il connait depuis plus de vingt-cinq ans. « On a joué ensemble aux Juniors d’ici dans les années 90. Après ici, c’était compliqué de percer alors chacun a fait sa route. Frank est parti à Grenoble et moi à Aire-sur-Adour mais on est toujours resté en contact. En fait, nous sommes quatre, avec Bertrand Gayri et Yannick Martin, à avoir joué ensemble en Juniors. On ne s’est jamais perdu de vue depuis. C’est Franck qui a instauré, il y a une quinzaine d’années, qu’on se retrouve chaque fin d’année pour un repas. Quand le club a connu des difficultés il y a trois ans, on s’est dit qu’on ne pouvait pas laisser tomber le club et qu’on serait là s’il avait besoin de nous. Bertrand et Yannick sont rentrés à l’Association car on veut que les deux, Asso et Pros, travaillent la main dans la main. »

Frank Hueber : C’est un retour aux sources

« C’est un retour collectif avec Lionel Terré, Yannick Martin et Bertrand Gayri et quelques autres. Nous allons essayer de monter un projet de club avec un environnement Armagnac-Bigorre. C’est-à-dire, d’utiliser le plus de ressources locales et remettre une économie un peu plus réelle par rapport à celle du Département. Nous voulons aussi essayer d’apporter des nouveautés, notamment en termes d’accompagnement des sportifs de haut niveau en reconversion et des jeunes qui voudraient se former et être en pluriactivités, avant de devenir de futurs pros. Parce qu’on n’oublie pas qu’on souhaite très rapidement accéder au niveau professionnel de la Pro D2. Donc, il va falloir jongler entre ce monde amateur, qui a des exigences, et le monde professionnel, qui en a d’autres. Donc, on est en transition au démarrage mais après, on va aussi construire vers le monde pro avec, si possible, les meilleurs pros de la région. » Frank Hueber, au delà de ses activités dans le travail temporaire s’investit dans les Ressources Humaines et le Développement par la Formation et l’Accompagnement en recrutement CDI. « C’est pour ça que j’ai la capacité aujourd’hui de pouvoir disposer d’un nombre de postes de travail et d’Accompagnement en Formation pour des jeunes ou moins jeunes sportifs qui nous intéresseraient, pour l’équipe du Stado-TPR. Mon activité, aujourd’hui fonctionne bien mais je n’oublie pas d’où je viens. C’est un retour aux sources. C’est rendre au rugby ce qu’il m’a donné et pourquoi pas à Tarbes ? »

Conseil d’Administration de la SASP

Président : Lionel Terré

Directeur Général : Bruno Larroux

Membres

Jean-Claude Barcos, Eric Druilhet, Michel Garnier, Michel Forget, Jean-Paul Gerbet, Frank Hueber, Philippe Lacave, Bruno Larroux, Antoine Nunes, Gilles Rimaud, Davy Saint-Laurent, Antoine Sanz, Lionel Terré, Francis Touya

Jean-Jacques Lasserre