Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Rugby : Le TPR a de l’énergie

dimanche 8 mars 2009

A Tarbes : Tarbes bat Grenoble 10-3 MT 3-3
Arbitre : M.Cardona (Provence), assisté de Mrs Duberger et Graviou
3500 spectateurs
Pour Tarbes : 1 E Lasserre (55e), 1 T 1 P (34e) Apanui
Pour Grenoble : 1 P Dut (26e).

TPR : Teague (Etcheverria 50e) ; Worthington, Siale, T. Loftus (Bourgeois 78e), Caujolle ; (o) Apanui (cap), (m) Labarthe (Lacrampe 32e) ; André, Lasserre (Bernad 67e), W. Loftus ; Domolaïlaï, Santoni (Coetzer 63e) ; Toetu (Maumus 61e), Mavrodin (Dupuy 61e), Hurou (Jambaque 75e).

FC Grenoble:Garnier ; Rawaqa, Trautmann, Lison (Bruncher 69e), Zhakata ; (o) Dut (Sarthou 51e), (m) Cordingley (Rochette 48e) ; Best (cap), Kietaka, Laurent ; Koïta, Sigoire (Seve 27e) ; Rasch (David 66e), Meynard (Bianchin 59e), Hendricks (Choirat 50e).
Carton jaune : Rasch, faute technique (66e).

Passons vite sur les trente premières minutes. Vous pouvez leur donner tous les pseudonymes imaginables : bonsoir tristesse, au bout de l’ennui ou comme aurait dit Coluche "circulez y’a rien à voir". Une chose est sûre, il n’y a plus de toiles d’araignées au-dessus de Maurice Trélut tant le ballon voyagea dans les airs pour un bénéfice bien maigre. Au jeu au pied, Apanui et Teague avaient plus de puissance et de précision que Dut et Garnier, d’où une occupation du terrain en faveur du terrain. Le réalisme était Alpin, pour leur seule incursion en terre bigourdane, les visiteurs ouvraient le score par Dut. Trois points qui avaient pour effet de réveiller les "rouge et blanc" et après la demi-heure ils s’offraient trois occasions d’essai. Sous l’impulsion de Teague, le danger revenait vers la ligne grenobloise. Hélas, la finition n’était pas à la hauteur de l’approche. Par deux fois le ballon tombait alors que la porte de l’en-but était grande ouverte. Aussi on s’en remit au pied de "cap’tain" Apanui, bien malheureux ce samedi soir, pour revenir à un score de parité.

La seconde période ne valait guère mieux, mais au moins on eut la chance de voir un essai. Pas sur une action collective, non, juste sur un contre de Siale sur Sarthou. Le centre put récupérer le ballon et le transmettre à Lasserre pour que le numéro 8 aille en terre promise. Avec les deux points d’Apanui, le planchot était fermé pour la soirée. Sur le renvoi, Domolaïlaï sonnait la charge et Lacrampe pouvait s’échapper. Hélas, il inclinait sa course sur la gauche alors que le soutien s’était porté sur le côté droit. Une belle occasion de mettre définitivement les Isérois au fond du trou. La réaction de ces derniers fit passer quelques frissons en fin de match, mais sans réel danger, les lourds avants étant bien contenus par les Tarbais.

C’est une soirée qui ne restera pas gravée dans les mémoires. Qu’a-t-on appris ? Que le TPR possède un pack qui peut rivaliser avec ce qui se fait de mieux en Pro D2. Solides en mêlée, Hurou et ses amis s’imposèrent en touche avec 5 ballons volés sur lancer grenoblois. On retiendra comme un symbole cette dernière touche à 10 mètres de l’en-but tarbais et sur laquelle les visiteurs se firent confisquer la balle. On sait aussi que Richard Apanui peut avoir des jours "sans". Promis, Richard, tu ne rates plus de pénalité 25 mètres face aux barres. Hélas on a en plus la certitude que Rory Teague sera absent bien longtemps, son épaule ayant cédé. Idem pour Labarthe, touché dans le bas du dos. Dernière leçon à retenir, Grenoble va devoir varier et densifier son jeu pour espérer retrouver le top 5. Ce soir, le TPR en est plus près.

(Jacques Terrée)

Les réactions

Sébastien Caujolle : "Nous nous sommes mis tous seuls la pression sur ce match. Peut-être parce qu’entre nous, nous avons décidé de rester invaincus à Maurice Trélut pour les matchs retours. Grenoble est une belle équipe à respecter. Nous les avons bien pris devant. Nous voulons aller le plus haut possible. Une 7e place montrerait les progrès accomplis. Reste à faire un bon coup à l’extérieur".

Fabien Dupuy : " Bien sûr, je suis très content de cette victoire. Dommage que nous ayons manqué quelques occasions d’essai, on pouvait récupérer le bonus offensif. La conquête a été bonne et nous a permis d’occuper le terrain adverse".

Martin Worthington : " Ce n’était pas un bon match pour le public. Sur le terrain avec tous ces coups de pied, il a fallu faire beaucoup d’allers et retours et c’est très fatigant. Jouer à l’aile n’est pas un problème, je peux jouer à tous les postes derrière. Nous allons avoir quelques matchs difficiles maintenant, mais nous voyons que nous avons fait des progrès. La saison prochaine je serai encore à Tarbes. Nous avons un bon groupe, un bon staff. Je me plais à Tarbes, j’aime la ville, le public, je suis bien installé ici".
(Propos recueillis par Jacques Terrée)

[bleu]Mis en ligne dimanche 8 mars 2009[/bleu]