Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Projet de réaménagement urbain et de reconstruction du quartier Ormeau/Bel Air dans le cadre du NPNRU

mardi 29 mai 2018 par Rédaction

Ce lundi, Gérard Trémège, maire de Tarbes, président de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, et président de la SEMI Tarbes, a présenté le projet de réaménagement urbain et de reconstruction du quartier Ormeau/Bel Air dans le cadre du NPNRU. Il était entouré de David Larrazabal, administrateur de la SEMI et d’Isabelle Bonis, la directrice.

« En 2015, nous avions postulé pour pouvoir être retenu dans le cadre national de rénovation urbaine. Nous avons été retenus pour la cité Ophite à Lourdes et Bel Air sur Tarbes, non pas dans le cadre national mais dans le cadre régional. Les accompagnements financiers dont on n’a pas encore une visibilité précise seront moins importants que les accompagnements au plan national mais il y aura accompagnement. Ce nouveau programme de rénovation urbaine a pour vocation de mettre en œuvre une nouvelle thématique urbaine associant le social, l’économie, le développement durable et le logement. Au-delà des projets démolition/reconstruction ou de réhabilitation, il doit y avoir un projet de réaménagement urbain.

Les réponses apportées inscrivent bien ce projet dans la nouvelle reconfiguration urbaine notamment en définissant un axe Est-Ouest qui n’existe pas aujourd’hui, c’est-à-dire une liaison Bel Air/Ormeau et en requalifiant l’axe Nord/Sud.

La directrice de la SEMI a travaillé durant quelques semaines avec une équipe restreinte pour apporter dans la reconfiguration urbaine de ce quartier et en même temps une réponse originale en terme de démolition/reconstruction.

Il fallait, je rappelle, des réponses en matières économique, sociale, développement durable et bien sûr la requalification des quartiers dans la ville. Bel Air est quasiment en centre ville et c’est un quartier enclavé », a indiqué Gérard Trémège. Il a insisté en faisant observer que pour le moment ce n’était qu’un projet.

Isabelle Bonis a présenté en images la configuration du quartier après travaux (Cliquez) et indique que la SEMI est propriétaire de 228 logements. 164 seront démolis, 65 réhabilités et 140 reconstruits.

Pour conclure, Gérard Trémège affirme que ce projet se réalisera.

Nicole Lafourcade


titre documents joints

29 mai 2018
info document : PDF
3.6 Mo