Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Finale d’Accession Aller : Bourg-en-Bresse surprend Rouen

samedi 19 mai 2018 par Rédaction

Au Petit-Quevilly : Rouen-Bourg-en-Bresse : 24-27 (MT 10-10

Arbitre : M. Marchat (Midi-Pyrénées). 8040 spectateurs

Pour Rouen : Trois essais Arscott (12e), Richardot (73e, 80e +3), 
trois transformations (12e, 73e, 80e +3), une pénalité Henry (15e)

Pour Bourg-en-Bresse : Deux essais de Traversier (20e), de Santallier (41e), une transformation (20e), cinq pénalités Bourlon (28e, 45e, 51e, 54e) et Maiquez (80e +1).

Les équipes :

Rouen : Ford – Arscott, Dranuiniu, Gildlow, Villière – Henry (o), Roberts (m) – Vincent, Dastugue (cap), Briatte – Adamou, Giraud – Hounkpatin, Mondon, Martin.

Remplaçants : Becquet, Clamy-Edroux, Spencer, Takaï, Cazale-Debat, Cozens, Richardot, Le Bodo.

Bourg-en-Bresse  : Dupont – Santallier, Perrin, Cailleaud, Fusier – Bourlon (o), Guilon (m) – Buatier, Wavrin, Bornuat – Lombard, Veyret – Harmse, Traversier, Jacquet.

Remplaçants  : Jullien, Drancourt, Navickas, Jean-Etienne, Maiquez, Gros, Doy, Rochet.

Rouen, après un départ sur les chapeaux des roues, 10-0 au bout d’un quart d’heure, a encaissé 24 points de rang. Les Bressans sans s’affoler ont mis la main sur le ballon et ont réduit le score sur un ballon porté, puis ont égalisé en moins d’un quart d’heure. Les Normands manquaient plusieurs occasions avant la pause et se faisaient surprendre au retour des vestiaires par un essai de Santallier sur le coup d’envoi 10-17 (41ème). Sous pression Rouen n’arrivait pas à mettre son jeu en place et Bourlon enquillait les pénalités pour porter le score à 10-24 avant l’heure de jeu. Les Normands, perdus pour perdus, négligeaient les pénalités pour des pénaltouches infructueuses. Un petit jeu au pied par dessus envoyait Richardot à l’essai et relançait la liesse normande 17-24 (73ème). Maiquez douchait le stade Diochon d’une pénalité (80 +1) mais Richardot inscrivait l’essai de l’espoir sur un petit coup de pied à suivre rasant 24-27 (80+3). L’essai de l’espoir, car Rouen mène 3-2 aux essais et serait qualifié en cas d’égalité aux points terrain et au goal-average. Un espoir minime, car les Bressans sont invaincus à Verchère depuis plus de deux saisons.

Comme contre Tarbes, Bourg-en-Bresse s’est appuyé sur une grosse défense et une plus grosse densité physique au niveau des contacts. Comme contre Tarbes, la mêlée bressane a fait preuve de métier. Comme contre Tarbes, les Bressans ont réussi à pourrir les rucks des Normands qui ont eu du mal à mettre de la vitesse dans leur jeu.