Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Fédérale 1 Demi-finale retour : Bourg-en-Bresse-Tarbes, à Verchère samedi à 19h30

vendredi 11 mai 2018 par Rédaction

Des Tarbais frustrés, revanchards et déterminés

Le moins qu’on puisse dire c’est que les Tarbais, après un week-end à ressasser leur défaite et après avoir analysé la vidéo avec le staff, sont à la fois frustrés et déterminés à prendre leur revanche. Frustrés parce que, s’ils ont été contrés sur leurs points forts en mêlées et sur les ballons portés, c’est plus sur des tricheries non sanctionnées, que sur des points techniques. Même constat sur les rucks où la règle plaqueur-plaqué n’a jamais été respectée par les Bressans qui n’ont jamais été pénalisés. Ce qui est rassurant, à condition que l’arbitre fasse respecter les règles. Ce qu’espère le staff, qui ne veut pas croire que des consignes aient pu être données. Ni que les arbitres se laissent influencer par le classement en favorisant l’équipe la mieux classée. Un arbitrage à oublier très vite comme la pénalité non tentée qui aurait donné égalité 2-2 aux points terrains. C’est chose faite comme l’assure le staff, qui s’est focalisé sur la victoire. Les joueurs sont tendus vers cet objectif et feront tout pour l’emporter par au moins quatre points d’écart minimum syndical pour passer en finale.

Mettre plus d’engagement et d’intensité

Gagner à Verchère où personne ne s’est imposé serait un véritable exploit mais les Tarbais y croient. Les Bressans sont bien venus gagner à Trélut où ils ne l’avaient jamais emporté. De plus, la pression sera du côté de Bourg-en-Bresse qui reste sur deux échecs à ce stade de la compétition, ces deux dernières saisons. Certes, Verchère est un chaudron avec des supporters enflammés, notamment ceux de la tribune CGT mais les Tarbais, à l’image de Lacroix, veulent s’en servir comme d’un aiguillon. Le risque, c’est que dans un match serré, l’arbitre se laisse influencer par les vociférations des supporters bressans. Les Tarbais devront donc prendre le match à leur compte et ne pas jouer petit bras au risque d’être à la merci des décisions arbitrales. Des Tarbais qui ont aussi beaucoup à se faire pardonner en termes d’engagement et d’intensité. C’est aussi, en partie, une des raisons du succès d’une belle équipe de Bourg-en-Bresse au match aller. Si les Tarbais « mettent tous les ingrédients », ils ne devraient pas être loin du compte. Le mot d’ordre est de tout donner et de s’envoyer, pour jouer la Finale et sortir du terrain sans regrets.

Vunisa out, retour d’Esteves et de Manso-Moyano

Vunisa, victime d’une fracture de la main au match Aller, doit se faire opérer ce vendredi matin. Le Fidjien est remplacé dans le groupe, poste pour poste, par Latisnères-Palacin. Par contre Manso-Moyano, victime de la même blessure à la main, fait son retour dans le groupe au détriment de Loncan, défaillant sur les lancers en touche en fin de match. Le retour du talonneur argentin est une bonne nouvelle pour la mêlée tarbaise moins rayonnante en son absence. C’est aussi un apport de puissance dans le jeu. Esteves qui fait lui aussi son retour de blessure, intègre directement le quinze de départ. Ce qui permet de replacer Domec au centre à côté de Bréthous. La surprise vient de l’entrée de Paulet, à la place de Rubio titulaire indétrônable jusqu’ici. Pas une sanction, affirme Yannick Vignette juste une récompense à l’investissement et à la très bonne prestation de Paulet à Rouen. Autre surprise, la première titularisation de Serra, très en vue sur ses deux premiers matchs à Rouen et contre Bourg en seconde mi-temps. Pour le reste, c’est le retour aux roulements en seconde ligne, en troisième ligne et à la mêlée. Sur le banc, le staff est revenu au cinq-trois classique dont fait les frais Gal, en troisième ligne, au profit d’un centre. .

La compo tarbaise

1 Duny, 2 Lapassouse, 3 Serra, 4 Percival, 5 Lacroix (Cap.), 6 Bonnecarrère, 8 Havea, 7 Armary, 9 Bats, 10 Claverie, 11, Esteves, 12 Domec, 13 Bréthous, 14 Paulet, 15 Pees

Remplaçants

16 Koberidze, 17 Manso-Moyano, 18 Taulava, 19 Bernad, 20 Vergallo, 21 Rubio, 22 Latisnères-Palacin, 23 Kazalikasvhili

*************

Bourg-en-Bresse, retour de Gros

Le staff bressan n’a effectué qu’un changement dans le groupe avec la sortie de l’ailier Fusier remplacé par l’ouvreur Gros, qui rentre sur le banc. Yoann Boulanger et Thomas Chauveau ont effectué trois roulements dans le quinze de départ ; un en première ligne, un en troisième ligne centre et un à l’aile.

Composition bressane

Bourg-en-Bresse : 1 Jacquet, 2 Jullien, 3 Harmse, 4 Navickas, 5 Veyret, 6 Jean-Etienne, 8 Wavrin, 7 Buatier, 9 Maiquez, 10 Bourlon, 11 Doucet, 12 Perret, 13 Cailleaud, 14 Santallier, 15 Dupont (Cap.)

Remplaçants : 16 Traversier, 17 Drancourt, 18 Lombard, 19 Bornuat, 20 Guilon, 21 Gros, 22 Doy, 23 Berthaud

Jean-Jacques Lasserre