Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

LFB Demi-finale Retour : Exploit confirmé, le TGB rejoint Bourges en finale !

jeudi 10 mai 2018 par Rédaction
Diaporama
AGRANDIR

Tarbes-Charleville  : 71-60 (30-37)

(21-16, 9-21, 23-13, 18-10)

Pour Tarbes : 28 paniers réussis sur 62 tentés (45 % de réussite), dont 7/18 paniers à 3 points (38 %) et 8/13 lancers-francs, (61 %), 33 rebonds, dont 7 offensifs, 17 passes décisives, 14 ballons perdus, 12 interceptions, 3 contres, 13 fautes.

Gaye 10 points (32’45’’, 6 rebonds, 1 passe décisive, 3 ballons perdus, 2 contres), Suarez 8 points (29’49’’, 1/4 à 3 points, 6 rebonds, 6 passes décisives, 3 ballons perdus, 3 interceptions), Konteh 16 points (38’53’’, 0/1 à 3 points, 2 rebonds, 6 passes décisives, 2 ballons perdus, 2 interceptions), Plouffe 13 points (40’, 3/6 à 3 points, 9 rebonds, 1 passe décisive, 1 ballon perdu, 4 interceptions, 1 contre), Bjorklund 15 points (32’45’’, 2/4 à 3 points, 4 rebonds, 2 passes décisives, 1 ballon perdu, 2 interceptions), Diallo 2 points, (6’30’’, 0 ballon perdu), Pouye 7 points (18’34’’, 1/3 à 3 points, 4 rebonds, 1 passe décisive, 2 ballons perdus), Mbandu 0 point (1’24’’, 0 ballon perdu, 1 interception).

Pour Charleville-Mézières  : 26 paniers réussis sur 62 tentés (41 %), dont 3/22 à 3 points (13 %), 5/7 lancers-francs (71 %), 40 rebonds dont 10 offensifs, 15 passes décisives, 20 ballons perdus, 5 interceptions, 2 contres, 17 fautes.

Loyd : 8 points (35’23’’, 0/3 à 3 points, 7 rebonds, 3 passes décisives, 3 ballons perdus, 1 interception), Bouderra 8 points (31’28’’, 0/6 à 3 points, 3 passes décisives, 2 ballons perdus, 1 interception), Dos Santos : 9 points, (37’22’’, 9 rebonds, 2 passes décisives, 2 ballons perdus, 1 contre), Lewis : 8 points (30’15’’, 1/4 à 3 points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 4 ballons perdus, 3 interceptions), Berezhynska 11 points (25’09’’, 1/3 à 3 points, 5 rebonds, 4 ballons perdus, 1 contre), Chevaugeon 2 points (14’21’’, 0/1 à 3 points, 3 rebonds, 2 passes décisives, 5 ballons perdus), Filip 12 points (23’16’’, 1/1 à 3 points, 5 rebonds, 0 ballon perdu), Paget 2 point (10’32’’, 0/4 à 3 points, 3 rebonds, 2 passes décisives, 0 ballon perdu)

Cette fois les Ardennaises étaient averties et revanchardes mais elles ont subi une nouvelle fois la loi des Tarbaises. Ce qui rend encore plus grand l’exploit du TGB devant un Quai de l’Adour rempli à ras bord aux couleurs orange de Charleville-Mézières… A cause des « Tap-Tap » orange distribués sur les sièges… Tarbes, a pris Charleville-Mézières à la gorge et a fait la différence d’entrée 12-2 (4ème) sur des tirs à 3 points. Les Ardennaises ont réagi 14-8 (6ème) et ont fait un rapproché 18-16 (9ème). Les Flammes ont pris le score 23-27 (13ème) et l’ont conservé jusqu’à la mi-temps 30-37. Mais les Tarbaises n’ont pas craqué et ont égalisé 37-37 (22ème). Les deux équipes sont restées longtemps au coude à coude, 46-46 (27ème), puis Tarbes a repris la tête 51-46 (28ème), 53-50 (30ème). Le dauphin de Bourges est revenu à un souffle 53-50 (31ème) avant d’encaisser un 16-2 rédhibitoire 69-54 (35ème). Les Tarbaises ont géré les cinq dernières minutes pour s’imposer avec la manière 71-60 dans un Quai de l’Adour en folie.

Premier quart-temps

Gaye marque d’entrée, Bouderra répond aussitôt, 2-2 (1ère) puis le Quai s’embrase sur un missile de Plouffe, suivi d’un second de Suarez, sur une interception 8-2 (3ème). Le TGB, poussé par un public en feu, marque par Gaye puis, sur une nouvelle interception, par Plouffe 12-2 (4ème). Lewis arrête l’hémorragie mais Plouffe marque aussitôt 14-4. Filip (ex Cata-Chitaga) et Bouderra réduisent le score 14-8 (6ème). Les deux équipes se rendent alors panier pour panier par Gaye et Konteh pour Tarbes et par deux paniers de Filip, dont un à 3 points 18-13 (8ème). Dos Santos, sur un panier primé d’un lancer, ramène ses coéquipières 18-16 (9ème) dans un Quai soudain silencieux. Mais Plouffe, à 3 points, réveille le Quai 21-16 à treize secondes de la sirène.

Deuxième quart-temps

Loyd, marque dès la reprise mais Diallo réplique 23-18. Charleville-Mézières, soudain en feu, aligne les paniers par un doublé de Loyd, par Bouderra, par Berezhinska et fait un break 23-27 (13ème). Konteh arrête cette série de neuf points 25-27 mais Berezhynska marque un panier et manque un lancer-franc 25-30 (15ème). Gaye rate à son tour un lancer-franc. Berezhynska et Dos Santos, ajoutent un panier dans un Quai soudain pétrifié par la démonstration des Ardennaises 26-34 (17ème). Cette fois Gaye ne tremble pas aux lancers-francs mais Filip marque 28-36 (19ème). Konteh réduit l’écart sur interception et Filip manque un lancer-franc 30-37 qui donne sept points d’avance à Charleville-Mézières à la mi-temps.

Troisième quart-temps

 Les Tarbaises ressortent déchaînées des vestiaires. Bjorklund claque deux paniers à 3 points consécutifs, dont un bonifié d’un lancer-franc et Tarbes égalise 37-37 (22ème) dans un Quai qui chavire de nouveau. Les deux équipes se rendent panier pour panier par Konteh et Bjorklund, d’un côté et par Dos Santos et Lewis de l’autre 41-41 (24ème). Suarez marque et Lewis réplique à 3 points 43-44 (25ème). Loyd creuse un mini break 43-46 (26ème), Konteh limite 45-46 (27ème) et Gaye égalise en laissant un lancer-franc en route 46-46. Mais sur une nouvelle interception, Suarez remet le TGB devant avec un panier bonifié 49-46 (27ème). Le TGB creuse un break par Bjorklund, malgré les deux lancers-francs manqués par Diallo 51-46 (28ème). Chevaugeon marque, Konteh répond et Bouderra a le dernier mot 53-50 (30ème).

Quatrième quart-temps

Frissons sur le Quai quand Filip marque 53-52 (31ème). Mais Pouye fait exploser le Quai en marquant deux paniers consécutifs, dont un à 3 points et deux lancers-francs, en une minute chrono 60-52 (33ème). Konteh, puis Plouffe, à trois points, font chavirer le Quai 65-52 (34ème). Paget marque mais Bjorklund et Konteh, ajoutent deux paniers dans un Quai en délire 69-54 (35ème). Lewis réduit l’écart d’un panier bonifié d’un lancer 69-57 (38ème). Le Quai debout, chante « on est, on est en finale ». Bjorklund ajoute un panier et Berezhynska, réduit l’écart par un panier à 3 points 71-60.

J-J Lasserre