Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

LFB, Play-Offs : Quart de finale retour samedi au Quai de l’Adour à 20h00 : Tarbes-Villeneuve d’Ascq

vendredi 27 avril 2018 par Rédaction

Samedi pour les demis, victoire décisive

Les Tarbaises en s’imposant au quart Aller chez les Championnes de France (56-59) ont fait un premier pas, vers les demi-finales. Pour y entrer de plain pied, les Tarbaises devront s’imposer ce samedi 28 avril au Quai de l’Adour. Sinon tout se jouera mardi prochain 1er mai, au Palacium où il sera difficile de réaliser un nouvel exploit. Le TGB, dans la salle où sont tombés Bourges, Charleville-Mézières, Lyon et le Champion de France, a les moyens de se qualifier en deux manches sèches. D’autant qu’il vient de marquer son adversaire en s’imposant par deux fois en ayant été mené au score de 14 points et de 12 points à la mi-temps. De plus, si la victoire tarbaise, arrachée en prolongation en match Retour de Poule, était restée en travers des gorges nordistes, celle de ce mercredi en Play-Off est acceptée. Frédéric Dussard, cette fois, n’était même pas en colère malgré sa déception et il reconnaissait sportivement la supériorité des tarbaises en seconde mi-temps. « Il faut être clair, mes joueuses étaient impliquées à fond, je n’ai pas grand-chose à leur reprocher, mais Tarbes était plus fort. »

L’envie et la fierté, un état d’esprit conquérant

Pourtant le coach nordiste voulait y croire à la veille du quart Aller. « J’espère que mes joueuses vont montrer qui elles sont  », confiait-il à la Voix du Nord : «  On n’est pas à notre niveau basket, physique et d’implication depuis un mois et demi. Mentalement, on est impactés depuis la défaite de Tarbes. Je ne sais pas si on est prêts au combat ou pas. J’espère que ce qui va caractériser l’équipe, c’est l’envie et la fierté, un état d’esprit conquérant. On termine sur une atmosphère assez particulière, une courbe inverse à l’an dernier... Maintenant, c’est une autre compétition. » Pour autant il restait lucide : « Les deux quarts les plus indécis sont Basket Landes - Lyon et nous, contre Tarbes, car ce sont des équipes qui se tiennent en une victoire. Maintenant, le trophée est toujours chez nous. J’espère que mes joueuses vont montrer qui elles sont. »

Villeneuve, dos au mur, est condamné à l’exploit

Après cette défaite à domicile Villeneuve d’Ascq se retrouve dos au mur, condamné à un exploit pour continuer d’espérer. Il ne faudrait surtout pas croire que les Championnes de France en titre ont abdiqué. Elles feront tout pour éviter une élimination sans gloire, malgré la déception à la fin du match. « On a joué sans complexes, on est en position favorable », pouvait sourire François Gomez, le coach nordiste de Tarbes. « Même s’il ne faut pas vendre la peau de l’ours… » « On sera à la recherche d’un exploit », lui répondait Fred Dusart dans la « Voix du Nord ». Le ton était donné de ce que sera ce quart de finale Retour, car ce n’est pas pour rien, qu’on les surnomme les « Guerrières ». Même si Fred Dussard n’a pas cherché d’excuses, son équipe était handicapée par les absences de Sy Diop (saison terminée) et de Cousseins-Smith touchée à la cheville lundi à l’entraînement. De plus, en cours de match, Brémont s’est tordue la cheville et même si elle est revenue en jeu, dans quel état sera-t-elle trois jours après ? L’autre meneuse, Joyce Cousseins-Smith, sera-t-elle rétablie ? Autant d’interrogations qui pèsent du côté des Championnes de France.

L’Europe en vue pour le vainqueur

Mode d’emploi

Les demi-finales, comme les quarts se joueront en 2 manches gagnantes, avec aller et belle éventuelle chez le mieux classé. La Finale se disputera en cinq matchs (matchs 1, 3 et éventuellement 5 chez le mieux classé). Matchs de classement pour les perdants des quarts selon le même système. Le vainqueur du quart Villeneuve d’Ascqaffrontera le vainqueur de Charleville – Montpellier en demi-finale.

C’est la Fédération Internationale (FIBA) qui déterminera le nombre de places pour la France, 6 ou 7, dont 2 voire 3 en Euroligue. Les deux places garanties en Euroligue (voire la troisième) vont au champion et au vainqueur de la Coupe (Bourges) puis sont attribuées dans l’ordre de la saison régulière. Charleville-Mézières, finaliste de la Coupe de France et deuxième de la saison régulière, est bien placé pour tirer le second ou troisième ticket.

Pour l’Eurocoupe, c’est le classement des play-offs qui fera foi.

Si Tarbes passe en demie, il aura un ticket. Sinon, il vaudrait passer un tour de classement, entre les vaincus des quarts de finale. Les vainqueurs classés 5 et 6 décrocheront le passeport pour l’Eurocup.

JJL