Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

OPH 65 : " Le naufrage annoncé ne se produira pas ! " (Jean Glavany)

vendredi 20 avril 2018 par Rédaction

La loi de finances votée pour 2018 a porté un coup sévère à l’OPH 65, Jean Glavany président de l’OPH, explique : « Cela va se traduire par une baisse de nos résultats de moitié. En nous prélevant la moitié de nos recettes, on nous empêche de réaliser la moitié de nos investissements. Cela n’est qu’une première étape dans un dispositif qui va durer 3 ans. Ce qui signifie que l’OPH 65 serait dans le rouge et incapable de construire ou de réhabiliter les logements, à court terme un coup très dur !

Nous sommes déterminés à ne pas laisser faire, il est hors de question de prendre le moindre risque pour les contribuables du département, pour nos locataires mais aussi pour les salariés de l’OPH 65. Nous n’irons pas dans le rouge, nous allons prendre des décisions.

Nous allons construire moins et réhabiliter à un rythme plus étalé dans le temps. Nous allons serrer les cordons de la bourse de l’OPH 65, cela ne sera pas simple mais nous allons le faire.

Il n’y aura pas de plan social mais nous ne remplacerons pas les départs à la retraite.

Notre objectif est de maintenir l’office public de l’habitat dans les Hautes-Pyrénées, qu’il continue à rendre service et être un modèle économique visible.

Le naufrage annoncé ne se produira pas ! »

L’OPH 65 et la loi ELAN :

La loi ELAN prévoit le regroupement des organismes HLM de plus de 15 000 logements. Une dérogation devrait permettre aux organismes plus petits de rester autonomes sous réserve qu’ils soient le seul organisme dont le siège est dans le département. L’OPH 65 dans ce contexte et en tant qu’organisme pivot au niveau départemental confirme un intérêt pour agrandir un patrimoine dans le cadre d’opération de rachat financièrement équilibré.

« La loi ELAN ne prévoit pas la disparition de l’OPH 65 mais le confortera dans son caractère pilote dans l’organisation du logement social. Nous ne subirons pas sans réagir, nous voulons assurer la pérennité de l’OPH », assure le président de l’OPH 65.

En ce qui concerne la rénovation urbaine, 3 dossiers étaient à l’étude dans le département : l’Ophite à Lourdes, Solazur et Bel Air pour Tarbes, compte tenu du contexte Solazur et Bel Air sont compromis.

« L’Ophite à Lourdes, c’est 551 logements, une grosse cité. Nous OPH 65, nous sommes très demandeurs pour une opération de rénovation urbaine et nous voulons profiter d’une telle opération, la faire du mieux possible à condition que l’on nous donne les moyens de la faire. Le gouvernement ne peut pas annuler les trois », a fait observer Jean Glavany.

Nous avons l’expérience, le savoir faire mais pas les moyens. Vous voulez qu’on fasse ! Aider nous ! conclut le président.

Nicole Lafourcade