Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.
Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Centre hospitalier de Bigorre : Inauguration officielle de l’Unité péri-opératoire gériatrique

vendredi 16 mars 2018 par Rédaction

L’U. P .O .G, (Unité péri-opératoire gériatrique) située au sein du service de chirurgie traumatologique et orthopédique du centre hospitalier de Bigorre a été inauguré mardi après-midi en présence de Christophe Bouriat, directeur du groupe hospitalier Tarbes – Lourdes, du docteur Pascal Capdepon, président de la CME du CH de Bigorre, du docteur Vincent Dodier, responsable de l’unité péri-opératoire gériatrique, du docteur Arnaud Huboud-Peron, responsable de la chirurgie orthopédique et traumatologique, et de Gérard Trémège, maire de Tarbes et président de l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées ainsi que du personnel du service.

Cette unité accueille 13 lits réservés aux personnes de plus de 75 ans les plus dépendantes et nécessitant un acte chirurgical orthopédique. L’aggravation de la dépendance chez la personne âgée étant souvent due à des traumatismes orthopédiques, l’objectif de cette unité est d’assurer la médicalisation des pathologies avant et après l’acte chirurgical et de faciliter au maximum le parcours de santé de la personne traumatisée dans une approche de soin globale, avec un personnel soignant formé à la spécialité gériatrique.

Christophe Bouriat a indiqué que cet outil novateur qui a démarré en octobre dernier consiste à avoir un suivi médical avec aujourd’hui 13 lits sur cette aile de chirurgie mais que dans le futur hôpital unique sera ouverte une aile avec 30 lits qui prendra en compte la chirurgie digestive. Un outil qui répond aux besoins de la population. Il y a une charge de soins supplémentaire dont le service a été renforcé au niveau du personnel soignant.

Le docteur Vincent Dodier rajoute que sont accueillies dans ce service les personnes de plus de 75 ans qui ont un traumatisme et le plus souvent pour fracture du col du fémur, ou autre traumatisme qui nécessite un geste opératoire. En France il n’existe que 10 unités de ce genre et se félicite que la population des Hautes-Pyrénées puisse en bénéficier.

Le docteur Arnaud Huboud-Peron conclut : "Nous chirurgiens nous formulions cette demande depuis plusieurs années, nous nous félicitons qu’elle ait abouti. Avec cet outil, nous sommes à la pointe et ça tourne bien".

Nicole Lafourcade