Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
 
   
 

Les sapeurs pompiers du centre de secours de Bordères-sur-Echez ont fêté la Sainte Barbe

lundi 12 février 2018 par Rédaction

La cérémonie a débuté par un dépôt de gerbe au monument aux morts d’Oursbelille en présence du commandant Yves Rideau représentant le directeur départemental, du maire de Bazet Jean Buron, du maire d’Oursbelille, du maire d’Oroix, des jeunes sapeurs pompiers, et des volontaires de la caserne. Une minute de silence a été observée en hommage aux sapeurs pompiers disparus au cours de l’année.

C’est à la salle des fêtes de Bazet qu’ont eu lieu les remises de décorations et que les discours ont été prononcés.

Cinq médailles d’honneur du sapeur pompier ont été décernées ainsi que deux médailles d’animateurs des JSP.

Les récipiendaires :

Adjudant Laurent Malagane : médaille d’honneur échelon bronze, après 10 ans de service.

Sergent Dimitri Coloméra : médaille d’honneur échelon bronze, après 10 ans de service.

Sergent Franck Fourquier : médaille d’honneur échelon bronze, après 10 ans de service.

Sergent Jérôme Bravo : médaille d’honneur échelon bronze, après 10 ans de service.

Lieutenant honoraire Sébastien Dard : médaille d’honneur échelon argent, après 20 ans de service (en activité en juillet).

Dans son allocution, le lieutenant Didier Dorio a déclaré que suite à quelques nouveautés le centre de secours de Bordères était nettement plus réactif.

Pour 2017 le centre a été sollicité pour 476 interventions dont 312 faites par le centre lui-même et 164 par les centres de l’agglomération tarbaise et voisins. A cela viennent s’ajouter 21 interventions effectuées pour le compte de centres de secours d’autres secteurs.

Il a insisté sur le fait que le centre de secours de Bordères faisait partie de l’agglomération tarbaise dont les secours sont de plus en plus sollicités.

Il a indiqué que le centre était composé de 100% de sapeurs pompiers volontaires issus en majorité de JSP qui sont aujourd’hui étudiants et dont les demandes de bassin d’emploi ne permettent plus d’avoir une permanence sur le secteur.

"Certains travaillent dans le milieu médical, d’autres sont artisans, employés et souvent éloignés et hors du département pour des raisons professionnelles. Nous avons des agents dans le 32, le 31, le 64, le 33, le 13 etc.… Cela a un impact sur les départs en journée et en semaine notamment, donc couvert par d’autres centres de l’agglomération".

Il a remercié les représentants des centres de secours de Tarbes, Andrest et Rives Adour pour leur dire à quel point Bordères était sensible à leur soutien en matière de chef d’agrée à l’heure actuelle.

Il a abordé le « vieux serpent de mer » : un centre devenu trop exigu avec des véhicules en stationnement à l’extérieur etc.… des sujets maintes fois évoqués mais il est sûr que ce centre vivra ces modifications.

Alain Lacassie représentant l’union départementale a souligné que 2017 avait été marquée par des événements qui avaient fortement impacté les sapeurs pompiers notamment avec les importants feux de forêt du sud de la France. Le département des Hautes-Pyrénées a connu une recrudescence de ce type de sinistre l’hiver dernier, qu’il a su faire preuve de solidarité en s’inscrivant dans de nombreux départs de colonne au sein de moyens engagés par les départements d’Occitanie.

Le commandant Yves Rideau représentant de directeur départemental conclut les discours : « le groupe d’intervention feu de forêt a été sollicité 3 fois, cela représente 80 sapeurs pompiers volontaires et professionnels qui se sont rendu disponible pour cette mission parfois dangereuse. La mission du SDIS 65 c’est 18 000 interventions par an de toutes natures au profit de la population, ce chiffre illustre l’activité opérationnelle du SDIS mais aussi l’originalité du système de sécurité civile et l’engagement d’hommes et de femmes qui compose l’effectif des sapeurs pompiers volontaires. Vous faites preuve d’une compétence et d’une technicité acquise de formation en formation et vous savez les mettre en valeur à chaque intervention avec responsabilité et courage. La disparition récente de nos 3 collègues en mission de l’Isère et du Pas de Callais nous rappelle qu’une intervention n’est jamais banale. »

Après les allocutions, les hommes de la caserne Joseph Valentin ont partagé le traditionnel repas de la sainte Barbe.

Nicole Lafourcade.

Diaporama - Photos Nicole Lafourcade