Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
     

Val d’Azun : Anti-ours / Pro-ours : la guerre des panneaux ?

mardi 6 avril 2010 par Rédaction

Il n’est pas politiquement correct de s’afficher ou d’afficher ses opinions hostiles aux introductions d’ours. Marie-Lise Broueilh viré du Conseil d’Administration du Parc National après 3 décrets de nomination, un Président de Parc National vivement critiqué pour ses prises de position publique le 13 mars dernier lors d’une manifestation à Tarbes, des journaux et webmaster de sites internet qui font régulièrement l’objet de pressions et menaces en tous genres et maintenant des écologistes s’attaquent ouvertement aux panneaux « Stop Ours » du Val d’Azun.

Depuis plusieurs semaines, les éleveurs de cette vallée bigourdane exposent leur hostilité à l’introduction d’ours dans les Pyrénées. Pour ce faire, ils ont choisi une méthode propre. Plutôt que de salir les murs ou les routes du domaine public, ils ont installé des panneaux sur des propriétés privées visibles depuis la route en respectant une certaine distance. Evidemment, une telle publicité ne plait pas à tout le monde.

Il y a trois semaines environ, les panneaux ont été tagués. Il a donc fallu aux tagueurs, pénétrer dans une propriété privée qui, même non clôturée, n’en reste pas moins propriété privée. Qu’à cela ne tienne, les panneaux ont été repeints. Et les éleveurs de préciser : « Ils peuvent revenir, nous avons un stock de peinture pour en faire encore une centaine ». Voilà qui promet…

Mais vendredi après-midi, vers 16h45, c’est une autre formule qui est employée par un pro-ours solitaire. Un véhicule de location s’arrête et démonte le panneau situé sur une propriété privée d’Arras en Lavedan et le met dans sa camionnette. Comme le hasard fait bien les choses, Bertrand, un jeune agriculteur d’Arcizans-Dessus, passait par là… fait demi tour et « bloque » le voleur de panneaux. Touche pas à mon « Stop Ours » lui est donc signifié. « Ordre de la Préfecture » rétorque le voleur. La réponse est tellement grosse que Bertrand, bientôt rejoint par Jean-Louis comprend qu’il a affaire à un clown. Le clown pris au piège change de version : « je suis un pro-ours indépendant ».

Il en fallait beaucoup plus à nos éleveurs pour les démonter. Tout en restant calme devant un excité, ils ont réussi à lui faire replanter le panneau. « Imaginez un pro-ours en train de planter un panneau STOP Ours… Ça a de la gueule ! » En effet. Mais il n’y a pas de film… quoi que la prochaine fois… « On lui fera tenir le rôle de l’ours chassé à la fête de l’ours. Il comprendra ce que c’est l a culture et la tradition de l’ours dans nos vallées parce que du côté d’Arbas, ils n’ont pas bien compris le sens de cette fête ». « Bonne idée à soumettre à Gérard Caussimont », président de la commission du patrimoine au Parc National. « Ce sera à rajouter à la Charte » nous dit un maire du val d’Azun.

Heureusement, cette histoire se termine dans la dérision de l’écologiste pro-ours… mais il ne faudrait peut-être ne pas exagérer.

Louis Dollo