Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Tarbes-Limoges, samedi 27 janvier à 18h00 à Trélut

samedi 27 janvier 2018 par Rédaction

Une semaine supplémentaire pour se préparer et se resserrer

Les Tarbais n’ont pas joué la semaine dernière pour cause de report du match à Chambéry. Une semaine supplémentaire qui aura permis de peaufiner les changements d’articulation du jeu et du replacement des joueurs sur le terrain. Cette semaine supplémentaire, a aussi permis au groupe de se resserrer comme l’a constaté Nicolas Escouteloup. « On a senti une ambiance différente au sein du groupe, avec un peu plus de connivences. On sent que tout le monde fait un effort pour aller vers l’autre, pour gommer les humeurs et les égos. » Des joueurs qui, sans parler de clans, se retrouvaient entre eux, îliens, georgiens, étrangers, nouveaux et anciens, par affinités. Et les défaites ont fini par nuire à la solidarité du groupe, comme ça s’est ressenti sur le terrain contre Strasbourg. Là, les différentes remises à plat ont semblé porter leurs fruits aux entraînements. Aux joueurs de le transposer en match contre Limoges. Nicolas Escouteloup confirme que Limoges dispose d’une bonne mêlée et use des ballons portés comme d’une rampe de lancements pour sa ligne de trois-quarts et pour Lafitte, le meilleur marqueur d’essais de la Poule. « C’est une équipe qui va venir batailler, elle a fait un gros match contre Albi et ils ne sont pas loin de gagner. A Bourg-en-Bresse, malgré l’ampleur du score, ils ont posé beaucoup de problèmes, comme on l’a vu à la vidéo. » Une équipe qu’il connait bien pour l’avoir dirigée pendant trois saisons mais ce match n’aura aucune saveur particulière au vue de la situation actuelle. « Je fais complètement abstraction que ce soit Limoges. Aujourd’hui, on est en danger et l’important, c’est que le Stado fasse un bon match et gagne. On serait bien classé, évidemment ce match aurait eu pour moi une saveur particulière, mais là, il faut se concentrer sur nous pour faire un gros match, quelle que soit l’équipe qu’on a en face. »

Retour d’Havea et quatre changements dans le groupe

Le staff tarbais a procédé à quatre changements dans le groupe et à deux changements de poste. Duny, Mudariki, Gal, Esteves, sortent du groupe remplacés par Kazalikashvili, Basile Ducau et Havéa, qui fait son retour après un an d’absence sur blessure. Percival, Claverie, Domec, entrent dans le quinze de départ, Bats passe de l’ouverture à la mêlée et Taulava de la seconde, à la troisième ligne. Domolaïlaï fait partie des vingt quatre et la décision de le mettre sur la feuille de match, au détriment d’un trois-quarts, sera prise au dernier moment en fonction des conditions atmosphériques.

La composition tarbaise

Tarbes : 1 Dadunashvili, 2 Manso-Moyano, 3 Koberidze, 4 Lacroix, 5 Percival, 6 Bernad, 8 Taulava, 7 Bonnecarrere, 9 Bats, 10 Claverie, 11 Domec, 12 Vunisa, 13 Bréthous, 14 Rubio, 15 Pees

Remplaçants : 16 Loncan , 17 Kazalikashvili, 18 Havea, 19 Armary, 20 Vergallo, 21 Ducau, 22 Latisnères-Palacin, 23 Basile, 24 Domolaïlaï

Limoges, le même groupe que contre Albi

Limoges a trois joueurs à l’infirmerie, ses deux piliers Marie et Petin et son troisième ligne Lyons, qui étaient du quinze de départ du match Aller. L’arrière Veyssières, absent depuis le début de la saison, est en rééducation à Capbreton. A part en première ligne, Romain Carmignami et Nicolas Vial-Pailler, avaient le choix. Ils ont choisi de procéder à sept changements dans le quinze de départ, par rapport à l’équipe qui a tenu tête à Albi, dont deux dus aux blessures de Lyons et de Marie. Des changements qui s’apparentent plutôt à des roulements, puisqu’à part les deux blessés et Meneghini remplacé par Lopez, le groupe est identique. Un groupe revanchard, remonté contre l’arbitrage contre Albi et qui vient à Tarbes pour gagner. « On prend les matchs, match par match pour les gagner et finir le mieux classé possible », confirme Romain Carmignani. Les joueurs sont rassurés parce que le club n’a pas reçu de notification de relégation en Fédérale 2 et la livraison d’un nouveau stade pour la saison prochaine est porteuse d’espoir. Le club, une fois réglé ses problèmes avec l’URSSAF pourrait même repartir en Poule d’Accession, si celle-ci était maintenue. C’est pourquoi, les joueurs n’entendent rien lâcher. Contre Albi, les Limougeaud ont refusé de taper la pénalité qui leur aurait permis d’accrocher le match nul durant les arrêts de jeu. Ils ont choisi la pénaltouche parce que seule la victoire comptait pour eux.

Composition de Limoges

Limoges : 1 Tavberidze, 2 Viozelange (Cap.) 3 Cotter, 4 Naude, 5 Rousserie, 6 Samba, 8 Manoa, 7 Fierro, 9 Leite, 10 Neisen, 11 Lopez 12 Bester, 13 Liabot, 14 Atayi, 15 Lafitte.

Remplaçants : 16 Beziat, 17 Tindiliere, 18 Saminosi, 19 Schmitt, 20 Berger, 21 Guenin, 23 Querin