Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

La médaille d’or de la ville de Tarbes pour le donateur d’œuvres Antoine Buffin

vendredi 26 janvier 2018 par Rédaction

Antoine Buffin, arrière petit fils de Louis Buffin (1884-1967) , peintre paysagiste de montagnes, s’est vu remettre la médaille d’or de la ville par le maire Gérard Trémège pour avoir fait don au musée de 851 œuvres réalisées par son arrière grand père, soit 391 peintures et 460 dessins.

C’est parce qu’il est très attaché à cette région qu’affectionnait particulièrement son grand-père et qui l’a vu grandir, que le généreux donateur a choisi Tarbes pour offrir l’ensemble des collections dont il a hérité. Par ce geste, Antoine Buffin souhaite que les œuvres de l’artiste soient protégées, étudiées et diffusées à un large public.

Le maire de Tarbes s’est dit heureux de ce moment pour la ville, un événement inouï. "Ce don est extraordinaire, il va permettre d’organiser des expositions ’’Buffin’’ au musée mais également à Lourdes et à l’exposition itinérante dans les communes concernées par les paysages des Pyrénées peints par Louis Buffin. Il va être procédé à la restauration d’œuvres anciennes qui en ont besoin. Sur le plan patrimonial, la présentation d’œuvres d’un artiste qui est né à Tarbes en 1884 est extraordinaire. Des œuvres magnifiques. C’est un grand honneur de recevoir ce don et pour vous remercier je vous remets la médaille d’or de la ville de Tarbes."

C’est avec émotion qu’Antoine Buffin retrace le parcours de son grand-père : c’est vers 11 ans que Louis cherche sa voie dans un atelier que lui avait construit son père à Bagnères de Bigorre, il apprend différentes techniques picturales, fabriquant lui même ses couleurs à partir de pigments naturels. A 18 ans, il ressent le besoin de rencontrer d’autres artistes, il décide de monter à Paris où il rencontre Picasso, Modigliani. Il rencontre Odilon Redon et Louis Buffin à son tour devient membre des peintres Nabis, il partage alors sa terre natale et Paris où il expose. C’est grâce au Nabis que sa carrière décolle.

En 1933 et en 1942, il expose à plusieurs reprises à Tarbes. En 1964, il est au sommet de sa carrière.

Passionné de montagne, il multiplie les randonnées dans les Pyrénées qu’il ne cesse de peindre.

Les œuvres étaient conservées dans deux des ateliers de l’artiste : à Paris et à Cahors.