Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Coupe de France (1/4 F) : Le TGB cède avec les honneurs

dimanche 14 janvier 2018 par Rédaction

Montpellier-Tarbes : 64-59 (Mi-temps : 33-28)

(13-14, 20-14, 17-13, 14-18)

Pour Montpellier : 24 paniers réussis sur 56 tentés (42 %), dont 10/18 à 3 points (55 %), 6/8 lancers-francs (75 %), 35 rebonds dont 4 offensifs, 17 passes décisives, 13 ballons perdus, 5 interceptions, 4 contres, 15 fautes.

Rodgers : 28 points (31’04’’, 8/12 à 3 points, 3 rebonds, 3 passes décisives, 2 ballons perdus, 2 interceptions, 1 contre), Little : 11 points (31’57’’, 0/1 à 3 points, 5 rebonds, 1 ballon perdu), Bar 2 points (1’17’’, 0/1 à 3 points, 3 rebonds, 2 passes décisives, 1 ballon perdu), Bernies 12 points (32’25’’, 1/2 à 3 points, 6 rebonds, 6 passes décisives, 0 ballon perdu, 1 interception), Sacko 2 points (30’56’’, 7 rebonds, 3 passes décisives, 2 ballons perdus, 1 interception, 1 contre), Mane 0 point (21’47’’, 0/1 à 3 points, 1 rebond, 2 passes décisives, 0 ballon perdu, 1 interception), Kone 2 points (15’26’’, 4 rebonds, 3 ballons perdus, 2 contres), Lardy 7 points (16’57’’, 1/1 à 3 points, 2 rebonds, 1 passe décisive, 2 ballons perdus), Sequeira 0 point (22’’), Ferranet 0 point (22’’), Leblanc 0 point (22’’)

Pour Tarbes : 22 paniers réussis sur 64 tentés (34 %), dont 7/23 paniers à 3 points (30%) et 8/11 lancers-francs (72 %), 39 rebonds, dont 11 offensifs, 17 passes décisives, 11 ballons perdus, 6 interceptions, 2 contres, 13 fautes.

Gaye 21 points (39’53’’, 14 rebonds, 1 passe décisive, 4 ballons perdus, 1 interception, 2 contres), Suarez 3 points (26’47’’, 1/2 à 3 points, 5 rebonds, 4 passes décisives, 4 ballons perdus, 1 interception), Plouffe 10 points (40’, 0/4 à 3 points, 7 rebonds, 4 passes décisives, 1 ballon perdu, 1 interception), Bjorklund 18 points (40’, 4/14 à 3 points, 4 rebonds, 3 passes décisives, 0 ballon perdu, 1 interception), Pouye 7 points (34’25’’, 2/3 à 3 points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 2 ballons perdus, 2 interceptions), Mbandu 0 point (18’52’’, 2 rebonds, 2 passes décisives, 0 ballon perdu).

Montpellier, après ses déboires en Euroligue, a fait de la Coupe de France un objectif prioritaire. Quadruple vainqueur de la compétition (2011, 2013, 2015 et 2016), le BLMA ambitionne d’accrocher une 5ème Coupe Joël Jaunay à son palmarès. Le voilà en demi-finale après un succès contesté jusqu’au bout par Tarbes. Montpellier rejoint Bourges, Charleville-Mézières et Villeneuve d’Ascq.

Par rapport au match de championnat d’octobre dernier, Montpellier a changé de meneuse et d’intérieure. Sottana et Kobryn ont rejoint la Turquie depuis, remplacées par Little et Rodgers, dont c’était la première apparition. Bankole et Hurt étaient absentes mais Lardy faisait son retour. On peut dire que Montpellier a touché le gros lot avec l’Américaine Rodgers qui, à elle seule, à écoeuré les Tarbaises à 3 points avec 8 tirs réussis et 28 points au tableau d’affichage. Côté Tarbais, l’effectif est toujours le même mais François Gomez était privé de Diallo et Konteh blessées. Bjorklund (18 points) a réussi quatre tirs à 3 points mais sur quatorze de tentés alors que Rodgers était à 8/12 !

Le TGB a cédé avec les honneurs en s’inclinant de seulement cinq points (64-59) malgré la fatigue due à un manque de rotations. Plouffe, Gaye et Bjorklund sont restées 40 minutes sur le parquet. Gaye, face à l’Américaine Little, a de nouveau sorti un match énorme avec un nouveau double-double (21 points, 14 rebonds). Une belle réaction de championne en guise de message à Valérie Garnier qui l’a sortie de la sélection.

Malgré l’absence de Diallo, Tarbes a dominé sous le cercle avec 39 rebonds contre 35 et 26 points contre contre 20. Une domination qui s’est confirmée aux rebonds offensifs, 11 contre 4 et 10 points contre 3 inscrits derrière. La différence s’est faite sur les tirs à 3 points et les lancers-francs puisque aux tirs à 2 points les deux équipes tournent à 36 % de réussite avec 14/38 pour le BLMA et 15/41 pour le TGB. Montpellier a aussi fait la différence par les rotations et les 9 points apportés par le banc où on retrouvait Lardy, Kone et Mane pour la seule Mbandu à Tarbes.

Montpellier, s’il a fait pratiquement la course devant au tableau d’affichage, est toujours resté sous la menace tarbaise. A chaque écart, Tarbes, au lieu de céder, est revenu au score. 5-0 (3ème), 5-5 (5ème), 11-5 (4ème), 13-14 (10ème). 21-14 (14ème), 21-18 (15ème), 29-20 (7ème), 29-26 (18ème), 43-28 (22ème), 43-36 (25ème), 57-43 (33ème), 64-54 (38ème), 64-59 (40ème).