Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
   
       
 

Conseil municipal :un ordre du jour chargé

mardi 12 décembre 2017 par Rédaction

Plus de 3h ont été nécessaires hier soir pour épuiser l’ordre du jour du conseil municipal qui comprenait 68 questions.

Une motion de soutien aux organismes de logement social proposée par le maire a été votée à l’unanimité (.pdf)

Dominique Arberet a demandé si on connaissait le montant des garanties d’emprunt apportées par la ville à ces organismes. Gérard Trémège a confirmé que si l’OPH et la SEMI se trouvaient en difficulté, la ville de Tarbes pourrait être appelée à exécuter les garanties qui ont été données. Dans ce cas, la ville deviendrait propriétaire des immeubles garantis. « Les montants sont importants, a ajouté le maire. Pour le département, c’est monumental. Pour la ville et l’agglo, ce sont plusieurs dizaines de millions d’euros ». Pour Pierre Montoya (Front de Gauche), cela fait trois quinquennats que les offices HLM sont mis en difficulté. Ce qui amène Gérard Trémège à évoquer le nouveau programme de rénovation urbaine engagée par l’OPH et la SEMI : « Dans le contexte actuel, on ne voit pas ni l’OPH, ni la SEMI s’engager dans d’importants programmes de rénovation à un moment où l’on coupe les ailes à ces organismes. Aujourd’hui, pour l’OPH et la SEMI, pour la rénovation de Solazur et Bel-Air, on nous annonce 2 millions de subventions. C’est tellement ridicule que je ne vois pas comment nous pourrions nous engager dans ces investissements »

Participation financière à la régie « Tarbes Expos Pyrénées Congrès »

Une participation exceptionnelle de 323 036,03 euros a été octroyée à la régie Tarbes Expos Pyrénées Congrès. Cela correspond aux demandes de prise en charge par la ville des remises appliquées sur la grille tarifaire pour les manifestations présentant un intérêt général ou un intérêt public local. Dominique Arberet (PS) s’abstient. Réponse de Gérard Trémège (AUDIO). Pierre Montoya (Front de Gauche), contrairement à Dominique Arberet se félicite que le Parc des Expositions joue un rôle de service public et non pas seulement un rôle marchand.

Aides aux sportifs de haut-niveau

Dans le cadre du dispositif Team Tarbes haut-niveau, la ville de Tarbes soutient les sportifs de haut niveau en leur accordant une aide qui tient compte des performances individuelles du sportif sur la saison passée. Pour 2017, 52 demandes ont été déposées par 18 clubs tarbais. 40 d’entre elles ont reçu un avis favorable. Au total cela représente un montant de 29 700 euros (.pdf)

• Acquisition à titre gratuit de l’ancienne piscine du lycée Marie-Curie appartenant à la région Occitanie pour la création d’un Centre pyrénéen pour l’amélioration et la promotion de l’activité physique pour la santé

En mai 2016, la candidature de la ville de Tarbes a été retenue dans le cadre d’un programme européen de coopération transfrontalière dénommé « POCTEFA » pour une période de 3 ans. Le projet de création d’un Centre pyrénéen pour l’Amélioration et la Promotion de l’Activité physique pour la Santé vise prioritairement à améliorer la santé des publics défavorisés, des publics vulnérables, des jeunes (public scolaire) grâce à la pratique de l’activité physique.

Pour y parvenir, le projet va créer une nouvelle infrastructure de santé transfrontalière dotée de deux antennes à Tarbes et à Huesca : le Centre pyrénéen pour l’Amélioration et la Promotion de l’Activité physique pour la Santé dont l’utilisation et la gestion seront partagées par l’ensemble des partenaires.

La ville de Tarbes souhaite pour son antenne locale, utiliser l’ancienne piscine du lycée Marie-Curie située rue Georges Ledormeur à Tarbes. Ce bâtiment désaffecté depuis 10 ans, pourrait accueillir le Centre Pyrénéen.

La région Occitanie propriétaire de la parcelle supportant cet équipement sportif disposera à cette occasion d’un nouvel espace pour la pratique des activités physiques et d’un nouveau service à destination des lycéens. La Ville mettra gracieusement à disposition des lycéens, pendant le temps scolaire, une salle spécifique dédiée aux sports de combat.

L’emprise nécessaire au projet de création du centre à détacher de la parcelle est de 2 560 m2 environ. En accord avec la Région, cette emprise serait cédée à titre gratuit.

Le conseil municipal a donné son accord.

Diaporama
AGRANDIR
VIDEO

titre documents joints

12 décembre 2017
info document : PDF
43.9 ko

12 décembre 2017
info document : PDF
26 ko