Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

Marie-Pierre Vieu et son activité au parlement européen

mardi 28 novembre 2017 par Rédaction

Ce lundi matin, elle a d’abord déclaré qu’elle présentera un premier rapport au parlement européen, un outil qui permet lorsque l’on a un plan social de pouvoir permettre la reconversion et au retour à l’emploi d’un certain nombre de salariés lorsque l’on ait saisi par un pays membre (le sien est la Grèce). « J’ai pris ce dossier car il concerne des entreprises de tailles moyennes, ceci dit le type d’aide déployé serait bien plus utile s’il se situait en amont d’un plan social ».

La Problématique de la Poste

Localement, elle est revenue sur la problématique de la Poste dans le département : « Le 14 décembre prochain, une commission départementale de la présence postale sera mise en place sur le territoire des H.P. Comme cela a lieu tous les trimestres environ, nous souhaitons que cette commission départementale soit publique, d’une part vont y converger tous les problèmes mais également tous les débats qui traversent la Poste et d’autre part il y a une actualité importante autour de ces questions.

-Pour Pierrefitte, au terme d’un mouvement social avec une grève de près de 10 jours pour les postiers de la vallée, des avancées ont eu lieu même si cela reste en dessous des revendications. Des actions sont toujours menées par les élus.

-Le mouvement d’Andrest se maintient, la direction de la Poste ne lâche pas, les ouvertures de la Poste restent aléatoires et il y a toujours des fermetures sauvages, on est sur un fonctionnement qui pénalise les publics. La direction refuse de remettre au jour les fonctionnements antérieurs.

Nous allons demander par le biais des députés, une évaluation des directives de libéralisation des services publics et en particulier la Poste, les transports et de l’énergie.

Son combat pour la préservation des trains de nuit

Les transports : le 20 novembre dernier, j’ai rencontré le collectif qui se bat pour la préservation des trains de nuit. Je suis toujours sur cette exigence. D’un point de vue social la LGV et l’aviation ne suffisent pas pour répondre aux besoins en termes d’équilibres territoriaux et en termes de coût, un train de nuit est moins coûteux. Le 30 janvier, je vais participer à l’initiative européenne qui aura lieu à Bruxelles sur la question des trains de nuit.

Pour conclure, la députée européenne a souligné qu’en ce qui concerne les migrants les choses sont suivies. Qu’il y avait un sérieux de la part des services de l’Etat avec des consignes très claires, un réel désir de réussite. Que la préfète a été très engagée dans son discours et que les associations faisaient remonter des revendications légitimes et qu’il y avait une volonté quasi globale d’y parvenir.

Nicole Lafourcade