Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Tarbes-Romans : Un match charnière à ne pas perdre (Vendredi 17 novembre à 20h45)

mercredi 15 novembre 2017 par Rédaction

Après l’humiliation aixoise, les Tarbais devraient avoir à cœur de se racheter devant leur public pour effacer cet accident de parcours. La venue de Romans, devant les caméras de l’Equipe TV, tombe à pic face à une équipe de qualité mais à la portée d’un Stado de combat. Une équipe suffisamment solide pour inspirer le respect, voire la crainte, qui soudera encore plus un groupe de nouveau sous pression. En cas de défaite Tarbes plongerait dans le bas du tableau et pourrait faire abstraction de ses rêves de qualification. En cas de victoire le TPR reviendrait à la hauteur de Romans en haut de tableau et maintiendrait ses chances de qualification. Un vrai match charnière pour les Bigourdans qui seront handicapés par les absences de Taulava (carton rouge), et d’Armary et Vergallo sur blessures. Trois joueurs clés dans le dispositif tarbais, qui sont en prime de véritables leaders de jeu. Autre joueur clé, Havea qui poursuit sa remise en condition et qui devrait être opérationnel lors des matchs retours pour la réception de Strasbourg (12/01).

Romans sur le podium

Romans occupe la troisième place avec 18 points (3 victoires, 2 nuls, 2 défaites, 2 bonus) à égalité avec Bourgoin-Jallieu et Bourg-en-Bresse devant Limoges 16 points, Tarbes et Rouen 14 points. Des Drômois qui restent sur un match nul à domicile contre Albi 19-19, le second après celui concédé à Bourgoin-Jallieu 13-13 lors de la deuxième journée. Romans s’est imposé sur ses terres contre Strasbourg 28-10, Limoges 13-11 et en déplacement à Rouen 27-48. Les Isérois ont perdu en déplacement à Chambéry 15-12 et à Bourg-en-Bresse 38-16. Des résultats contradictoires avec deux matchs nuls à domicile, (qui équivalent en termes de points perdus à une défaite) et une courte victoire contre Limoges qui révèlent des lacunes. Par contre à l’extérieur, si on excepte le lourd revers à Bourg-en-Bresse, Romans a ramené un bonus défensif de Chambéry et a impressionné à Rouen, en inscrivant six essais et en menant largement de bout en bout. Des Romanais qui sont eux aussi en quête de rachat puisqu’ils restent sur grosse défaite à Bourg et sur un nul contre Albi après une courte défaite à Chambéry. Romans n’a plus goûté aux joies de la victoire depuis le 3 octobre et leur succès contre Strasbourg.

Des Romanais solides en attaque et en défense

Au bilan du deuxième bloc à l’issue de la huitième journée, Romans occupait la troisième place en attaque avec 130 points et la quatrième au nombre d’essais avec treize essais. Le week-end dernier les Romanais ont marqué 19 points et conservent leur troisième place. Avec deux essais de plus dans leurs escarcelles, ils remontent à la troisième place au nombre d’essais marqués. En défense Romans occupait la quatrième place avec 114 points et la sixième aux essais encaissés avec 12 essais. Lors de la dernière journée Romans et a marqué et a encaissé 19 points et pris un essai. Du coup, les Drômois gagnent une place en défense (3ème) et aux essais encaissés (5ème).

Romans s’est renforcé à l’inter-saison

L’année dernière les Drômois ont eu du mal à digérer une fusion réalisée durant l’intersaison avec des matchs à Valence et à Romans, sans compter les inévitables dissensions qui en découlent. Cette saison Romans paraissait armée pour jouer les premiers rôles sous les ordres d’un manager Johann Authier (Champion de France 2017), (qui a connu le haut niveau avec Grenoble et Oyonnax). D’autant que les Drômois avait effectué un des meilleurs recrutements de la poule avec Brison (Tarbes), l’international georgien Sharashidze (Aurillac, ex-Espoirs ASM), le capitaine de Bourgoin Léandre Cotte, accompagné de ses coéquipiers Coux, Barrière et Faure. Plus des jeunes de qualité comme Arabat (Bobigny, ex-Espoirs Racing 92), Lespinasse (Bayonne, ex-international U 20), Chouvet (Espoirs Oyonnax, ex-international U 20), Reynaert (Espoirs Racing 92, international belge), Vainikolo (Oyonnax, international tongien), Vaffier (Rodez). Douze arrivées pour compenser seize départs (Cambérabéro, Aiuta, Soqeta, Terchi, Vernissat, Royer, Marchetta, Labbi, Bezert, Faure, Leso, Martins, Romain, Gauche, Servien, Tagotago).

Effectif

Staff

Johann Authier (manager), Grégory Tournayre (avants) et Nicolas Bouillet (arrières)

Pilier

Romain Brison : 29 ans, 1,82 m, 120 kg

Kevin Goze : 24 ans, 1,91 m, 121 kg

Erwan Iapteff : 29 ans, 1,88 m, 116 kg

Julien Royer : 23 ans, 1,80 m, 115 kg

Giorgi Sharashdize : 24 ans, 1,83 m, 118 kg

David Vaudaine : 34 ans, 1,86 m, 117 kg

Talonneur

 

Romain Colliat : 25 ans, 1,78 m, 100 kg

Thomas Larrieu : 26 ans, 1,84 m, 112 kg

Deuxième ligne

Léandre Cotte : 28 ans, 1,96 m 115 kg

Florian Goumat : 27 ans, 1,92 m, 100 kg

Guillaume Singer : 21 ans, 1,93 m, 115 kg

Marius Sirbe : 29 ans, 2,00 m, 108 kg, international roumain

Troisième ligne

Hocine Arabat : 26 ans, 1,88 kg, 115 kg, international marocain

Vincent Barrière : 29 ans, 1,90 m, 105 kg

Florent Fontaine : 29 ans, 1,87 m, 110 kg

Jean-Blaise Lespinasse : 24 ans, 1,94 m, 112 kg, international U 20

Siaosi Loutongo : 32 ans, 1,88 m, 95 kg, international tongien

Malo Marzin : 23 ans, 1,90 m, 100 kg

Romain Souquet : 30 ans, 1,91 m, 115 kg

Flavien Vuagnat : 27 ans, 1,99 m, 95 kg

Mêlée

 

Nicolas Faure : 23 ans, 1,74 m, 75 kg

Nicolas Faltrept : 26 ans, 1,72 m, 86 kg

Ouvreur

Lucas Chouvet : 22 ans, 1,78 m, 81 kg, international U20

Jeffrey Perkins : 29 ans, 1,87 m, 100 kg , Afrique du Sud

Jonathan Quinnez  : 27 ans, 1,80 m, 82 kg

Théo Garavel : 19 ans, 1,75 m, 75 kg

Trois-quarts

 

Jeff Coux : 37 ans, 1,80 m, 95 kg

Fetu’u Vainikolo : 32 ans, 1,82 m, 105 kg, international tongien

Christopher Lacour : 25 ans, 1,80 m, 81 kg

Mathieu Besson : 29 ans, 1,72 m, 72 kg

Youri Mège : 27 ans, 1,80 m, 80 kg

Belgium Tuatagaloa : 28 ans, 1,85 m, 96 kg, international samoan VII

Charles Reynaert : 22 ans, 1,78 m, 82 kg, international belge

Esteban Court : 19 ans, 1,81 m, 88 kg

Arrière

Alexandre Vaffier : 24 ans, 1,78 m, 86 kg

Jean-Jacques Lasserre

 

======

Poule d’Accession : Neuvième journée

Samedi 18 novembre

Limoges-Strasbourg à 18h30

Albi-Bourgoin à 19h15

Bourg-en-Bresse-Rouen à 19h15

Dimanche 19 novembre

Aubenas-Aix

Exempt Chambéry