Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Sénatoriales : Maryse Carrère (PRG) et Michel Pélieu reviennent sur leurs deux mois de campagne

jeudi 21 septembre 2017 par Rédaction

Ce jeudi 21 septembre 2017, Maryse Carrère, maire de Lau Balagnas et candidate PRG aux élections sénatoriales, et Michel Pélieu, Sénateur sortant, Président du Conseil Départemental et suppléant, ont organisé une rencontre avec la presse afin de revenir sur leurs deux mois de campagne. « Après nous être rendus dans plus de 460 communes, nous avons pris le pouls de nos territoires » déclare Maryse Carrère, « Cette démarche importante à nos yeux, au-delà d’aller à la rencontre des élus au plus près de leur communes pour porter nos engagements, nous a permis aussi de mesurer leurs attentes et leurs préoccupations ».

En introduction, la candidate est revenue sur les problématiques qui ont motivé sa candidature. Forte de 23 années d’expérience au service du Département, et de 17 années de mandats locaux, de sa connaissance des rouages administratifs et des exécutifs (Maire depuis 2001, présidente du PETR PLVG, vice-présidente de la CC Pyrénées Vallées des gaves), elle souhaite demain représenter nos territoires au Sénat afin de porter la voix des collectivités qui ont subi de plein fouet les réformes et annonces successives qu’elle juge inquiétantes pour l’avenir. De plus, si elle est élue dimanche, elle s’est engagée à rester intransigeante sur les principes qu’elle défendra demain, que sont la défense de la ruralité, des communes et du département, en réclamant une pause dans les réformes afin de laisser le temps aux élus de s’adapter, et au Sénat de mesurer l’impact de la loi NOTRe sur les collectivités.

Michel Pélieu a continué pour sa part en précisant qu’il fallait envoyer à Paris des sénateurs expérimentés, comme Maryse Carrère, et qui sauront résister au rouleau-compresseur du monde urbain et de la technocratie : sans cette exigence, nous risquons demain d’avoir des sénateurs hors-sol qui voteront des lois sans savoir de quoi ils parlent. » « Supprimer le département, ajoute-t-il, est aussi la dernière des choses à faire : aucune autre collectivité n’est prête à en récupérer les compétences, et le Conseil Départemental est la seule institution aujourd’hui capable de présenter une stabilité et une sérénité nécessaires au fonctionnement et au développement de nos territoires et à l’économie locale ».

Maryse Carrère a ensuite insisté sur le rôle qu’elle souhaitait avoir si elle était choisie par les Grands Electeurs des Hautes-Pyrénées : je défendrai les initiatives locales et serai au côté des maires du département. Je ne voterai aucune loi sans en avoir évalué l’impact qu’elle aura sur notre tissu local et les forces vives du département. Je travaillerai en collaboration permanente avec ce collectif dont nous disposons à tous les échelons, Communes, Département, Région, Assemblée Nationale. Nous sommes des élus de terrain au service d’autres élus de terrain et de notre population, et nous veillerons demain à continuer de faire entendre notre voix. »

Diaporama
AGRANDIR