Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Un défibrillateur installé au Centre de Gestion des Hautes-Pyrénées

vendredi 15 septembre 2017 par Rédaction

L’arrêt cardiaque en quelques chiffres :

- 50 000 morts chaque année en France

- 1 décès toutes les 15 minutes ;

- 7,5% représente le taux de survie en cas d’arrêt cardiaque aujourd’hui ;

- 80% des cas se produisent devant témoins et en moins de 10 minutes sans réanimation, le pronostic vital de la victime peut être fortement engagé.

D’après l’INSERM, une intervention rapide grâce aux défibrillateurs permettrait de sauver des milliers de personnes. La seule chance de survie pour une victime d’arrêt cardiaque est de bénéficier d’une défibrillation dans les minutes qui suivent son malaise.

C’est face à ce constat que le conseil d’administration du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale (CDG65) a décidé d’équiper la Maison des Collectivités Territoriales d’un défibrillateur automatique qui est installé aujourd’hui.

En effet, dans le cadre de ses missions de conseil et d’information aux collectivités, les services du CDG65 accueillent quotidiennement du public et de nombreuses réunions ou séances d’information sont organisées chaque année.

Par ailleurs, il incombe à tout employeur d’équiper les lieux de travail « d’un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible ». Pour le CDG65, un défibrillateur en fait partie.

C’est donc pour répondre à la réglementation mais aussi dans une volonté d’exemplarité que le CDG65 a souhaité s’équiper d’un défibrillateur automatique. Ainsi, le Centre de Gestion s’ajoute à la liste des collectivités du département qui ont pris conscience du réel intérêt d’installer des défibrillateurs dans les lieux publics.

Le principe d’un défibrillateur est simple : il envoie un choc électrique au cœur pour lui redonner un rythme régulier en attendant l’arrivée des secours. Les appareils automatiques sont capables d’analyser le rythme cardiaque, ils possèdent un système prévenant d’éventuels dysfonctionnements mais également une assistance aux gestes à effectuer, grâce à des consignes vocales.

Depuis la parution du Décret n°2007-705 du 4 mai 2007 modifiant le Code de la Santé, chaque citoyen est autorisé à utiliser un défibrillateur semi-automatisé ou automatisé externe. L’installation du défibrillateur s’est naturellement prolongée par une présentation de son fonctionnement à l’ensemble du personnel.