Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Retour sur Tarbes-Bagnères

dimanche 20 août 2017 par Rédaction

Malgré un cadre bucolique, les deux équipes ont mis beaucoup d’engagement dans le combat et les phases de conquête furent âprement disputées. Les Bagnérais à majorité formés au TPR avaient à cœur de démontrer qu’ils avaient le niveau. D’où de beaux duels et des placages bien appuyés. Mais après le match les deux équipes ont fraternisé sur le terrain ou autour d’une bière à la buvette du Stade. L’occasion aussi pour les Tarbais de retrouvailles avec d’anciens partenaires comme Laharrague, Dumestre, Casals, Costa-Repetto, Berbizier... La bonne nouvelle de la soirée, c’est la présence de Tuilagi, sans béquille ni prothèse médicale, qui pourrait reprendre l’entraînement courant octobre.

Les réactions d’après-match

Tarbes

 

Côté tarbais, joueurs et staff étaient déçus de tant de déchets dans le jeu où les joueurs ont multiplié les en-avants et effectué des mauvais choix. Seule la victoire est belle. Elle entretient la bonne humeur du groupe et les déchets dans le jeu sont une source de motivation et de travail. D’autant que malgré un pack amoindri par les absences de Mudiraki (cervicales douloureuses), des trois ’’seconde ligne’’ Percival (angine), Domolaïlaï (genou), Taulava (main fracturée), la conquête été correcte. Surtout en mêlée où la première ligne expérimentée (Basile, Gonzalo-Moyano, Dadunashvili) a dominé malgré l’absence des ’’poutres’’ du pack. Lacroix, seul second ligne de poids sur la feuille de match, n’a pas voulu pénaliser ses coéquipiers en sortant. Du coup, il s’est blessé à la cheville peu de temps après.

 

Mickaël Lacroix audio, une poche de glace sur sa cheville douloureuse, demande de l’indulgence, car les joueurs n’ont pas totalement assimilé le nouveau projet de jeu.

 

Loïc Bernad audio souligne la bonne opposition de Bagnères qui a permis aux Tarbais de bien travailler. Absent depuis huit mois des terrains de Top 14, Loïc est satisfait de retrouver du temps de jeu.

 

Adrien Domec audio, le nouveau capitaine du TPR, est honoré de cette distinction qui récompense son attachement au club. Le successeur de Collet souligne, tout comme Bernad, la vaillance des Bagnérais. « Qui dit derby, dit engagement. Les rucks, c’était l’enfer. Bagnères à chèrement vend sa peau... C’est un match difficile qu’on a réussi à gagner en étant très moyen. »

 

Nicolas Escouteloup audio, l’entraîneur des avants estime que sur les objectifs fixés il y avait du mieux, notamment en défense. Nicolas Escouteloup trouve qu’il y a aussi du mieux dans le jeu après franchissement, avec plus de continuité derrière. L’entraîneur reconnait « beaucoup de déchets techniques » qu’il met sur le compte des louables intentions de jeu. Il a demandé aux joueurs « d’élever leur niveau d’exigence sur le détail technique pour mettre les occasions créées au fond ». Nicolas Escouteloup relativise l’ascendance prise en mêlée par Bagnères en première mi-temps en l’absence de Koberidze et des gros pousseurs Taulava, Domolaïlaï, Percival. La rentrée d’une première ligne plus expérimentée a permis de renverser la situation et d’obtenir un essai de pénalité. L’entraîneur est lucide : « Il est clair qu’on ne gagnera pas à Strasbourg avec ce niveau là. » Mais les Tarbais ont encore trois semaines de préparation et un match amical avant d’aborder cette échéance. A part Taulava, la plupart des absents devraient faire leur retour d’ici là.

 

Ben Cooper audio, pour sa première apparition, a géré avec sang froid et un beau coup d’oeil les dix dernières minutes, alors que le TPR ne menait au score que 22-15. Les Bagnérais y croyaient encore et le jeu au pied de pression du jeune ouvreur écossais les a mis sur le reculoir. Ce qui a d’ailleurs amené les deux derniers essais tarbais.

 

Bagnères

 

Côté Bagnérais, on retenait la belle opposition face à une équipe professionnelle qui avait un match de préparation d’avance. Une équipe bagnéraise composée à majorité d’anciens tarbais qui avaient à coeur de prouver leur valeur.

 

Mathieu Maumus audio souligne la présence bagnéraise dans le combat et ne doute pas que Bagnères fera encore une belle saison.

 

Dany Cazorla audio, auteur d’un bel essai sur un ballon écarté au ras d’un maul, est satisfait d’avoir retrouvé le terrain après une longue préparation.

 

Jérôme Cabanne audio, le dernier des Tarbais à avoir rejoint Bagnères est satisfait de la prestation bagnéraise « face à une équipe de la poule Elite. » D’autant que Bagnères a viré en tête à la mi-temps et a tenu jusqu’à dix minutes de la fin.

 

J-J Lasserre