Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Première pour Marc Dantin à Colomiers

vendredi 18 août 2017 par Rédaction

100% rugby à L’USC

Le championnat de Pro D2 commence ce week-end et Marc Dantin et Colomiers débutent ce vendredi, par un difficile déplacement à Aurillac où il n’est jamais facile de s’imposer. Un vrai test d’entrée que Colomiers aborde sans complexe. « On y va pour faire une performance. On veut essayer de ramener quelque chose » lance l’ex-entraîneur du TPR, qui vise au minima un bonus défensif. « L’ambiance est bonne et le projet se met en place. » Intégré au sein d’un staff complet, sous les ordres d’un manager, Dantin n’a plus qu’à s’occuper du jeu d’avants. Pour la première fois depuis longtemps, il vit 100% rugby puisqu’il est en congé de son employeur, la ville de Maubourguet. Libéré de toutes les autres tâches, il apprécie de pouvoir se concentrer uniquement sur le travail des avants. « On a chacun son secteur, ce qui permet d’être plus pointu. Mais tous les trois, on intervient en défense ou en attaque ».

De solides amitiés à Bagnères et à Tarbes

Marc qui suit toujours l’actualité bigourdane s’intéresse bien entendu au Bagnères-Tarbes qui va se dérouler dans son fief maubourguétois. D’où son appel depuis le bus pour glaner quelques infos et nous en donner. Deux clubs qui comptent pour lui, même si les choses se sont terminées par des départs. Malgré certains ressentiments de part et d’autres, Marco a gardé de solides amitiés à Bagnères et à Tarbes. Deux clubs où il était arrivé en sauveur et où il a réussi sa mission au plan sportif. Mais il pense aussi que le projet, qu’il a mené, est toujours porté par ses successeurs bagnérais et tarbais. Lesquels assurent aussi la continuité du jeu qu’il a toujours prôné, en y apportant leur touche personnelle. Il se réjouit de la belle saison du Stade Bagnérais qui poursuit sa politique avec des joueurs du cru, dont beaucoup sont issus de la formation tarbaise.

La Bigorre mérite un club en Pro D2

Une formation tarbaise qui voit ses jeunes pousses s’implanter en équipe fanion. Après les Domec, Bonnecarrère, Rubio, Armary, Latisnères-Palacin, qui sont des acteurs à part entière, ce sont les Duny, Ducasse, Paulet, Ducau, Paris, qui poussent la porte du groupe pro. Satisfaction aussi de voir que sur les recrues de la saison dernière, neuf sont restées et quatre sont parties dont trois, au moins, contre le gré du club. Ce qui a permis de conserver une belle ossature sur laquelle le staff peut s’appuyer et construire autour. Marc Dantin est confiant dans l’avenir de cette équipe que formatent Mickaël Etcheverria et Nicolas Escouteloup. « Je ne vois qui pourrait les ennuyer dans cette Poule Elite, parce qu’il y a vraiment une belle équipe. La Bigorre mérite un club en Pro D2 et il faut faire confiance aux gens en place pour les amener au but que tout le monde espère. »

« Frères de maillots »

Même si les deux équipes ne tirent pas dans la même catégorie, avec un groupe tarbais professionnel et un groupe bagnérais amateur, les rugbyphiles devraient se régaler au Bouscarret avec deux équipes portées sur l’attaque et sur la continuité du jeu. Un match « entre frères de maillots » lâche Marc Dantin qui connaît bien les deux groupes. Des ’’frères de maillots’’ qui auront peut-être quelques comptes d’égo à régler, comme dans toute fratrie. Ce qui promet aussi un match très engagé, pour ne pas dire viril. La porosité entre les joueurs des deux clubs est positive pour les deux entités qui en tirent le meilleur profit dans leurs championnats respectifs. Un échange qui tire les deux clubs vers le haut. Sans les Bagnérais, le TPR aurait du mal à aligner les sept licences blanche obligatoires par match et sans les Tarbais, les Bagnérais ne seraient plus où ils sont.

De beaux week-ends en perspective en Bigorre

Pour Marc Dantin, que ce soit à Cazenave où tous les dimanches, il y aura un derby ou à Trélut où seront accueillies les meilleures équipes de Fédérale, les Bigourdans auront de quoi se régaler de rugby cette saison. Deux équipes capables d’aller une nouvelle fois chercher des phases finales et pourquoi pas mieux. Bagnères, débarrassé des dernières grosses pointures, Rouen et Stasbourg, montées en Elite, peut espérer voir plus loin et accrocher un titre. Tout comme Tarbes qui aura la remontée au bout de l’aventure.

En jaune et bleu sur la Place des Maubourguetois

L’enfant du Bouscarret, dont le siège du club porte le nom de sa famille, adresse un message pour que tous les Maubourguetois se rendent au stade samedi. Lui même devrait être de la partie, car pour rien au monde, il ne manquerait les ’’Fêtes de Maubourguet’’. Il lance en rigolant un appel ambigu à ses amis : « Qu’ils n’oublient pas de se mettre en jaune et bleu vendredi soir sur la Place des Maubourguetois... » Lui même n’y sera pas puisqu’il sera à Aurillac avec son équipe. Mais samedi, dès la descente du bus, il devrait filer sur Maubourguet et assister au match.

Jean-Jacques Lasserre