Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Haute Route Pyrénées 2017 : Une centième étape mémorable

lundi 14 août 2017 par Rédaction

Porte d’entrée des Pyrénées, Pau a accueilli ce lundi matin le départ de la 100ème étape de la Haute Route. Le peloton s’est élancé sur une boucle de 158 kilomètres comprenant les célèbres ascensions des cols de Marie Blanque, Aubisque et Soulor. 

Seul coureur à ce jour à avoir terminé chacune des 100 étapes de la Haute Route de sept jours, l’Australien Will Levy est revenu ce matin sur ses sept années d’expérience sur la Haute Route. « Je pense qu’une lettre de la reine m’attend à la maison », a-t-il déclaré en rigolant, comme à son habitude.

« C’est fantastique d’avoir vu cet événement grandir depuis 2011. Je pense que la raison qui me fait revenir année après année est la camaraderie, que se soit avec mes clients, l’équipe d’organisation, les autres coureurs ou les bénévoles qui assurent notre sécurité sur la route. C’est comme une grande réunion de famille. Et je ne suis pas prêt de m’arrêter là ! »

À l’image de la veille, les coureurs ont parcouru les premiers kilomètres en convoi sécurisé pour atteindre la limite de la ville et le départ réel de la deuxième étape. Les 50 kilomètres suivants à travers les paysages vallonnés du Béarn les ont menés jusqu’au pied de Marie Blanque. Démontrant parfaitement la camaraderie qui a régné au sein du peloton tout au long des 100 étapes de la Haute Route, les participants ont roulé en petits groupes pour conserver de l’énergie avant d’affronter les trois cols au programme du jour. 

Premier col de la journée, le col de Marie Blanque culminant à 1,035 mètres d’altitude est un classique de la Haute Route Pyrénées avec une pente moyenne de 7,6% sur 9 kilomètres. Avec la chaleur commençant à se faire ressentir, les coureurs ont pris le temps au sommet de remplir leur gourde et reprendre des forces avant de basculer vers le pied du col d’Aubisque.
 
En savoir plus

Galerie Photos