Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Stado TPR - J-B Claverie : « On est concentré sur la nouvelle saison »

samedi 12 août 2017 par Rédaction

J-B Claverie : « On est concentré sur la nouvelle saison »

L’ouvreur et buteur tarbais entame sa seconde saison avec un certain plaisir, si on en juge son comportement à l’entraînement. Impliqué, perfectionniste, il échange beaucoup et il est parfois un peu ’’chambreur’’ avec ses coéquipiers Ce qui participe aussi de la bonne ambiance qui se dégage du groupe à l’entraînement. « Tout se passe très bien, on a repris depuis un mois maintenant et on a attaqué le rugby depuis une quinzaine de jours. Il y a une très bonne ambiance. Les nouveaux se sont rapidement intégrés », confirme Jean-Baptiste Claverie. « On est un bon groupe, on travaille dur et on va s’étalonner dès ce week-end à Rodez. » Un match que les joueurs semblent prendre au sérieux. « On l’aborde avec l’envie de bien faire et de valider le travail qui a été fait depuis la reprise. On a décidé de mettre en place tout ce que l’on travaille à ’’balles réelles’’ » confirme l’ouvreur bigourdan qui veut vivre pleinement cette nouvelle saison en faisant table rase de la saison dernière. « C’est complètement digéré... D’ailleurs ça ne sert à rien de s’apitoyer sur notre sort. La saison dernière a été ce qu’elle a été avec le positif et le négatif. Les résultats prouvent qu’on n’a rien lâché mais tout ça, c’est maintenant derrière nous. On est concentré sur la nouvelle saison pour faire aussi bien en se qualifiant. »

Nicoloz Kazalikashvili

Le Georgien, (24 ans, 1,81 m, 115 kg) pourrait être le futur Mirskhulava, arrivé sur la pointe des pieds mais qui a fini par s’imposer. Nicoloz Kazalikashvili, passé par la lutte, a débuté le rugby sur le tard, à Tiblissi, ce qui peut expliquer encore certaines lacunes dans le jeu. Mais le staff croit en lui. Il a été très vite intégré par ses nouveaux coéquipiers, d’autant que ses compatriotes Dadunashvili et Kobéridze veillent sur lui. « J’ai été très bien intégré, tout le monde est gentil. Tout va très bien et je me sens bien ici », confirme le jeune georgien qui ne manque pas d’humour au sujet de la ville. « Quand on vient de Tulle, c’est mieux (rires...). Capable de jouer à droite ou à gauche, il a passé deux saisons à Limoges où il est arrivé à 21 ans. Remplacé par un joueur plus aguerri pour jouer contre les ’’gros’’ bras en Poule d’accession, Niconoz a rebondi à Tulle où son ancien coach est venu le chercher parce qu’il croit en lui.

Jean-Jacques Lasserre