Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Selon le Chasseur Français, l’ONCFS lance un appel d’offres pour des analyses génétiques

jeudi 10 août 2017 par Rédaction

Face à la pression des éleveurs au sujet des analyses ADN des loups et les menaces sur l’ours, l’ONCFS lance un appel d’offres pour des analyses génétiques.

 

Il est précisé  : « C’est donc une étude qui est en train de se mettre en place, dans son appel d’offres, l’ONCFS précise que concernant les loups : « à titre purement indicatif et sans engagement contractuel, le nombre annuel d’échantillons à analyser communiqué est de 750 », et pour les ours « à titre purement indicatif et sans engagement contractuel, le nombre annuel d’échantillons à analyser communiqué est de 250 ». L’appel d’offres stipule aussi que la valeur totale estimée du marché sera de 500 000 euros HT. L’étude génétique des ours et loups est une technique déjà utilisée par l’ONCFS pour mieux comprendre l’évolution de leurs populations. »

https://www.lechasseurfrancais.com/article/france-l-oncfs-lance-un-appel-d-offre-pour-des-analyses-genetiques-4743
Des échantillons prélevés par qui ? Les associations écologistes partisanes et militantes ?

Que l’ONCFS et les pouvoirs publics sachent que les éleveurs concernés, ceux qui osent connaître la vérité, et ils sont nombreux, se fichent complètement des analyses et résultats qu’ils feront pour avoir trompé tout le monde depuis plus de 20 ans.

Rappelons que c’est Laurent Garde du CERPAM https://cerpam.com/ qui, en 1996, même en se basant sur des données probablement déjà fausses http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/Loups/Hybrides/1996-08-30-Loups-Chiens-Errants-Sauvages.php a été le premier à tirer la sonnette d’alarme au sujet des loups hybrides, http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/Loups/Hybrides/Loups-Hybrides.php avec pour référence Luigi Boitani de la LCIE, http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/Etudes-Rapports-Reflexions/LCIE-Large-Carnivore-Initiative-for-Europe/LCIE-Presentation.html sans jamais avoir été entendu ni en avoir retiré les avantages contrairement à d’autres.

 

Loups "hybrides", un phénomène connu et étudié en Italie - Interview de Laurent Garde / CERPAM

Comment se fait-il que tout à coup l’ONCFS veuille changer de laboratoire ? Se donner bonne conscience après plus de 20 ans de mensonges ? Comment vont-ils reconstituer les analyses sans prélèvements et parfois après destruction de preuves en lacérant ou pelant des brebis (méthode totalement inutile) pour lesquels ils n’ont fait aucun prélèvement et même aucun dossier comme en Lozère sur des Lamas et nombreux cas dans les Pyrénées ?

Ils suivent les populations de loups ? Et les populations d’ours.... ? Qui ont ils prévenu à Rioumajou et la vallée d’Estaing dans les Hautes-Pyrénées pour éviter le massacre ? Qui préviennent-ils lorsque des loups sont dans un quartier des Alpes, des Vosges ou du Massif Central ? Personne ! Et bien d’autres sujets faux sur les fameuses "fiches événements" que nous publierons commentées. Edifiants !

Dans quelques jours des informations, hors analyses, sortiront et feront rire la France du peu de sérieux de cette institution mais aussi des Parcs Nationaux. Les exemples avec enregistrements ne manquent pas. Et certains le savent !

 

Pour être crédible, TOUT prélèvement doit être fait par une structure (éventuellement privée) indépendante de l’Etat sous le contrôle des éleveurs en priorité, des élus et un laboratoire qui n’est pas choisi pour son prix par l’Etat, juge et partie depuis plus de 20 ans, mais pour ses compétences sans intervention arbitraire d’un fonctionnaire dans un bureau même si c’est l’Etat qui paie.

Il y a aussi la solution pour l’Etat de respecter la loi française, ce qu’il n’a jamais fait : article L113-1 du Code Rural. C’est à l’Etat (alinéa 8) d’assurer la protection des troupeaux exposés aux loups et aux ours et c’est à l’Etat d’assurer la pérennité des exploitations agricoles. Du JAMAIS VU ? Jamais FAIT.

L’ONCFS et les parcs nationaux mais aussi un certain nombre d’aires protégés (PNR, Réserves) parfaitement connues pour leurs actions avec certaines associations proches du Ministre de l’écologie doivent disparaitre purement et simplement des questions de loups dont l’hybridité justifie l’éradication totale comme préconisé récemment par.... la Convention de Berne. Mais aussi de toutes questions de pastoralisme et de protection des milieux pastoraux. En clair, toutes les associations préconisant le "rewilding" c’est à dire l’ensauvagement des territoires devraient être rapidement dissoutes.

Il me semble bien que le combat des éleveurs de TOUS les massifs ne fait que débuter pour sauvegarder leur patrimoine que sont les paysages, leurs pratiques pastorales, leur mode de vie.....


"La seule richesse des gens de là-haut, c’est la liberté" (Paul et Justin Lacube) http://www.pyrenees-pireneus.com/Bibliographie/Faune/Ours/BIBLI_Ost-Lacube.htm

 

Louis Dollo