Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Jean-Louis Borloo : « Rien n’est décidé » au sujet de l’ours

mercredi 17 mars 2010 par Rédaction

A l’occasion de son passage à Tarbes pour soutenir la candidature de Brigitte Barèges et Gérard Trémège aux élections régionales, Jean-Louis Borloo, Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie et du développement durable a reçu, à leur demande, une délégation de la FDSEA conduite par son président, Christian Fourcade. Cela s’est déroulé à la mairie de Tarbes.

Outre son président, la délégation était composée de Christian Puyo, vice-président de la Chambre d’Agriculture, Marie-Lise Broueilh, par ailleurs présidente de l’ADDIP, Michel Dubosc, Bernard Moules, Lilian Lasserre des Jeunes Agriculteurs. Trois sujets étaient à l’ordre du jour : les questions d’eau et d’irrigation, les conditionnalités agroenvironnementales et la présence de l’ours dans les Pyrénées.

Ce dernier point n’a pu être totalement traité par Marie-Lise Broueilh par manque de temps. Néanmoins, il semble bien que le ministre reprenne le dossier pratiquement à zéro en acceptant de lancer un diagnostique partagé et en portant le dialogue au niveau du Comité de Massif sans oublier, cette fois, l’existence de l’Espagne et l’avis des collectivités locales concernées.

Questionné sur les engagements de Chantal Jouanno de procéder à des lâchers après les élections, le Ministre a bien précisé que « rien n’est décidé ». Si nous tenons compte des modifications de procédure de consultation des collectivités locales prises en 2007, et l’élaboration d’un diagnostic partagé, il est assez peu probable d’imaginer des lâchers discrets avant la fin de 2010, ce qui reporte, dans le meilleur des cas, à 2011.

Une situation qui ne devrait pas satisfaire les défenseurs de l’ours qui voudraient des lâchers immédiats. Nous voyons après plus de 10 ans de précipitation et de manque de réflexion et préparation que les introductions réalisées sont un échec humain, social et économique total. Sur le plan zoologique, la réussite n’est pas prouvée si nous tenons compte de l’effectif de départ, des ours importés, des naissances et des morts accidentelles… Il en manque beaucoup à l’appel.

Nous verrons sans doute plus clair après la réunion du comité de massif prévue fin mai / début juin. Sachant que ce même comité de massif s’était déjà prononcé contre…

On peut noter dans cette affaire une forte implication du maire de Tarbes, cosignataire de la lettre adressée par la coordination pyrénéenne ADDIP au Président de la République et de la candidate aux régionale Brigitte Barèges.

• Lettre de l’ADDIP à Nicolas Sarkozy (.pdf ci-dessous)

• Lettre de l’ADDIP à Chantal Jouanno (.pdf ci-dessous)

Louis Dollo

La réaction de Marie-Lise Broueilh (ASPPP 65
La réaction de Christian Fourcade, président de la FDSEA 65