Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Promotion Honneur : coup d’arrêt pour Oursbelille/Bordères

lundi 19 juin 2017 par Rédaction

A Séron : Gan bat Oursbelille/Bordères 43-16 (mi-temps : 22 – 13)

Température caniculaire . Terrain sec . 2000 spectateurs environ.

 

- Arbitre : Cyrille Le Gall (comité de Côte Basque – Landes) assisté de Nicolas Bridoux et Pascal Ubéda (comité de Côte Basque – Landes)

 

- OBRC : V. Paris ; Belin, E. Paris, Barrau ; (o) Gandarias, (m) Gerling ; Caussade, gerling, Trepout (cap) ; Pène, Courbon ; Monteagudo, Pouyfourcat, Danflous.

Sont entrés : Soulès, Sanz, Ben Souna, Lafaurie, Milhas, S. Marie, V. Paris.

Entraîneurs : Franck Cauhépé, Pierre Gandarias, Jean-Yves Paris.

 

Gan Olympique : Pasquier ; Mazerolles, Eusépi, Laplace, Couture ; (o) Costes, (m) Cambon ; Majesté (cap.), Hayet, Condouret ; Genébès, Salabert ; Pirra, Michaut, Salharang.

Sont entrés : Pouzacq, Soler, Sedze, Barrère, Carrère, Pillardou, Olympie

Entraîneurs : Pierre Niéto et Patrick Eusépi

 

Pour Gan : 6 essais Couture (14e), Condouret (27e), Salharang (32e), Mazerolles (60e), Couture (70e), Barrère (76e). 1 but de pénalité Costes (10e). 5 transformations de Costes (3) et Pasquier (2).

Pour OBRC : 1 essai de E. Paris (12e). 3 buts de pénalité (17e, 35e, 50e) et 1 transformation de Gandarias.

- Carton blanc : Génébès (73e), pour Gan.

 

Evolution du score : 3 - 0 ; 3 - 7 ; 8 - 7 ; 8 - 10 ; 15 - 10 ; 22 - 10 ; 22 - 13 ; M.T. 22 - 16 ; 29 - 16 ; 36 - 16 ; 43 - 16.

 

Si les Bigourdans ont entretenu une certaine capacité à rivaliser avec les Béarnais , en inscrivant un essai après une occasion manquée du Gantois Eusépi, qui lâchait la balle au moment d’aplatir, ils ont du rapidement reconnaître leur impuissance à contenir le paquet d’avants gantois, qui à lui seul , relançait la partie favorablement avec deux groupés pénétrants victorieux.

Rien n’était certes acquis à la pause (22-13), ni dix minutes plus tard lorsque Gandarias passait une pénalité pour un 22 – 16, mais à l’heure de jeu, les passes des Bigourdans , devenaient approximatives, pressés par une défense gantoise bien organisée, et ce furent autant de cadeaux pour leurs adversaires, qui les condamnèrent en dix minutes , avec deux essais de contre. Le petit chef d’œuvre de Barrère, jouant pour lui-même un petit coup de pied près de la ligne, venait sur la fin couronner un succès amplement mérité.
Yves Bergantin (www.sportyves.fr)

Reportage Photos (sportyves.fr)