Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Agriculteurs et bouchers font la promotion de la viande locale et ses métiers

jeudi 18 mai 2017 par Rédaction

La FDSEA et le syndicat des bouchers des Hautes Pyrénées organisent samedi prochain une animation en direction des consommateurs initiée par INTERBEV, l’interprofession de la viande.

Cette action a pour objectif la promotion des métiers de la viande des Hautes Pyrénées et de la Marque HAPY SAVEUR,  portée par Ambitions Pyrénées.

  

Les éleveurs bovins et ovins du département et les bouchers de la Halle Brauhauban vous attendent

 

Samedi 20 mai de 9h à 12h à la Halle de Brauhauban à Tarbes

 

Pour une action de promotion de la viande locale et vous présenter la marque HAPY SAVEURS, la marque des éleveurs du département.

 

Deux temps forts pendant cette matinée

 

La découpe d’une carcasse d’agneau par M. RAULLIN, boucher de la halle

La dégustation de morceaux de viande bovine et ovine, cuits à la plancha

 

Les éleveurs présents et les bouchers de la halle seront ravis d’échanger avec le public sur leur métier et leur quotidien.

 

La viande, des protéines indispensables

 

Contrairement aux affirmations de certains mouvements végétariens, végétaliens ou végans relayés par les antispécistes, sont indispensables à la vie http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-nutriments/proteines-animales/quest-ce-que-cest

Rappelons que ces régimes idéologiques contraires à la nature humaine, peuvent entrainer de graves carences. Récemment, en Belgique, un bébé de 7 mois est mort, selon le Dauphiné Libéré du 17 mai 2017, « après avoir été nourri avec du lait végétal ». http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/05/17/un-bebe-de-7-mois-meurt-apres-avoir-ete-nourri-avec-du-lait-vegetal

 

Plutôt que d’être suspicieux sur la qualité et l’origine de la viande, notamment la manière dont les bêtes sont nourries et traitées, mieux vaut faire confiance au boucher local qui propose de la viande locale et pouvant donner l’origine de l’exploitation. Les élevages de montagne sont certainement plus bio et respectueux des animaux que ce qui est proposé dans certains magasins que nous qualifierons de « spécialisé » dans des produits divers.

 

Louis Dollo