Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

Deux composteurs au square Pottier

vendredi 14 avril 2017 par Rédaction

Il y a 6 mois, un composteur avait été installé quartier Array Dou Sou. Très vite, ce dernier a eu du succès, d’où la décision d’en rajouter un second. ,

Sur la ville de Tarbes on en compte plus d’une douzaine. Deux viennent de voir le jour square Pottier ,rue des Carmes.

Mercredi en matinée pour présenter ce nouveau concept, Myriam Mendes, adjointe au maire de Tarbes en charge de la propreté et du cadre de vie, était entourée de Marc Garrocq, président du SYMAT, des ambassadeurs qui s’occupent des composteurs, Nicolas Pérez technicien du SYMAT , Michel Forget, adjoint en charge des travaux, ainsi que des adjoints de quartier : Anne Candebat, Pierre Lauginie et Eugène Pourchier.

« A ce jour, une douzaine de composteurs sont installés sur la ville : 2 au jardin Massey, 2 quartier Array Dou Sou, 1 à la bourse du travail,1 à la Courte Boule,1 au parc des Bois blancs, 1 place du 12ème RI,1 au pied de la résidence Vignemale, 1 au parc de la sellerie,1 au parc Chastelain et 2 au square Pottier.

C’est un système qui marche très bien, les gens sont preneurs. Le principe : les composteurs sont à la disposition des riverains. Ils viennent déposer leurs déchets biodégradables, en contrepartie ils peuvent récupérer le compost pour leurs balconnières ou leurs pots de fleurs. De cette façon, le bac des ordures ménagères est moins encombré.

Ceci est un acte citoyen qui va dans le sens du développement durable de la ville de Tarbes.

Sur certains sites les composteurs sont installés à la demande des habitants », indique Myriam Mendes

« Sur la zone du SYMAT, on compte 120 sites de compostage en pied d’immeuble, ce qui représente 3300 foyers. C’est 260 tonnes de déchets qui sont détournés des ordures ménagères sachant que ces dernières coûtent en traitement 150 € la tonne HT. Pour Tarbes, cela représente 350 foyers toujours en pied d’immeuble et plus de 30 tonnes par an détournées. Suite à la mise en place de la taxe incitative les demandes augmentent considérablement. Plus on réduira les ordures ménagères moins on paiera », a commenté le président du SYMAT Marc Garrocq.

-Le compostage est un phénomène naturel qui permet de transformer les déchets biodégradables de cuisine et de jardin en engrais naturel. Cette pratique permet de réduire de plus de 30% les déchets de notre poubelle. C’est facile, pratique et écologique.

-Composter permet de réduire la quantité de déchets à enfouir ou à incinérer. Eviter les mauvaises odeurs de la poubelle. Obtenir un engrais naturel utilisable dans les pots de fleurs, balconnières ou parterres et évite d’utiliser des engrais chimiques .

Que mettre au compost ?

-Epluchures et restes de fruits et légumes, coquilles d’œufs et de fruits à coques, cardonnettes découpées en morceaux (alvéoles d’œufs), marc de café, filtres, thé en sachets ou en vrac, épluchures et zestes d’agrumes.

Les interdits : plastique et poches même biodégradables, mégots, viande et poisson.

Nicole Lafourcade

Diaporama