Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

Poule d’accession Fédérale : Dernière journée

samedi 8 avril 2017 par Rédaction

Aix-Provence Rugby-Tarbes-Pyrénées-Rugby, dimanche à 14h00

La der à Marseille

Apothéose grandiose au Stade Vélodrome de Marseille, où cet Aix-Tarbes, de la dernière journée de la Fédérale 1, se joue en lever de rideau d’une affiche du Top 14 : Toulon-Toulouse. Un match qui aurait pu être une finale pour l’accession directe entre les deux ex-pensionnaires de Pro D2 lors les pronostics du début de saison. Mais la dure loi de la Fédérale 1 s’est imposée aux Aixois et aux Tarbais. C’est Massy qui a tiré le gros lot de la montée directe à trois journées de la fin, devant Bourg-en-Bresse et Nevers, qui se disputeront la seconde place. Tarbes, quatrième avec 45 points (8 victoires, 2 nuls, 7 défaites, 9 bonus) devance Aix qui compte 40 points (8 victoires, 9 défaites, 8 bonus). Les Tarbais, quoi qu’il arrive, sont assurés de terminer cinquième sportivement car Auch avec 40 points (8 victoires, 10 défaites, 8 bonus) ne joue pas et que Chambéry, avec 37 points (8 victoires, 2 nuls, 7 défaites, 1 bonus), ne peut plus les rejoindre. Mais Aix, qui reste sous la menace des Savoyards pour la cinquième place, peut revenir à hauteur du TPR, en cas de victoire bonifiée, et le devancer à la quatrième place au goal-average particulier.

La pression sur Aix

Si les Tarbais, qui sont partis d’une feuille blanche pour recomposer un effectif, ont fait un bon parcours, compte tenu de ces circonstances, Aix a profondément déçu ses supporters et les amateurs de rugby. Nul ne comprend, qu’avec un aussi gros budget, un effectif préservé de Pro D2 et un calendrier favorable lors de la Phase Retour, Aix n’ait pas terminé premier. Au soir de la Phase Aller Aix avait 30 points, contre 33 points à Nevers et à Massy, 32 points à Bourg-en-Bresse et 26 points à Tarbes et le calendrier le plus favorable. Après trois victoires consécutives contre Aubenas (39-8) avec le bonus offensif, à Limoges 13-18 et contre son rival N°1 Nevers (20-13), les Provençaux ont enchaîné cinq défaites consécutives dont deux à domicile contre Massy (17-43) et Bourg-en-Bresse (13-25) et trois à Auch (27-19), à Chambéry (23-18) à Romans (22-20). Aix n’a marqué que dix points alors que le TPR inscrivait dix-neuf points !

Stage de cohésion et réunion

Préparation agitée à Aix avec un stage de cohésion en pleine nature avec marche et nuit sous la tente suivi d’une réunion où l’ensemble du groupe et du staff s’est exprimé. De quoi ressouder un groupe qui reste sur cinq défaites consécutives et qui n’a plus connu le goût de la victoire depuis le 2 février dernier. Les Provençaux se doivent de mettre fin à cette série de défaites pour aborder les Phases Finales en pleine confiance, dans l’optique de remonter en Pro D2. Dans un stade mythique, les joueurs des deux clubs auront envie de se montrer dignes de leurs couleurs. Pour certains ce sera leur dernier match sous leur maillot du jour et tous voudront terminer en beauté dans ce magnifique Stadium de Marseille où aucun n’aura plus jamais l’occasion de jouer. Dans ce match à l’envie, le succès ira à l’équipe qui donnera tout sur le terrain. Celle qui sera la plus combative, la plus solidaire, la plus en confiance. Ce sera avant tout la victoire d’un groupe autour de son staff.

Aix a conservé son effectif de Pro D2

Au contraire de Tarbes, Aix, qui a longtemps espéré être repêché*, a conservé en grande majorité son effectif de Pro D2. Certes une vingtaine de joueurs sont partis mais les meilleurs, ceux qui avaient le plus de feuilles de matchs, sont restés, alors que le TPR a perdu une vingtaine de ’’titulaires’’... Ce qui faisait d’Aix, compte tenu aussi de son gros budget, le grand favori pour la montée directe devant Nevers. Aix n’a rien a envier aux Nivernais en terme d’effectif, de budget et de projet de développement, au contraire. Si Swanepoel, Marrou, Guillaume et N’Diaye, qui avaient joué les deux matchs contre Tarbes l’an dernier sont partis ; Bouillon, Vakacegu, Labarthe, Cécot, Berger, Bornmann, Navickas, Zakasvhili et Lescadieu, qui ont joué les deux rencontres, sont restés tout comme Sola, Levy, Verdy, Molcard, Skeate et qui ont disputé un des deux matchs... Ce qui fait beaucoup par rapport aux Domec, Vunisa, Rubio, Vergallo, Armary, Collet, Tuaimalo, Koberidze et Casals, qui sont les seuls tarbais à avoir affronté Aix. Tranier et Lockley sont passés de l’autre côté. D’ailleurs les deux ’’Tarbais’’ sont devenus des pièces maîtresses et sont les joueurs les plus utilisés, avec Bornman, Zambelli et Vakacegu. Marc Delpoux s’appuie sur une forte ossature d’anciens comme Sola, Labarthe, Vakacegu, Jacquet, Loamalu, Berger, Cécot, Levy, Cestaro, derrière et comme Bornman, Skeate, Molcard, Munoz, Verdy, Navickas, Zakasvhili, Lescadieu, Tuapati, Moreno, devant. Un groupe renforcé par l’arrivée des deux ex-Tarbais, d’Aguero (Leicester), Make (Montauban), Béal (Mont-de-Marsan), Brousse (UBB), Lespinas (Brive), Zambelli (Strasbourg) et le Néo-Zélandais Lowe (ex-Hurricanes), de joueurs revenus au clubs comme Charlier, Said, Carrat et de jeunes joueurs issus du club comme Amrouni international U 20.

*Bourgoin, Biarritz et Narbonne avaient été rétrogradés pour raisons financières par la LNR avant d’être maintenus après appel.

Effectif

Première ligne :

Giorgi Zakasvhili (27 ans, 1,82 m, 122 kg)
Matias Aguero (35 ans, 1,85 m, 108 kg
Youssef Amrouni (22 ans, 1,79 m, 116 kg)
Florian Lescadieu (25 ans, 1,78 m, 102 kg)
Talemaitoga Tuapati (32 ans, 1,80 m, 107 kg)
Valentin Carrat (26 ans, 1,80 m, 104 kg)
Juan Moreno Rodriguez (30 ans, 1,90 m, 127 kg)
Soufiane Said (25 ans, 1,86 m, 119 kg)
Teva Make (27 ans, 1,87 m, 125 kg)

Deuxième ligne

Addison Lockley (25 ans, 1,99 m, 112 kg)
Karolis Navickas (25 ans, 2,02 m, 117 kg)
Manuel Charlier (27 ans, 1,96 m, 119 kg)
Ross Skeate (34 ans, 2,01 m, 114 kg)

Troisième ligne

Cedric Beal (30 ans, 1,88 m, 106 kg)
Florent Munoz (23 ans, 1,85 m, 97 kg)
Jannie Bornman (26 ans, 1,94 m, 105 kg)
Karl Lowe, (32 ans, 1,81 m, 104 kg)
Loïc Verdy (24 ans, 1,87 m, 100 kg)
Tanguy Molcard (27 ans, 1,88 m, 92 kg)

Demi-de-mêlée

Julien Berger (26 ans, 1,71 m, 84 kg)
Sonny Cecot (24 ans, 1,70 m, 79 kg)
Kevin Courtet (21 ans, 1,78 m, 88 kg)

Ouverture

Romain Sola (29 ans, 1,82 m, 87 kg)
Sylvain Bouillon (27 ans, 1,82 m, 94 kg)
Régis Lespinas (32 ans, 1,85 m, 92 kg)

Centre

Laurent Tranier (27 ans, 1,87 m, 104 kg)
Christian Loamanu (30 ans, 1,88 m, 108 kg)
Charles Brousse (25 ans, 1,83 m, 88 kg)
Jérôme Jacquet (29 ans, 1,92 m, 101 kg)

Ailier

Eddy Labarthe (31 ans, 1,74 m, 65 kg)
Marika Vakacegu (35 ans, 1,86 m, 103 kg)
Lucas Caneda (25 ans, 1,75 m, 85 kg)

Arrière

Arthur Cestaro (25 ans, 1,76 m, 95 kg)
Lucas Levy (26 ans, 1,85 m, 85 kg)
Thibault Zambelli (26 ans, 1,83 m, 84 kg)

Arbitrage

Les Tarbais vont retrouver Maxime Rouquié (Midi-Pyrénées) qui les avait arbitré à Limoges. C’est un arbitre âgé de 30 ans qui fait partie des Arbitres Espoirs Nationaux appelés à arbitrer dans un proche avenir en Pro D2. Lors de la saison 2014-2015, il était Divisionnaire 1, avec Ludovic Carrillo qui était au sifflet contre Aubenas, mais aussi avec Jonathan Dufort, Jonathan Gasnier, Ludovic Cayre, Vivien Praderie et Luc Ramos, qui arbitrent depuis deux saisons en Pro D2. Meilleur Jeune Arbitre 2005, il a été plusieurs fois arbitre N°5 en Top 14 et il était arbitre de touche N°1 lors du dernier Tarbes-Mont-de-Marsan dirigé par M. Boyer. Ce sera son cinquième match après Limoges-Tarbes (J 3), Auch-Romans (J 15), Limoges-Aubenas (J 17) et Auch-Nevers (J 21).

Jean-Jacques Lasserre