Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Feuilleton sur les ennuis financiers du TPR (suite)

vendredi 7 avril 2017 par Rédaction

Episode 2

Notre but est de reprendre à ses débuts le feuilleton financier qui a conduit le TPR à la situation qu’il connait aujourd’hui pour tenter de remettre la vérité à sa place. Autour de nous, aussi bien parmi des joueurs, parmi des partenaires ou parmi nos confrères, des doutes subsistent sur le rôle exact des dirigeants du TPR. Depuis le début de l’affaire, Pascal Lescloupé a trouvé des relais dans la presse et dans les réseaux sociaux, pour minimiser son rôle et pour distiller un doute. Même sa défense, devant le tribunal de Tarbes repose là dessus. Il nous a semblé important de reprendre l’affaire depuis le début pour voir comment les faits se sont enclenchés. Et comment certains de ces faits ont pu être déformés, jetant un trouble et un doute qui subsistent aujourd’hui et qui pèsent peut-être sur les décisions de la FFR, dont beaucoup s’accordent à dire qu’elles sont iniques. Nous démontrerons (au cours de ce feuilleton), par des preuves et des témoignages inédits que certaines de ces assertions étaient fausses. Rappelons que M. Lescloupé est « prévenu de faux et d’usages de faux » suite à des aveux non contestés par ses avocats et qu’aucun dirigeant du TPR n’est mis en cause par l’enquête diligentée par le Procureur de la République.

Le TPR communique officiellement pour la première fois le 4 novembre 2015

« Communiqué officiel du TPR au sujet de la situation financière du club »

« Comme vous avez pu le suivre dans la presse, le Tarbes Pyrénées Rugby traverse de graves difficultés financières en raison de la défaillance de l’un de ses partenaires principaux.

La remise en cause des contrats qu’il a fournis au club depuis trois ans, pointée par la DNACG dernièrement est de nature à provoquer la relégation du club en série amateur inférieure.

Deux réunions du Conseil de Surveillance ont été provoquées dans l’urgence les 10 et 16 octobre derniers pour informer les membres du conseil et les représentants des institutions – Mairie de Tarbes, Conseil Départemental, Communauté d’Agglomération du Grand Tarbes, Région - qui soutiennent notre club, du résultat de nos investigations et des observations de la DNACG.

Les décideurs institutionnels, économiques et sportifs présents à ces réunions se sont accordés à l’unanimité sur la nécessité à divers titres de fournir les efforts indispensables à la survie et à la pérennité du Tarbes Pyrénées Rugby.

La gravité de la situation réclame une réaction urgente.
Le TPR est convoqué prochainement devant la DNACG afin de faire le point exact des engagements défaillants et des solutions présentées par le club.

D’ores et déjà, une Assemblée Générale Extraordinaire est convoquée le samedi 21 novembre prochain pour informer les actionnaires et leur demander l’autorisation d’engager une procédure d’augmentation de capital.

Ensemble, responsables politiques, décideurs économiques, supporters, sportifs, nous avons la capacité de maintenir ce club dans l’élite nationale du rugby.

C’est à nous qu’il revient de savoir si ce club centenaire poursuit sa route, s’il continue de porter le nom de Tarbes et des Hautes Pyrénées sur tout le territoire, s’il continue d’offrir à nos jeunes rugbymen la possibilité de s’épanouir dans ce sport en nourrissant les clubs de l’élite comme les clubs du département. »

(A suivre...)