Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

LFB Play-Down J2

vendredi 7 avril 2017 par Rédaction

Nice-Lyon

Les deux vainqueurs et les deux vaincus de la première journée se rencontrent lors de cette deuxième journée. Samedi soir, il y aura donc une équipe à deux victoires (Tarbes ou Angers) et une équipe à deux défaites (Nice ou Lyon).

TGB-Angers, samedi à 20h au Quai de l’Adour

Match capital au Quai

Tarbes et Angers, sous pression, vont se livrer un match capital pour leur avenir en LFB au Quai de l’Adour ce samedi. La victoire est primordiale pour les deux équipes. Une victoire tarbaise serait synonyme de maintien car le TGB serait mathématiquement maintenu par rapport au vaincu du jour Angers, qui même en cas d’égalité aurait un goal-average négatif. Une défaite ne serait pas rédhibitoire pour le TGB même si elle mettrait une grosse pression sur les prochaines rencontres. Une victoire angevine permettrait à l’UFAB 49 d’espérer un maintien qui se jouerait avec Lyon en cas de défaite lyonnaise à Nice.

Les équipes

Angers

N° 4 : Romane Bernies  : Poste 1, 23 ans, 1,70 m, ex-internationale junior

N° 5 : Marie-Eve Paget : Poste 1, 22 ans, 1,70 m, Internationale U 19 et U 20

N° 6 : Shaqwedia Wallace  : Poste 2, 1,75 m, 30 ans, USA

N° 7 : Milica Ivanovic : Poste 3, 29 ans, 1,80 m, ex-internationale serbe

N° 8 : Maelys Martinet : Poste 4, 17 ans, 1,87 m

N° 9  : Clarence Djabdi-Tabdi  : Poste 4, 21 ans, 1,84 m, internationale de U16 à U 20

N° 10 : Lizanne Murphy : Poste 4, 32 ans, 1,85 m, internationale canadienne

N° 11 : Iva Roglic : Poste 4, 29 ans, 1,89 m, ex-internationale serbe

N° 12 : Amélie Pochet : Poste 3, 32 ans, 1,80 m, ex-internationale Espoirs

N° 13 : Marie Mané : Poste 2, 21 ans, 1,84 m, Internationale U 18 et U 20

N° 15 : Angelina Turmel  : Poste 5, 20 ans, 1,97 m, ex-internationale U 18

Tarbes

N° 4 : Abby Bishop : Poste 4, 29 ans, 1,91 m, internationale australienne

N° 5 : Shauna Beaubrun : Poste 3, 19 ans, 1,78 m

N° 6 : Lucie Carlier : Poste 3, 27 ans, 1,87 m

N° 7 : Bintou Dieme-Marizy  : Poste 1, 33 ans, 1,64 m, internationale camerounaise

N° 8 : Awa Trasi  : Poste 3-4, 18 ans, 1,82 m, internationale U16 (absente)

N° 10 : Sylvie Gruszczynski : Poste 1-2, 31 ans, 1,73 m, ex-internationale Espoir

N° 11 : Adja Konteh : Poste 1-2, 25 ans, 1,78 m, ex-internationale Junior

N° 9 : Amy Lewis : Poste 2-3, 31 ans, 1,77 m, ex- internationale U21 australienne

N° 13 : Angie Bjorklund : Poste 2-3, 28 ans, 1,83 m, internationale U 19 américaine (absente)

N° 14 : Elodie Bertal-Christmann : Poste 4, 33 ans, 1,90 m, ex-internationale (absente)

N° 15 : Ivanka Matic  : Poste 5, 38 ans, 1,95 m, ex-internationale serbe

 

Oublier les deux confrontations précédentes.

Contrairement à la confrontation du 4 mars, où les deux équipes restaient sur une longue série de revers, Tarbes et Angers restent sur un succès et ont retrouvé un peu de confiance. Si on se réfère aux deux larges succès bigourdans (53-74 et 83-60), certains pourraient penser à une promenade de santé pour les Tarbaises. Ce ne sera sans doute pas le cas, car Angers ne veut pas abdiquer comme le prouve sa victoire contre Nice (72-69) lors de la première journée des Play-Down après une série de neuf défaites consécutives ! Une victoire arrachée en prolongation après avoir été mené de 17 points à la mi-temps 15-32. Ce qui prouve la volonté de cette formation de ne rien lâcher. D’autant que cette victoire inespérée, conjuguée à la défaite de Lyon, relance complètement Angers qui revient à un point au classement de son concurrent direct au maintien.

Gérer la pression et se surpasser

Face à une équipe habituée à lutter pour le maintien et qui s’était maintenue, l’an passé, lors de la dernière journée, les Tarbaises devront gérer la pression et ne rien lâcher. D’autant qu’Angers viendra jouer une de ses dernières cartes au Quai de l’Adour. Une équipe boostée par sa victoire après prolongation contre Nice, après avoir compté 19 points de retard (11-30) après 19’ de jeu. Un succès que la battante Lizian Murphy et ses coéquipières voudront interpréter comme un signe du destin. Le moindre relâchement pourrait se payer cher pour des Tarbaises qui devront se battre jusqu’à la dernière seconde du temps réglementaire et peut-être même plus. Jusqu’à présent, les Filles de François Gomez ont toujours répondu dans les matchs clés. Dans ces matchs sous haute pression qui les ont opposé à leurs adversaires directs Nice, Lyon et Angers, les Tarbaises ont su se surpasser à chaque fois.

Ne pas oublier le retour d’Angers

Par rapport au match de la 20ème journée, François Gomez sera privé de Bertal-Christmann (14 points, 8 rebonds) et de la jeune Trasi (vacances familiales au Sénégal), soit deux rotations de moins à l’intérieur. Des absences qui n’ont pas fait défaut à Lyon malgré la présence de trois bonnes intérieures lyonnaises. Début mars, le TGB s’était imposé 83-60 avec 17 points de Bishop et de Matic, 14 points de Bertal, 10 points de Diémé-Marizy, 9 points de Konteh, 5 points de Gruszczynski, 3 points de Carlier et de Beaubrun, 2 points de Lewis et de Trasi et 1 point de Nadjar. A Angers, Murphy 13 points, Wallace et Djaldi-Tabdi 9 points, Pochet 8 points, Bernies et Mane 7 points, Ivanovic 3 points, Paget et Roglic 2 points, avaient meublé le tableau d’affichage. Si le TGB s’était largement imposé, il s’était fait peur après avoir mené de 23 points à la mi-temps 41-18. Angers était revenu à 9 points 50-41 (29ème) au cours d’un superbe troisième quart-temps remporté 11-23.

Angers, des départs non compensés

Un peu comme Tarbes, Angers n’a pas été épargné par les blessures, ce qui peut aussi expliquer les mauvais résultats. Mané blessée en novembre a été remplacé par l’internationale Croate Vrdoljak pendant quelques semaines sans convaincre vraiment. L’ex-tarbaise Pochet, pas remplacée, a manqué trois matchs (Nantes, Lyon, Bourges) et l’internationale croate Cuzic s’est blessée en fin de saison. Mais le problème d’Angers, c’est de n’avoir pas compensé, à l’inter-saison, les départs de l’internationale suédoise Egnell, de l’internationale espagnole Pina et des deux intérieures américaines Aleksandravicius et Thunstull. Le club a conservé cinq joueuses : Bernies, formée à Bourges où elle a passé sept saisons et glané quatre titres et une Coupe de France. L’ex-tarbaise Lizanne Murphy, (MVP étrangère 2014 avec 16,4 points) qui a eu la volonté de disputer les jeux olympiques de Rio, sept mois après une rupture des croisés. Pochet, une ex-tarbaise elle aussi, et deux jeunes internationales Mané et Paget. Angers a recruté l’intérieure internationale croate de Basket-Landes Iva Sliskovic-Cuzic (blessée), l’Américaine Wallace dénichée aux Açores et la jeune internationale Clarince Djaldi-Tabdi d’Arras. En fin de saison Angers a recruté deux internationales serbes Ivanovic et Roglic, qui n’ont pas trouvé leurs marques jusqu’ici.

Un groupe de neuf joueuses (ci-dessous) complété par les jeunes Martinet, Turmel, Dreano-Trécant...

Les performances

Romane Bernies  : 6,8 points, de moyenne (records 13 points, 2 x 2/2 à 3 points).

8 points contre Nice

Lizanne Murphy : 10,7 points de moyenne, (records 20 points, 2 x 17 points, 6/9 à 3 points, 13 rebonds, 5 passes décisives).

9 points contre Nice

Shaqwedia Wallace : 13,95 points de moyenne (records 30 points, 16/18 double, 6/8 à 3 points). 13 points contre Nice

Amélie Pochet  : 6,1 points de moyenne (record 16 points)

6 points contre Nice

Iva Cuzic  : 9,9 points de moyenne (records 19 points contre Tarbes, 12 rebonds)

Marie Mané : 6,8 points de moyenne (records 2 x 16 points, 2/3 à 3 points).

10 points contre Nice

Clarince Djaldi-Tabdi : 8,7 points de moyenne (records 18 points, 3 x 1/1 à 3 points, 10 rebonds). 21 points contre Nice

Marie-Eve Paget  : 4,4 points de moyenne (records 11 points, 2/3 à 3 points).

5 points contre Nice

Ivanca Ivanovic : 7 points de moyenne (record 16 points, 2/7 à 3 points).

0 point contre Nice

Iva Roglic : 1 point de moyenne (record 3 point).

Pas entrée contre Nice

J-J L.