Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

LFB J 1 Play-Down : le TGB de bout en bout...

lundi 3 avril 2017 par Rédaction

Lyon-Tarbes  : 73-80

Mi-temps  : 33-37 (14-19, 19-18, 13-16, 27-27)

Pour Lyon : 26 tirs réussis sur 66 tentés (39 %), dont 5/22 à 3 points (22 %), 16/22 lancers-francs (72 %), 44 rebonds, dont 17 offensifs, 19 passes décisives, 16 ballons perdus, 6 interceptions, 1 contre, 18 fautes, Diallo (25’36’’), Fouasseau (39’42’’)

Guzman : 8 points (36’25’’, 0/3 à 3 points, 4 rebonds, 7 passes décisives, 2 ballons perdus, 3 interceptions), Diallo : 2 points (9’05’’, 2 rebonds, 4 ballons perdus), Ervin : 6 points (31’12’’, 0/2 à 3 points, 8 rebonds, 4 passes décisives, 0 ballon perdu), Fouasseau  : 19 points (35’08’’, 4/7 à 3 points, 2 rebonds, 3 passes décisives, 1 ballon perdu, 1 interception), Niamke-Moisan : 0 point (4’,57’’, 0/1 à 3 points, 1 rebond, 1 passe décisive, 1 ballon perdu), Plust : 7 point (24’49’’, 1/5 à 3 points, 5 rebonds, 1 passe décisive, 1 ballon perdu, 2 interceptions), Diawara  : 13 points (23’04’’, 13 rebonds, 1 passe décisive, 3 ballons perdus, 1 contre), Herminjard  : 0 point (5’37’’, 0/1 à 3 points, 0 ballon perdu), Kunek  : 18 points (27’14’’, 0/3 à 3 points, 4 rebonds, 2 passes décisives, 3 ballons perdus)

Pour Tarbes  : 31 paniers réussis sur 68 tentés (45 %), dont 6/16 à 3 points (37%), 12/14 lancers-francs (85%), 35 rebonds dont 10 offensifs, 15 passes décisives, 11 ballons perdus, 9 interceptions, 2 contres, 17 fautes. Bishop (31’37’’) et Carlier (38’05’’) éliminée pour 5 fautes

Matic : 20 points (32’51’’, 11 rebonds, 0 ballon perdu, 2 contres), Bishop 11 points (31’30’’, 1/2 à 3 points, 6 rebonds, 1 passe décisive, 1 ballon perdu), Carlier : 14 points (34’08’’, 3/6 à 3 points, 3 rebonds, 1 ballon perdu) Dieme-Marisy  : 8 points (40’, 0/3 à 3 points, 9 rebonds, 6 passes décisives, 4 ballons perdus, 2 interceptions), Konteh : 20 points (40’, 1/3 à 3 points, 2 rebonds, 7 passes décisives, 2 ballons perdus, 3 interceptions), Lewis : 2 points (1’00’’, 0 ballon perdu), Gruszczynski : 5 points (20’28’’, 1/2 à 3 points, 1 rebond, 1 passe décisive, 1 ballon perdu, 4 interceptions).

C’est un Lyon au complet et renforcé qui accueillait un TGB diminué, par les absences de Bertal, de Dabo, de Trasi et de Bjorklund et qui se retrouvait avec deux rotations de moins à l’intérieur. Gurvan Morvan, au contraire, se retrouvait avec une rotation supplémentaire, avec sa meneuse Carmen Guzman, absente lors de la victoire tarbaise, plus Kunek, (le joker médical de Erwin), qui est restée après le retour de blessure de l’Américaine. Les Tarbaises ont réussi le coup de la journée en s’imposant à l’extérieur et prennent une option sur le maintien. Une victoire qui ne souffre l’ombre d’aucun doute puisque les Filles de François Gomez ont mené pratiquement de bout en bout. Puisque Lyon a pris le score 21-19 (12ème) pour le céder définitivement 30-32 (18ème), soit six minutes sur quarante ! C’est sûrement le tournant du match, car les Tarbaises ont pris un 10-0 lors des trois premières minutes du deuxième quart-temps (26-19). Elles n’ont rien lâché pour revenir à 26-25 (14ème) et pour repasser devant alors que Lyon s’était de nouveau détaché 30-25. Une fois repassées devant les Tarbaises ont maintenu la pression 33-37 (20ème) et ont creusé peu à peu l’écart 39-53 (28ème). La sortie définitive de Bishop alors que le score était à 50-57 (32ème) n’a pas déstabilisé le TGB. Au contraire Tarbes a aligné un 0-11 en moins de trois minutes 50-68 (35ème). Consciencieusement les Tarbaises ont maintenu l’écart 55-72 (37ème), 60-74 (38ème) et ont résisté au retour lyonnais 69-74 à moins de quarante secondes de la sirène. Un retour dû à quatre lancers-francs consécutifs, (sur une double faute) et à un panier à 3 points en une poignée de secondes. Lewis marquait un panier qui faisait du bien et maintenait les Lyonnaises à sept longueurs 69-76. Lyon revenait par deux fois à cinq points mais les Tarbaises, par Konteh et Diémé-Marisy, ne craquaient pas aux lancers-francs, et s’imposaient logiquement 73-80.

Matic et Konteh font la différence

Bishop après son record à 40 points, à un point du record historique du championnat de France, n’a pas eu son rendement habituel avec seulement 11 points et 75% de tirs manqués sous le cercle. Heureusement « Mme Matic », comme l’appelle François Gomez, avec 20 points, (36 % d’échec) et 11 rebonds, dont 6 offensifs, a sorti un gros match malgré ses 38 ans ! Tout comme sa cadette Adja Konteh, 20 points et 7 passes décisives. Ces deux joueuses ont marqué la moitié des points du TGB, à l’intérieur pour Matic et à l’extérieur pour Konteh. Lucie Carlier, qui a alterné sur deux postes, a elle aussi pesé sur le match avec 13 points et trois paniers à 3 points. Bintou Diémé-Marizy, a elle aussi sorti son match en alternant bien le jeu. La Capitaine Sylvie Gruszynski, avec ses quatre interceptions et son panier à 3 points, est intervenue à des moments importants du match tout comme Lewis qui n’a joué qu’une minute mais qui a marqué un des paniers les plus importants de l’après-midi. Celui qui a coupé les pattes aux Lyonnaises qui étaient revenues à cinq points à 29 secondes de la fin. Bref toutes les joueuses ont pris leur part dans cette importante victoire dans l’optique du maintien.

Autre résultat

Angers revient de loin

Angers-Nice : 72-69

Mi-temps : 15-32 (9-18, 6-14, 28-18, 10-7)

strong>Pour Angers : 24 paniers réussis sur 59 tentés (40%), dont 3/19 à 3 points (15%) et 21/25 lancers-francs (84%). 29 rebonds dont 9 offensifs, 12 passes décisives, 17 ballons perdus, 13 interceptions, 1 contre, 18 fautes.

Bernies : 8 points, Wallace : 13 points, Djaldi Tabdi : 21 points, Murphy : 9 points, Pochet : 6 points, Paget : 5 points, Ivanovic : 0 point, Mané : 10 points

Pour Nice : 27 paniers réussis sur 53 tentés (50%), dont 7/16 à 3 points (43%) et 8/11 lancers-francs (72%), 37 rebonds dont 8 offensifs, 16 passes décisives, 32 ballons perdus, 6 interceptions, 1 contre, 22 fautes. Touré et Foppossi éliminées pour 5 fautes.

Bar : 21 points, Kamba : 17 points, Cornelie-Sigmundova : 0 point, Diawakana : 5 points, Touré : 2 points, Cadario : 3 points, Foppossi : 19 points, Strunc : 2 points

A la mi-temps Angers, mené 15-32, avait un pied en LF2. Nice survolait le début de rencontre 9-18 (10ème), 11-30 (19ème) avant de céder peu à peu. Angers recollait 31-34 (25ème), avant de recéder du terrain, 35-44 (28ème) et 43-50 (30ème). Angers, au courage, prenait le score 53-52 (34ème). Nice recreusait l’écart 53-57 mais les Angevines repassaient devant 59-57 (37ème). Les deux équipes s’engageaient dans un chassé-croisé infernal qui se terminait par un match nul 62-62 à la fin du temps règlementaire. Angers prenait rapidement les commandes de la prolongation 66-62 (42ème) et faisait la course en tête jusqu’à la fin malgré un retour de Nice 70-69, par un panier à 3 points de Cadario, à trois secondes de la sirène. Angers confortait sa victoire 72-69 aux lancers-francs.

Classement

1 Tarbes : 12 points (5 victoires, 2 défaites)

2 Nice : 11 points (4 victoires, 3 défaites)

3 Lyon : 10 points (3 victoires, 4 défaites)

4 Angers : 9 points (2 victoires, 5 défaites)