Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

Retour sur Tarbes-Romans

lundi 13 mars 2017 par Rédaction

Le TPR mérite sa troisième place

Les Tarbais terminent la saison en trombe*, preuve que le travail de Marc Dantin tant humainement que techniquement, paye. Le technicien, rigoureux et perfectionnisme est aussi un affectif, qui sait montrer à ses joueurs ses sentiments par des colères mais aussi par des gestes empreints de grande affection. Dans les vestiaires, après le match il n’est pas rare de voir Marc Dantin enlacer longuement ses joueurs en leur parlant à l’oreille. On comprend mieux pourquoi certains comme Dadunasvhili et Havea, le suivraient en enfer et que d’autres comme Bats, Dumestre et Bonnecarrère ont voulu le suivre dans sa nouvelle aventure. Plutôt son nouveau défi, compte tenu de l’état du TPR qui avait perdu 80 % de son effectif à l’inter saison. Le 3 décembre au soir de la phase Aller**, après leur court succès sur Aix (10-9) les Tarbais pointaient en 6ème position avec 26 points (5 victoires, 1 nul, 4 bonus) devancés par Limoges 28 points et Aix 30 points (6 victoires, 6 bonus). Malgré le ciel qui leur est tombé sur la tête avec l’annonce de leur non qualification pour disputer les Phases Finales, les Tarbais se sont retroussés les manches, preuve de l’excellent état d’esprit qui règne dans ce groupe. Ce qui n’est pas le cas à Aix qui vient d’aligner 4 défaites consécutives dont deux sur sa pelouse malgré la qualité et la continuité de son effectif, ses installations, son projet et son budget... Au point que Marc Delpoux se retrouve en danger, peut-être lâché par ses joueurs, excédés par son management déjà mis sur la sellette à Bordeaux et à Perpignan.

*Sur cette phase Retour le TPR, en sept rencontres, a engrangé 22 points (4 victoires, 2 défaites, 1 nul, 4 bonus), contre 15 points à Nevers en six rencontres (3 victoires, 3 défaites, 3 bonus) et à Aix 15 points en 8 matchs (3 victoires, 5 défaites, 3 bonus) qui étaient les deux gros favoris à la montée directe. Seuls Bourg-en-Bresse 24 points en 8 rencontres (5 victoires, 1 nul, 2 défaites, 2 bonus) et Massy, 31 points en sept matchs (7 victoires, 3 bonus), ont fait mieux que Tarbes.

**Un classement chamboulé quelques semaines plus tard avec le retrait, pour toutes les équipes, de tous les points marqués contre Saint-Nazaire suite à son dépôt de bilan. Du coup les Tarbais, avec 22 points (4 victoires, 1 nul, 4 bonus) se voyaient relégués à la huitième place devant Aubenas et Romans.

Le TPR peut décrocher la seconde place

Le groupe vit bien comme le prouve, la communion à la fin de la rencontre des joueurs autour de Benjamin Collet, Isoa Domolaïlaï et Nicolas Laharrague qui ne porteront plus les couleurs tarbaises la saison prochaine. La plupart des joueurs, en signe de solidarité, sont passés sous la tondeuse et certains avaient opté pour une coupe à l’iroquoise. Le capitaine tarbais n’a pas encore fait une croix sur la saison. Il entend terminer en beauté les deux derniers matchs avec un final en apothéose à Marseille contre Aix en lever de rideau de Toulon-Toulouse. Avec cette victoire bonifiée Tarbes est assuré, mathématiquement, de terminer au plus mal cinquième et d’obtenir sa qualification sportive, comme les joueurs se l’étaient promis. Mais Benji ne veut pas s’en contenter. L’ambition du groupe est de terminer la saison en beauté en prenant sa revanche, à Nevers et en s’éclatant contre Aix à l’Orange Stadium lors de l’ultime journée. Les Tarbais (44 points) et deux matchs à jouer, peuvent mathématiquement encore décrocher la seconde place puisque Bourg-en-Bresse 51 points (11 victoires, 2 nuls, 4 défaites, 3 bonus) n’a plus qu’un match à jouer à Aubenas. Face à une équipe frustrée de s’être fait voler contre Massy (11-19) par l’arbitrage, la tâche ne sera pas facile.

Côté drômois

Les deux entraîneurs drômois sont dubitatifs devant la puissance tarbaise et les six essais encaissés qui leur semble dur par rapport au bon comportement de leurs joueurs. Grégory Tournayre, chargé des avants, souligne la densité de l’équipe tarbaise (AUDIO). Nicolas Bouillet, (AUDIOchargé des trois-quarts, reconnait la puissance des Tarbais mais se dit frustré par rapport au jeu produit par rapport à une équipe comme Nevers. 

Côté tarbais :

Open bar

Le Président Nunes, qui était présent dans les vestiaires avec Jean-Paul Gerbet et Philippe Lacave, a tenu à féliciter ses joueurs et leur a offert ’un ’Open bar’’. Pour autant il leur a demandé de continuer à donner le meilleur d’eux-mêmes et notamment à Nevers où ils seront attendus. Maxime Bats (AUDIO) , doublure de Vergallo depuis son retour au TPR, assure depuis deux matchs l’intérim de Jean-Baptiste Claverie, à l’ouverture. Le troisième ligne Brice Ferrer, (AUDIO) grièvement blessé pendant les matchs de préparation retrouve avec plaisir ses sensations et une équipe en pleine confiance. Pour Marc Dantin, (AUDIO) ce bonus offensif est payé très cher avec les blessures en fin de rencontre d’Armary et de Vinusa. Le technicien tarbais (AUDIO) souligne la qualité des dernières sorties tarbaises malgré l’enchaînement des matchs. Benjamin Collet (AUDIO) évoque avec émotion toutes les années passées à Tarbes. Le capitaine tarbais (AUDIO) souligne aussi les valeurs de ce groupe qui s’est construit peu à peu.

Jean-Jacques Lasserre