Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

LFB J 20 : TGB-Angers, samedi à 20h au Quai de l’Adour

vendredi 3 mars 2017 par Rédaction

Renouer avec le succès

 

Ce sera certainement le mot d’ordre ce samedi entre deux équipes qui restent sur une série de revers (6 pour Angers, 4 pour Tarbes) et qui ne sont séparées que par un point au classement. Angers qui s’est incliné contre trois équipes non ’’européennes’’ (Hainaut, Mondeville, Lyon) viendra pour marquer des points avant les Play-Down. Tarbes, après avoir rencontré toutes les équipes ’’européennes’’ (dotées d’un effectif ’’étoffé’’), se doit de battre Angers, un de ses prochains adversaires en Play-Down. Une ’’poule de la mort’’ où celui qui terminera dernier sera relégué en LF2. A trois journées de la fin, trois des protagonistes (Tarbes, Lyon, Angers) sont mathématiquement connus. L’équipe qui terminera 9ème du Championnat les rejoindra. Trois équipes Nantes, Hainaut et Nice luttent pour rester dans les huit qui joueront les Play-Off. A noter que Bourges et Mondeville ne sont pas sauvés mathématiquement. Les quatre équipes des Play-Down conserveront les points acquis entre elles lors du championnat. D’où l’importance pour Tarbes de battre Angers pour aborder ces Play-Down avec un capital de points d’avance sur ses adversaires. Mais il faudra se méfier d’une équipe revancharde, qui a changé de coach et de joueuses depuis le match Aller. Marie Mané est revenue de blessure et les Serbes Milica Ivanovic et Iva Roglic sont arrivées la semaine dernière. L’intérieure croate Cuzic s’est blessée mais Iva Roglic (10 points et 14,2 rebonds) avec Novi Sad, l’a remplacée poste pour poste. Angers s’est renforcée avec l’ailière serbe Milica Ivanovic (9 points de moyenne en Eurocup) avec les Allemandes de Wasserburg. Contre le Hainaut, Ivanovic a marqué 10 points en 15’, dont un 2/7 à 3 points. Iva Roglic n’a joué que 6’ et n’a tenté aucun tir.

Gérer la pression

Face à une équipe habituée à lutter pour le maintien et qui s’était maintenue, l’an passé, lors de la dernière journée, les Tarbaises devront gérer la pression et ne rien lâcher. Le moindre relâchement pourrait se payer cher pour des Tarbaises qui doivent se remettre de leur cruelle désillusion du week-end dernier. Oublier cette seconde mi-temps catastrophique. Ne retenir que la première où elles ont bousculé et fait douter le co-leader. C’est la première fois de sa longue histoire, que le TGB se retrouve dans cette situation, puisqu’il n’a été relégué que financièrement. C’est aussi la première fois de sa carrière que François Gomez, habitué jusqu’ici, à jouer en haut de tableau, va devoir préparer ses joueuse à lutter pour se sauver et non pour chercher un trophée. La pression n’est pas la même. Mais ce groupe, composé de joueuses de caractères et de talent, a les moyens de prouver sa réelle valeur face à des adversaires à sa portée. Surtout si les nouvelles, Amy Lewis et Ivanka Matic, s’intègrent rapidement dans le collectif.

Angers en chute libre depuis le match Aller

Au classement Angers occupe la douzième et dernière place avec 22 points (3 victoires, 16 défaites) à un point de Tarbes et de Lyon qui comptent une victoires de plus. Pourtant l’UFAB avait démarré sur le chapeau des roues en atomisant Nice (67-93) à l’Open de Paris, en s’inclinant de justesse à Nantes (65-62) et en faisant douter Bourges (62-65). Mais les blessures de Murphy et de Pochet ont désorganisé l’équipe. Les défaites se sont enchaînées à Lyon (71-56), contre Basket-Landes (54-65) et à Villeneuve d’Ascq (77-65). Angers s’est imposé de justesse contre Mondeville (57-55) avant de chuter lourdement au Hainaut (71-56) et dans sa salle contre le TGB (53-74). Une défaite qui avait été suivie du limogeage de son entraîneur historique David Girandière* remplacé par David Gautier**. Un changement qui n’a pas été suivie de l’effet escompté puisque les Angevines ont perdu neuf rencontres, dont cinq à domicile contre Montpellier (58-64), Nice (55-60), (Lyon 68-79), Villeneuve d’Ascq (67-70), le Hainaut (65-74) et quatre à Charleville-Mézières (80-68), à Bourges (72-59), à Basket-Landes (65-57) et à Mondeville (78-74), pour une victoire contre Nantes (71-62). L’UFAB 49 (Union Féminine Angers Basket Maine-et-Loire) reste sur six défaites consécutives ’’honorables’’ qui montrent que les joueuses ne baissent pas complètement les bras. Même si leur dernière défaite à domicile contre le Hainaut a dû plomber le moral, le résultat des Tarbaises à Charleville-Mézières a dû les réconforter. Les Angevines s’étaient inclinées avec seulement douze points d’écart, en marquant plus et en encaissant moins ! 

*David Girandière qui a pris l’équipe en Nationale 2 en 2009 l’a mené à la LFB en 2014 avec une qualification pour l’Eurocup en 2015

**David Gautier, ancien international, passé par Chollet, Strasbourg et Gravelines, était le Directeur du Centre de Formation d’Angers

Des départs non compensés

Un peu comme Tarbes, Angers n’a pas été épargné par les blessures. Mané blessée en novembre a été remplacé par l’internationale Croate Vrdoljak pendant quelques semaines sans convaincre vraiment. L’ex-tarbaise Pochet, pas remplacée, a manqué trois matchs (Nantes, Lyon, Bourges) et depuis trois journées, c’est l’internationale croate Cuzic qui fait défaut. Mais le problème d’Angers, c’est de n’avoir pas compensé les départs de l’internationale suédoise Egnell, de l’internationale espagnole Pina et de ses deux intérieures américaines Aleksandravicius et Thunstull. Le club a conservé cinq joueuses : Bernies, formée à Bourges où elle a passé sept saisons et glané quatre titres et une Coupe de France. L’ex-tarbaise Lizanne Murphy, (MVP étrangère 2014 avec 16,4 points) qui a eu la volonté de disputer les jeux olympiques de Rio sept mois après une rupture des croisés. Pochet, une ex-tarbaise elle aussi, et deux jeunes internationales Mané et Paget. Angers a recruté l’intérieure internationale croate de Basket-Landes Iva Sliskovic-Cuzic, l’Américaine Wallace dénichée aux Açores et la jeune internationale Clarince Djaldi-Tabdi d’Arras. Un groupe de huit joueuses (ci-dessous) complété par les jeunes Martinet, Turmel, Dreano-Trécant...

David Gautier, tout comme son prédécesseur, tournait avec ces huit joueuses. Mais il vient de récupérer la semaine dernière deux joueuses supplémentaires avec les Serbes Ivanovic et Roglic sur qui il compte pour se maintenir : « Notre équipe est en progression mais il manque un petit truc pour atteindre la victoire. Iva Roglic va nous apporter de la présence dans la raquette notamment au rebond et en défense. Milica Ivanovic c’est une opportunité qu’on a eu. Elle peut ramener un peu d’adresse et un peu d’expérience sur nos postes arrière. »

Les performances

Romane Bernies  : 6,9 points, de moyenne (records 13 points, 2 x 2/2 à 3 points)

Lizanne Murphy : 10,7 points de moyenne, (records 20 points, 2 x 17 points, 6/9 à 3 points, 13 rebonds, 5 passes décisives)

Shaqwedia Wallace : 14,4 points de moyenne (records 30 points, 16/18 double, 6/8 à 3 points)

Amélie Pochet  : 6,1 points de moyenne (record 16 points)

Iva Cuzic  : 9,9 points de moyenne (records 19 points contre Tarbes, 12 rebonds)

Marie Mané : 7 points de moyenne (records 2 x 16 points, 2/3 à 3 points)

Clarince Djaldi-Tabdi : 8,2 points de moyenne (records 18 points, 3 x 1/1 à 3 points, 10 rebonds)

Marie-Eve Paget  : 4,2 points de moyenne (records 9 points, 2/3 à 3 points)

Les équipes

Angers

N° 4 : Romane Bernies  : Poste 1, 23 ans, 1,70 m, ex-internationale junior

N° 5 : Marie-Eve Paget : Poste 1, 22 ans, 1,70 m, Internationale U 19 et U 20

N° 6 : Shaqwedia Wallace  : Poste 2, 1,75 m, 30 ans, USA

N° 7 : Milica Ivanovic : Poste 3, 29 ans, 1,80 m, ex-internationale serbe

N° 8 : Maelys Martinet : Poste 4, 17 ans, 1,87 m

N° 9  : Clarence Djabdi-Tabdi  : Poste 4, 21 ans, 1,84 m, internationale de U16 à U 20

N° 10 : Lizanne Murphy : Poste 4, 32 ans, 1,85 m, internationale canadienne

N° 11 : Iva Roglic : Poste 4, 29 ans, 1,89 m, ex-internationale serbe

N° 12 : Amélie Pochet : Poste 3, 32 ans, 1,80 m, ex-internationale Espoirs

N° 13 : Marie Mané : Poste 2, 21 ans, 1,84 m, Internationale U 18 et U 20

N° 15 : Angelina Turmel  : Poste 5, 20 ans, 1,97 m, ex-internationale U 18

 

N° 4 : Abby Bishop : Poste 4, 29 ans, 1,91 m, internationale australienne

N° 5 : Shauna Beaubrun : Poste 3, 19 ans, 1,78 m

N° 6 : Lucie Carlier : Poste 3, 27 ans, 1,87 m

N° 7 : Bintou Dieme-Marizy  : Poste 1, 33 ans, 1,64 m, internationale camerounaise

N° 8 : Awa Trasi  : Poste 3-4, 18 ans, 1,82 m, internationale U16

N° 10 : Sylvie Gruszczynski : Poste 1-2, 31 ans, 1,73 m, ex-internationale Espoir

N° 11 : Adja Konteh : Poste 1-2, 25 ans, 1,78 m, ex-internationale Junior

N° 9 : Amy Lewis : Poste 2-3, 31 ans, 1,77 m, ex- internationale U21 australienne

N° 13 : Angie Bjorklund : Poste 2-3, 28 ans, 1,83 m, internationale U 19 américaine

N° 14 : Elodie Bertal-Christmann : Poste 4, 33 ans, 1,90 m, ex-internationale

N° 15 : Ivanka Matic  : Poste 5, 38 ans, 1,95 m, ex-internationale serbe