Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Créée le 1er février 2017, la section CFDT de la communauté d’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées a présenté son bureau

mercredi 22 février 2017 par Rédaction

Ce sont 450 agents titulaires et contractuels qui travaillent au sein de cette nouvelle collectivité que constitue la communauté d’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées, laquelle a vu le jour le 1er janvier 2017. Rappelons que la CATLP est le résultat de la fusion de 7 EPCI : la communauté de communes de Batsurguère, la communauté de communes Bigorre Adour Echez, la communauté de communes du Canton d’Ossun, la communauté de communes Gespe Adour Alaric, la communauté de communes du Montaigu, la communauté de communes du Pays de Lourdes et de la communauté d’Agglomération du Grand Tarbes.

Lors de l’assemblée générale du 1er février 2017, la section CFDT de la Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées a été créée et a élu son bureau.

Le bureau

Secrétaire : Carlos Martins ; secrétaires adjoints : Stéphanie Fischer et Philippe Larré. Membres : Clara Da Silva, Magali Garcia et Olivier Cazaubon.

Hier mardi, la section CFDT de la Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées a tenu sa première conférence de presse autour de Carlos Martins et de Philippe Larré.

 « Durant cette 1ère année de fonctionnement, a fait observer le premier, la CFDT sera particulièrement attentive aux conséquences de cette mise en place sur les conditions de travail, la qualité de vie au travail et la qualité du service public, au travers des axes suivants :

. L’harmonisation des régimes indemnitaires

. La réorganisation des services . L’action sociale

. La santé et la sécurité au travail . Le temps et la durée du travail

Nous allons à la rencontre des agents et nous continuons à les informer régulièrement sur la mise en place de ce nouvel EPCI. Pour notre section CFDT il est important que les agents soient associés à la réflexion et aux orientations ».

« De nouvelles élections des représentants du personnel auront lieu très prochainement, rajoute Philippe Larré. Nous présenterons des candidats CFDT au Comité Technique qui est une instance consultative, composée de représentants de la collectivité et de représentants des agents. Son champ de compétence est limité aux questions et projets de textes relatifs à l’organisation et au fonctionnement des services. Des résultats en Comité Technique dépendront le nombre de représentants en CHSCT. Les représentants dans cette instance jouent un rôle important pour la Qualité de Vie au Travail, la prévention des risques professionnels et les facteurs de pénibilité, l’organisation du travail, l’aménagement des postes de travail, la construction et l’aménagement des lieux de travail, la durée et les horaires de travail, l’aménagement du temps de travail, les nouvelles technologies et leurs incidences sur les conditions de travail.

Notre représentation dans ces deux instances nous permettra de continuer à défendre au mieux l’intérêt de tous en continuant à se mobiliser pour obtenir des avancées concrètes sur les conditions de travail, les carrières des agents titulaires et non titulaires et la défense du service public ».

« Ces changements doivent s’accompagner par un réel Dialogue Social de proximité pour construire une nouvelle action publique dans le territoire, pour les citoyens, le service public et tous ceux qui y participent.

Il est de la responsabilité des politiques de définir leurs priorités et de les mettre en oeuvre à travers une nouvelle organisation des services, mais les changements ne seront réussis que si les agents chargés de leur mise en oeuvre, peuvent y être associés », conclut Carlos Martins.

Questions-réponses

• Selon certaines EPCI, il existe des disparités au niveau des salaires ou des régimes indemnitaires. Comment cela va-t-il se passer ? (AUDIO)