Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

LFB J 18 : TGB-Montpellier, samedi 18 février à 20 h

vendredi 17 février 2017 par Rédaction

Le champion de France au Quai de l’Adour

Après Bourges, le TGB va affronter le Champion de France en titre Montpellier, qui fait la course en tête en championnat. Une équipe en pleine confiance qui a battu deux fois Bourges dont une fois au Prado. Les Tarbaises affrontent en huit jours les deux meilleures équipes de LFB qui se sont partagées le titre ces dernières saisons. La claque reçue dimanche contre Bourges a marqué les Tarbaises et notamment Abby Bishop et Angie Bjorklund, qui avaient les yeux encore rougis lorsqu’elles sont sorties des vestiaires. Nul doute que les Tarbaises auront retenues la leçon à défaut d’avoir écouté les avertissements de François Gomez. Montpellier, comme Bourges, est une équipe d’Euroligue, qui va mettre la pression d’entrée pour les enfoncer. Si les Tarbaises ne répondent pas présent d’entrée, elles subiront le même sort que dimanche.

Sans Dabo

Pour la première fois de la saison le TGB, avec le retour de sa capitaine Sylvie Gruszczynski, jouait au complet. Peut-être, qu’inconsciemment, les tarbaises ont eu un excès de confiance face à une équipe en difficulté qui restait sur une série de sept défaites pour une seule victoire. Une équipe humiliée dans sa salle par le Hainaut, amoindrie par les blessures et qui du coup ne faisait pas peur. Mais la donne a changé contre Montpellier, puisqu’une nouvelle fois, François Gomez va se retrouver avec une rotation en moins avec la blessure de Dabo. La chance tarbaise réside dans un excès de confiance des Championnes de France face à une équipe en galère, récemment battue par Bourges et de nouveau amoindrie par les blessures. Certes Astan Dabo apporte peu en attaque mais sa stature (2,03 m) et son envergure, posent des problèmes aux attaquantes adverses. De plus l’intérieure tarbaise récupère de nombreux rebonds qui soulagent son équipe.

Montpellier en confiance

Montpellier, qui est sur une série de onze victoires, dont cinq à l’extérieur, pour deux défaites, fait figure d’épouvantail. Au classement, Montpellier est premier avec 30 points (13 victoires, 4 défaites). Les Championnes de France en titre ont connu un départ difficile, avec une courte victoire contre Lyon (74-75) à l’Open et deux défaites consécutives contre Basket-Landes (55-67) à domicile, et à Villeneuve d’Ascq (70-59). La machine héraultaise a ensuite enchaîné six victoires consécutives contre Bourges (61-54), Nice (52-47), Tarbes (64-54), Charleville-Mézières (78-72) à domicile et en déplacement à Nantes (47-59) et à Mondeville (73-82). Après un stop inattendu au Hainaut (61-54), Montpellier a repris son avancée en s’imposant à Angers (58-64), à Bourges (64-70) et contre Lyon (92-62). Après un nouveau coup d’arrêt, plus logique, à Basket-Landes (52-47) les Héraultaises restent sur trois victoires à Nice (49-77) et à domicile contre Villeneuve d’Ascq (74-68) et Nantes (88-57). Sur le plan européen Montpellier, vient de faire un pas décisif vers les quarts de finales en battant Györ ce mercredi. A une journée de la fin des matchs de poules, les Héraultaises sont quatrièmes avec 7 victoires contre Mersin (68-74 et 76-63), contre Györ (58-65 et 69-50), contre Schio (69-66) , Krakow (74-68) et Fenerbahce (58-56) pour six défaites contre Kurst (50-88 et 65-43), Prague (61-59 et 55-58), Fenerbahce (69-63) et Schio (70-53)

Montpellier en reconstruction

Le début de saison en demi-teinte s’explique car Valéry Demory a perdu trois joueuses majeures Sy-Diop, Ayayi, O’Hea, plus la jeune Berkani. Des joueuses remplacées poste pour poste par l’Australienne Jarry, les retours de Sacko et de Robert et l’arrivée de Déas (Aulnoye LF2). Le BLMA a aussi récupéré une recrue inattendue en la personne de la Finlandaise Bredretdin venue à Montpellier pour ses études. La capitaine Skréla, Lardy, Michel, Godin et Halman sont restées. De plus, Demory a fait une bonne pioche avec le retour de l’Américaine Mann comme joker médical de Halman. Depuis quelques semaines l’Américaine Renée Taylor est le joker médical de l’Australienne Jarry.

Huit joueuses majeures

La petite meneuse américaine, qui n’est pas qualifiée en Euroligue, a trouvé ses marques après trois matchs en inscrivant 17 points le week-end dernier contre Nantes, avec un 5/8 à 3 points ! Un atout supplémentaire pour Valéry Demory, car si l’Australienne était une ailière, Renée Taylor emmène une rotation supplémentaire à la mène tout en apportant la qualité de son tir extérieur. Avec Mann 9,1 points de moyenne (records 2 x 13 points, 3/4 à 3 points), Skréla 9,9 points (records 23 points, 2/2 à 3 points), Michel 8,53 points (records 19 points, 3/5 à 3 points), Lardy 7,5 points (records 16 points, 2 x 15 points, 2/2 à 3 points), Robert 10,2 points (records 22 points, 2 x 20 points, 2/2 à 3 points), Sacko 11,5 points (records 20 points, 2 x 16 points) et Godin 7,13 points, (records 13 points, 2 x 12 points), Valérie Demory s’appuie sur huit joueuses majeures et une rotation supplémentaire avec Déas 1,85 points (8 points et 2/3 à 3 points)

 

Montpellier

N° 4 Anaël Lardy : Poste 1, 28 ans, 1,70 m, Internationale

N° 6 Anaïs Deas : Poste 1, 28 ans, 1,65 m, Internationale U 20

N° 8 Rachel Jarry : Poste 2-3, 24 ans, 1,87 m, Internationale australienne

N° 9 Meral Bredretdin : Poste 2, 23 ans, 1,74 m,

N 10 Sarah Michel : Poste 2, 27 ans, 1,78 m, Internationale

N° 11 Géraldine Robert : Poste 4, 36 ans, 1,84 m, pré-sélection internationale

N° 12 Gaëlle Skréla : Poste 2-3, 33 ans, 1,77 m, Internationale

N° 13 Elodie Godin : Poste 5, 31 ans, 1,90 m, Internationale

N° 15 Fatimaou Sacko : Poste 3, 31 ans, 1,83 m, Internationale

N° 26 Naomie Halman : Poste 5, 30 ans, 1,91 m, Internationale néerlandaise

N° 33 Renée Taylor : Poste 1, 31 ans, 1,65 m, USA

N° 44 Kristen Mann : Poste 3-4, 33 ans, 1,86 m, Internationale Espoir américaine

Tarbes

N° 4 : Abby Bishop : Poste 4, 28 ans, 1,91 m, internationale australienne

N° 5 : Shauna Beaubrun : Poste 3, 1,78 m, 19 ans

N° 6 : Lucie Carlier : Poste 3, 26 ans, 1,87 m

N° 7 : Bintou Dieme-Marizy : Poste 1, 32 ans, 1,64 m, Internationale camerounaise

N° 8 : Awa Trasi : Poste 3-4, 17 ans, 1,82 m

N° 9 : Moina Le Beherec : Poste 4, 18 ans, 1,85 m

N° 10 : Sylvie Gruszczynski : Poste 1-2, 30 ans, 1,73 m, Internationale Espoir

N° 11 : Adja Konteh : Poste 1-2, 24 ans, 1,78 m, Internationale Junior

N° 12 : Léa Deconinck : Poste 1, 19 ans, 1,60 m

N° 13 : Angie Bjorklund : Poste 2-3, 1,83 m, 28 ans, ex-internationale américaine U19

N° 14 : Elodie Bertal-Christmann : Poste 4, 32 ans, 1,90 m, Internationale

N° 19 : Astan Dabo : Poste 5, 24 ans, 2,03 m, Internationale malienne