Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

La cavalcade reportée à l’automne

vendredi 27 janvier 2017 par Rédaction

Depuis 1923 la tradition de la cavalcade est ancrée sur la commune d’Aureilhan.

Malheureusement depuis quelques années le mauvais temps perturbe sa sortie trop souvent, ce qui désolent les cavalcadiers chargés de fabriquer les chars. Ce qui les amène à repousser à l’automne la sortie de la cavalcade.

Christian Labanère et Jean-Paul Xuereb , les deux présidents de la société chorale et cavalcade d’Aureilhan, étaient au coté de Michel Garnier, représentant le maire de Tarbes et directeur de Tarbes Animations, pour annoncer le report de la sortie de la cavalcade pour 2017.

Explication des présidents : « Nous sommes dans une situation qui nous oblige à repousser la sortie de la cavalcade. Les deux dernières années, à cause du mauvais temps, nous avons un déficit conséquent au sein de l’association (…) Nous préférons décaler, prendre du temps, trouver des partenaires. Les adhérents veulent continuer » Jean-Paul Xuereb insiste sur le fait qu’il s’agit d’un décalage et pas d’un renoncement à ce succès populaire.

 « Au printemps, quelle que soit la date on se mouille ! Donc la cavalcade ne sortira pas au printemps, ni pour les fêtes de Tarbes en juin. Le public découvrira les 10 chars les 8 et 9 septembre prochain, » précise Christian Labanère

 Pour Michel Garnier : « De savoir que les prochaines Fêtes de Tarbes se feront sans la cavalcade c’est un crève-cœur. »

Et de préciser : « Nous avons décidé de ne pas remplacer la cavalcade par une animation similaire, ou une autre cavalcade. Il y aura certes une animation mais en aucun cas on remplacera la cavalcade. La cavalcade d’Aureilhan conserve sa place aux casetas pour les fêtes tarbaises. » 

Pour conclure, Michel Garnier précise que l’association et les bénévoles avaient tout le soutien de la municipalité tarbaise.

Nicole Lafourcade

Diaporama