Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

LFB J 15 - Dimanche 21 janvier à 15h00 : TGB-Nice

samedi 21 janvier 2017 par Rédaction

Avec Abby mais sans Sylvie...

Après dix jours d’ITT suite au coup de coude de Bravard, Abby Bishop, qui a manqué deux matchs, a repris l’entraînement mercredi et devrait jouer contre Nice. Par contre Sylvie Gruszczynski, qui a aussi repris doucement l’entraînement, ne devrait pas jouer. La capitaine tarbaise devait passer une IRM ce vendredi pour vérifier que sa déchirure est bien cicatrisée mais François Gomez ne devrait prendre aucun risque en la faisant jouer.

Renouer avec la victoire

« Renouer avec la victoire », c’est le leitmotiv du coach tarbais qui a marqué à l’encre rouge ce match. Une victoire permettrait au TGB, classé 10ème avec 17 points (3 victoires), de rester au contact de Nantes, 8ème avec 21 points (7 victoires), du Hainaut 18 points (5 victoires, - 1 match) et de décrocher Lyon et Angers qui comptent aussi 17 points. Une bonne occasion car ses adversaires directs vont s’affronter (Angers-Lyon et Hainaut-Nantes) et en cas de succès contre Nice, Tarbes reprendra obligatoirement 1 point à deux adversaires. Une victoire serait bonne aussi pour le moral de l’équipe, car bien jouer et tout donner, ne suffit pas à satisfaire leur égo de sportives de haut niveau. Les Tarbaises n’ont pas gagné depuis le début de l’année, malgré trois belles prestations, dont deux contre Basket-Landes et une à Villeneuve d’Ascq. Trois courtes défaites qui auraient pu se solder par autant de victoires qui n’auraient pas été usurpées. D’autant que lors du match de Championnat, Tarbaises et Landaises étaient au coude à coude au moment de la sortie sur blessure de Bishop à 2’40’’ de la fin. Lors des deux autres matchs, les Tarbaises, privées de Bishop et toujours de Gruszczynski, ont fait jeu égal (sans la meilleure marqueuse du championnat et avec deux rotations en moins) contre deux grosses cylindrées au banc de touche étoffé.

Garder le même état d’esprit

Si les Tarbaises gardent cet état d’esprit et renouvellent, à titre individuel et collectif, leurs dernières prestations, le retour d’Abby Bishop peut permettre d’engranger la première victoire 2017. Si Astan Dabo, devant ses anciennes co-équipières et Lucie Carlier jouent comme à Villeneuve d’Ascq, si Adja Konteh garde son niveau, si Angie Bjorklund retrouve ses performances oubliées dans le Nord et si Bintou Diémé-Marizy continue sur sa lancée, tout est possible avec l’apport d’Abby Bishop. Car le match Aller à Nice, alors que le TGB n’avait que deux intérieures (Dabo et Bertal-Christmann) et une ailière fantôme (Boyd), a laissé beaucoup de regrets. Les Tarbaises menaient 22-27 avant la sortie, pour trois fautes, de Dabo au milieu du second quart-temps. Nice en avait profité pour inscrire un 12-0 et mettre la main sur le match. Si Diémé-Marizy (21 points) avait été énorme, Bertal-Christmann (14 points) et Konteh (8 points) avaient été en dessous de leurs performances habituelles et Gruszczynski et Carlier n’avaient rien marqué. Boyd avait inscrit 4 points. Mais pour autant, malgré le manque de rotations, les joueuses avaient été exemplaires comme François Gomez en convenait : « L’équipe n’a rien lâché en maîtrisant les dernières minutes de la rencontre pour éviter un gros écart, qui aurait été injuste au vu de notre prestation. » Mais si les tarbaises, misent sur le retour de l’Australienne et baissent leur niveau de jeu entrevu contre Basket-Landes et Villeneuve d’Ascq, la désillusion risque d’être cruelle face à une équipe qui a battu Bourges et Villeneuve d’Ascq.

Bilan mitigé en championnat

Par rapport à la saison dernière, où le promu niçois avait été la révélation (premier jusqu’à la 12ème journée), l’équipe de Rachid Méziane marque un peu le pas. D’une part à cause du renouvellement de l’effectif (5 départs) mais aussi de la longue absence de Camille Auberten début de saison. Une saison qui a débuté en catastrophe à l’Open de Paris par une lourde défaite contre Angers. Les Niçoises ont alterné le très bon, victoire sur Bourges et Villeneuve d’Ascq et le pire avec deux défaites, dont une à domicile contre le Hainaut. Après quatorze journées, les « Niss’Angels » occupent la sixième place au classement avec 21 points (7 victoires) à égalité avec Mondeville, à deux points du podium occupé par Villeneuve d’Ascq, Bourges et Basket-Landes (- 1 match). Les Azuréennes se sont imposées à Nantes (49-71), à Angers (55-60) et ont battu chez elles Mondeville (78-73), Tarbes (66-50), Villeneuve d’Ascq (71-65), Lyon (66-56) et Bourges (77-70). Nice s’est incliné quatre fois en déplacement au Hainaut (60-56), à Montpellier (52-47), à Basket-Landes (71-66), à Mondeville (67-56) et trois fois sur son parquet, contre Angers (68-93 à l’Open), Charleville-Mézières (68-80) et Hainaut (75-77).

Nice sans meneuse.

Après un début de championnat difficile (2 victoires pour 4 défaites, dont deux à domicile), Nice avait retrouvé son rythme de la saison dernière (5 victoires dont 2 en déplacement, pour 1 défaite). Mais Nice reste sur deux défaites consécutives, dont une à domicile contre le Hainaut. Et même quatre si on compte l’élimination en Coupe de France et la défaite en Eurocup. Quatre défaites de rang dues à l’absence des deux meneuses en titre Aubert (mollet) et Duchet (rupture des croisés du genou) dont la saison est terminée. Aubert n’a pas joué non plus ce jeudi contre Kayseri. C’est la jeune Touré (poste 2-3) qui assure l’intérim à la mène avec la jeune meneuse espoir Cordinier à la rotation. Rachid Meziane, si Aubert est rétablie, prendra-t-il le risque de l’aligner à Tarbes ou préfèrera-t-il la préserver pour le week-end prochain contre Montpellier, en faisant aussi l’impasse mercredi à Kayseri en Eurocup.

Effectif renouvelé à Nice

A part Dabo et Guapo, Nice a surtout perdu des joueuses de la qualité de Hurt (15,2 points de moyenne), de Diawara (11,7 points, 11 rebonds) et de Ben Abdelkader (10,8 points) qui ont permis au promu de jouer les premiers rôles en championnat et de se qualifier pour une coupe européenne. Rachid Méziane a reconstruit son équipe autour d’Ambrosia Anderson, de Romy Bär et d’Isabelle Strunc. Le coach niçois a recruté les Villenevoises Camille Aubert et Laetitia Kamba, l’Arrageoise Alix Duchet, la lyonnaise Mamignan Touré, l’Américaine Victoria Macaulay, Jodie Cornélie-Sigmundova, une ex-internationale U18 partie jouer aux USA en NCAA et la jeune Foppossi de l’INSEP.

Un bon parcours européen

Rachid Méziane dispose d’un moins bon effectif que la saison dernière avec en plus, deux matchs à gérer en semaine pour cause d’Eurocup. Le technicien niçois a pourtant bien mené sa barque puisque Nice, sorti au 15ème rang, s’est qualifié pour les 1/16ème de finale de l’Eurocup. Les Niçoises ont terminé deuxième de leur groupe derrière Venise mais devant Fribourg et Basket-Landes. Par contre les Azuréennes ont explosé (50-78) chez elles ce jeudi contre les Turques de Kayseri où évolue Wauters et l’ex-tarbaise Dubljevic... Un bon parcours toutefois, puisque Nice et Charleville-Mézières sont sortis des poules alors que Basket-Landes et Nantes ont été éliminées. Les Nordistes, sorties N° 1 ont été balayées en 16èmes 83-64 à Kosice sorti au dernier et 16ème rang...

Nice dispose d’un bon cinq majeur avec

Kamba (8,8 points, record 15 points, 3 x 12 points, 7/15 double, 2 x 1/1 à 3 points),
Anderson (10,5 points, 2 x 3/7 à 3 points record 19 points, 7/13 double),
Bar (11,4 points, record 21 points, 2 x 20 points, 2/2 à 3 points, 7/14 double),
Duchet (5,3 points, record 8 points, 3 x 7 points, 2/5 à 3 points),
Macaulay (17,2 points, record 31 points, 27 points et 3 x 21 points, 10/15 double dont 8 double-double, 9,3 rebonds, record 17 rebonds)

et joue à huit avec

Aubert (4,4 points, record 8 points, 2/3 à 3 points),
Touré (6,1 points)
Strunc (2,7 points),

voire à dix avec

Cornelie-Sigmundova (2,3 points, record 7 points)
Foppossi (2,2 points, record 2 x 5 points, 1/1 à 3 points).

Une bonne équipe qui est malgré tout à la portée d’un TGB qui jouerait à son meilleur niveau. Même si les deux Américaines, Anderson et surtout Macaulay, sont des joueuses de très haut niveau. François Gomez connait bien Macaulay pour avoir tenté de la recruter. Mais Nice a mis la barre très haut, trop haut pour le budget tarbais, et a raflé la mise. Le duel Bishop-Macaulay, (si l’Australienne a récupéré), va valoir son pesant d’or.

Les équipes :

Nice

N° 6 Mamignan Toure : Poste 2-3, 22 ans, 1,83 m, internationale U20
N° 9 Marie-Paule Foppossi : Poste 4, 18 ans, 1,84 m, internationale U18
N° 10 Salomé Cordinier : Poste 1, 17 ans, 1,71 m
N° 12 Jodie Cornelie Sigmundova : Poste 5, 23 ans, 1,93 m, internationale U16, 17, 18
N° 13 Ambrosia Anderson : Poste 3, 32 ans, 1, 86 m, USA
N° 20 Victoria Macaulay : Poste 4, 26 ans, 1,93 m, USA
N° 21 Laetitia Kamba : Poste 3-4, 29 ans, 1,87 m, internationale Espoirs
N° 22 Camille Aubert : Poste 1, 27 ans, 1,71 m, internationale jeune
N° 39 Alix Duchet : Poste 1, 19 ans, 1,63 m, internationale U18 et MVP Espoirs 2016
N° 46 Romy Bär : Poste 3-4, 29 ans, 1,87 m, internationale allemande

Tarbes

N° 4 : Abby Bishop : Poste 4, 28 ans, 1,91 m, internationale australienne
N° 5 : Shauna Beaubrun : Poste 3, 1,78 m, 19 ans
N° 6 : Lucie Carlier : Poste 3, 26 ans, 1,87 m
N° 7 : Bintou Dieme-Marizy : Poste 1, 32 ans, 1,64 m, Internationale camerounaise
N° 8 : Awa Trasi : Poste 3-4, 17 ans, 1,82 m
N° 9 : Moina Le Beherec : Poste 4, 18 ans, 1,85 m
N° 10 : Sylvie Gruszczynski : Poste 1-2, 30 ans, 1,73 m, Internationale Espoir
N° 11 : Adja Konteh : Poste 1-2, 24 ans, 1,78 m, Internationale Junior
N° 12 : Léa Deconinck : Poste 1, 19 ans, 1,60 m
N° 13 : Angie Bjorklund : Poste 2-3, 1,83 m, 28 ans, ex-internationale américaine U19
N° 14 : Elodie Bertal-Christmann : Poste 4, 32 ans, 1,90 m, Internationale
N° 19 : Astan Dabo : Poste 5, 24 ans, 2,03 m, Internationale malienne

Jean-Jacques Lasserre