Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

FFR : Eligibilité à la montée en Pro D2

mardi 10 janvier 2017 par Rédaction

Le Président Nunes a rencontré les joueurs

Le Président Nunes, (qui malgré nos mails et nos coups de téléphone jusqu’à tard dans la soirée et ce matin, ne nous a toujours pas contacté) a rencontré ce matin avant l’entraînement ses joueurs et son staff. Une réunion dont nous ne vous révèlerons rien puisque le Président a demandé aux joueurs et au staff de ne pas s’exprimer et de ne répondre à aucune sollicitation.

C’est dommage, dans l’intérêt du club, que le Président ne communique pas, car s’il nous avait appelé nous aurions gardé l’info sous le coude jusqu’à ce qu’il informe les joueurs, au risque d’être doublé par un confrère.

C’est dommage, car toutes les supputations ont circulé et vont continuer de circuler. Depuis le début, nous n’arrêtons pas de démentir celles qui attribuaient la non éligibilité du TPR ’’aux poursuites judiciaires en cours’’. Hier après-midi, après une matinée à recouper les informations, nous avons parlé de ’’l’erreur d’écriture comptable’’ qui en serait responsable et qui devait être réglée dans la journée. Dans le même temps, nous avons tenté d’obtenir des informations auprès de la FFR pour savoir si le TPR était vraiment inéligible et quels étaient les faits reprochés.

La réponse, qui nous a coupé les jambes, nous est arrivée après la première parution qui se voulait rassurante. Une information fiable, obtenue de la même source, qui nous a permis d’annoncer, l’an passé contre l’ensemble des médias, que le TPR, même en cas de descente sportive, ne serait pas relégué en Fédérale 2 ou 3, comme certains ont persisté à l’écrire pendant de nombreux mois.

Nous espérons sincèrement, avoir été trompés, mais malheureusement nous en doutons. Nous espérons juste que la nouvelle Direction de la FFR, devant la levée de boucliers des supporters de l’ensemble des clubs concernés, reporte ces sanctions à la fin des Phases Retour, pour ne pas démobiliser les clubs et fausser le spectacle et le championnat. Quelle va être l’attitude, sur le terrain, des joueurs des équipes concernées par l’interdiction de montée ? Quel va être l’état des finances des clubs, si les spectateurs ne viennent plus assister à des rencontres qui vont compter pour du beurre ? Quelle crédibilité sportive va avoir cette Poule d’Accession qui commençait à avoir des retombées médiatiques ?

De plus, compte tenu de la campagne électorale, de la mise en place de la nouvelle direction et des congés de fin d’années, nous espérons que la FFR accordera des recours. Car qui peut assurer que tous les clubs ont été bien informés des risques qu’ils encourraient et que des courriers n’ont pas été égarés ou retardés ?

Le cas du TPR est aussi particulier. Le club a subi un lourd préjudice financier à cause des rencontres télévisées à Trélut ,qui n’ont pas été compensées financièrement par la télé qui verse directement les droits à la FFR. Le match donné à rejouer à Chambéry a aussi impacté financièrement le club et, tout mis à bout à bout, ça fait une dizaine de milliers d’euros qui ne sont pas dans le budget prévisionnel !

Toutes ces supputations, n’existeraient pas si la FFR, à l’instar de la LNR, communiquait sur les sanctions et si les clubs dévoilaient les notifications fédérales. 

J-J L.